On reproche parfois(même inconsciemment )aux autres , de ne pas nous donner auta

Résolu
anonyme - 5 sept. 2010 à 18:41
 anonyme - 5 janv. 2011 à 00:47
le principe de réciprocité est il indispensable dans les rapports humains ?.

5 réponses

c'est souvent vrai hélas on donne de soi : sentiments, gentillesse,entraide, secours,consolation,dialogue et bien d'autres choses et en retour on reçoit peu ou pas du tout. J'en ai fais l'amère constatation et et ceci à plusieurs reprises.Les gens deviennent très égoistes et individualistes. J'ai toujours beaucoup donné et j'ai été une très bonne écoute par contre je n'ai pas reçu le retour quand j'ai eu besoin à mon tour. C'est sans doute ce qui m'a amené sur ce forum pour exposer différents problèmes ou tout simplement discuter avec des personnes étrangères à ma vie.
1
Cela est vrai malheureusement ; une de mes soeurs m'a dit tu demandes aux autres un petit peu par rapport à ce que tu leur donnes mais certaines personnes sont incapables de donner ; j'en ai fait l'amère expérience et au bout de XXX années j'ai choisi de couper les liens avec quelques personnes et je vous assure que je me sens beaucoup mieux d'un point de vue psychologique ; de cette façon, personne n'abuse plus de ma gentillesse qui est toujours restée sans aucun retour même lorsque j'en ai eu besoin physiquement lors de mes différentes maladies ; maintenant je donne à d'autres mais pas tout et aussi différemment ; essayez de faire la même chose et vous me répondrez ce que cela vous a apporté ; amicalement
0
DANIELE. On donne beaucoup mais les personnes ne nous demandent rien ; on élève souvent des personnes sur des piédestals alors qu'elles n'ont rien fait pour le mériter. Pour l'avoir vécu, je pense qu'on est entièrement responsable. Donner, c'est donner, il ne faut surtout rien attendre en retour sinon ce n'est pas un don.
0
je suis d'accord avec Nini, il ne faut pas donner pour recevoir mais toute relation est synonyme de partage. S'il n'y a pas de partage, je ne vois pas où se trouve le plaisir de la relation, qu'elle soit d'amitié, d'amour. A l'inverse, il faut aussi se demander pourquoi on donne tant et pourquoi l'autre ne donne pas spontanément. Je pense qu'il y a souvent une raison.
0

Vous n’avez pas trouvé la réponse que vous recherchez ?

Posez votre question
il y a les radins et les autres qui profitent de ce qu on leur donne et plus on leur en donne et plus ils en demmandent ; alors moi a present j ai dit S T O P !!! pour l avoir vecu , j ai couper les ponts mais je ne regrette pas ce que j ai donner car se serait a refaire ,,, je le referait ! mais pas avec les memes ,
0