Vous etes en dépréssion

Résolu
anonyme - 27 août 2011 à 15:48
 anonyme - 8 sept. 2011 à 00:08
Vous envoyer un SOS à un ami qui vous répond: Réalité ou chantage? Tu est forte tu t'en sortira. Vous etes déja au fond, comment prenez vous ces paroles?

5 réponses

C'est là une réponse conventionnelle. Mais il faut bien se rendre compte que les gens n'aiment pas discuter des "malheurs" des autres. D'ailleurs quand nous rencontrons qq nous échangeons les traditionnels "bonjour, comment çà va ? ..... Bien, et toi? çà va,merci". Et cela est parfois bien artificiel et faux. Mais essayez donc de dire à votre interlocuteur "je vais mal, j'ai etc" et vous le verrez essayer de s'esquisser et abréger la conversation. Sans doute "l'effet miroir"
1
pour moi un véritable ami réagirait autrement....en tout cas courage on s'en sort mais avec de l'aide....
0
tu es forte tu t'en sortiras; c'est une parole qui peut être vraie et qui peut être donnée avec conviction. sans doute conviendrait-il de la donner à bon escient.
0
Jean-Claude, justement, j'ai la solution. Pour trier illico les vrai(e)s ami(e)s, il m'est déjà arrivé de faire le contraire de "ce que la société bien pensante" et les traditions hypocrites préconisent ! Au-lieu du banal et faux "oui merci je vais bien" balancé à longueur de journée, sans même y penser,....eh bien il m'est arrivé de dire, après quelques secondes de silence (pour attirer l'attention de la personne en face en qui j'ai confiance) : "...tu veux la vérité? eh ben non, je ne vais pas bien!...". Et là, je peux vous dire que la plupart du temps, les personnes (des amies) sont un peu surprises d'une telle sincérité, mais finalement pas étonnées. Lorsque ce sont de vraies amies, elles disent : "oui, tu as raison, je m'en doutais, ça se voit, mais je n'osais pas le demander...". Et voila comment on peut dissiper rapidement un malaise ambiant, oser dire ce que l'on a envie de dire, et du même coup vérifier si ces "amies" sont de vraies personnes prêtes à écouter, ou si elles chercheront à se débiner. Dans la vie, il ne faut jamais être hypocrite, ça se retournera tôt ou tard contre la personne hypocrite...
0

Vous n’avez pas trouvé la réponse que vous recherchez ?

Posez votre question
oui depuis plus de 15 ans mais ça vas mieux je peut désormais faire de éfforts et communiquer, il faut s'accrocher dans cette sale maladie aller vers les autres pour se faire aider , accepter sa fragilité se faire aider par la chimie (antidépresseur et la psychothérapie ) ,je témoigne aussi dans la question posé sur ce site "que pensez vous de la souffrance psychique".Bon courage .
0