Trop de spontaneité peut -elle nuire au même titre

Signaler
-
 anonyme -
que le mensonge et les faux semblant?ne risque t-on pas d'être jugée à dire dans l'instant,et sans l'avoir au préalable analysé,ce que l'on ressent ,sachant que ce qui est dit ne peux être effacé.

11 réponses

La spontanéité permet d'être naturel les choses en découlent de source sans être calculer.
Spontané est opposé à pondéré. La pondération permet la réflexion. Mais la ruse et l'hypocrisie aussi. Si spontané est qualifié de sincère, la pondération entraîne la morale, la recherche du bien, du réel. Sans morale, elle est un mal. Le spontané n'a pas de morale. "L'homme civilisé a une pensée médiate; l'homme sauvage a une pensée immédiate."
"Même si on a raison"? Pas d'accord si on a raison on le dit même si seulement on "pense" avoir raison. Sinon calculer, réfléchir soupeser, estimer, etc, alors quelle vie! Et puis j'estime qu'il est plus facile de dire ce qu'on pense vrai plutôt qu'essayer continuellement de se rappeler "qu'ai-je dit, à telle personne, dans telle circonstance, pourquoi, etc.) et formuler (c'est le cas de le dire) sa (une) réponse sur mesure.
réponse aux trois intervenants:vous semblez dire qu'il n' y a que dans le côté négatif que l'on peut être spontané ,puisque vous faites référence à l'énervement etc mais ma question ce n'était pas cela ;je pensais au côté "émotif" que chacun porte en soi et qui parfois prends le dessus sans que l'on sache très bien comment le maîtriser ;et d'ailleurs je me méfie des gens qui sont trop sûrs d'eux et de leurs réactions qui surveillent toujours leur moindre élan ..comment peut on être toujours sous le contrôle ?
bonjour je ne calcule jamais mes reponses mais je suis toujours polie avec les gens que je ne connais pas si une discussion s'envenime je n'y reviens plus ( sur le site uniquement ) maintenant quand j'ai l'interlocuteur en face ce n'est pas pareil si on m'a agressee uniquement car je ne commence jamais je laisse toujours venir je le sent et j'attend
Il y à des situations ou notre réaction ne peut être que spontanée, et là difficile de réfléchir si celle ci est la bonne ou non(stupeur,fou-rire etc) enfin toutes situations face à l'imprévu , l'inattendu, la sidération,La bouffée se colère, la peur....Sinon je crois que nous "réfléchissons" ne serait-ce que quelques secondes avant d'émettre un avis même en sachant parfois que nous tendons le bâton pour nous faire battre en retour.......personnellement je suis ainsi...
Il faut être soi même, si on commence à se prendre la tête pour telle ou telle personne, je préfère la spontaneité que les choses qui sont calculées....je suis franche et vrai, les faux c.. aux WC, ils pourront s'imaginer faire de la plongée !!!
alors là! Flo et Karine !!chapeau bas!
toute vérité n'est pas bonne à dire,elle peut faire beaucoup de mal aussi,la spontanéité oui mais à très petites doses , c'est acceptable pour de très jeunes personnes car est l'équivalent de fraîcheur, mais qui devient rapidement synonyme de manque d'éducation
Ëtre trop spontané risque bien de nuire, c'est parler sans réflêchir, là çà coule de source, et vous retombe dessus. je pense que je suis honnête dans mes paroles ou propos, si je sens que çà tourne mal, je laisse couler, je ne cherche pas plus loin, non, je ne fuirais pas, mais à quoi bon, tout s'envenime très vite parfois, et je préfère baisser les bras.....j'ai bien d'autre chose à faire que de remuer la mouise..........
Seuls les enfants sont toujours spontanés. L'éducation qui forme l'être humain, lui dicte le tact et la retenue. Pour les gens qu'on dit "polis". Les bêtes aussi sont spontanées.