Peut-on sortir d'une maladie nerveuse grave qui a duré quinze ans (dépression mé

[Résolu]
Signaler
-
 anonyme -
Aprés une longue phase de dépression j'ai l'impression d'aller mieux (effet de l'age , arrivé a 49 ans ), ou éffet réel d'une guérison (stabilisation) que Boris Cyrulnick appelle "résilience" ? Ou illusion lié a la maladie (aspect maniaque lié a une pseudo toute puissance imaginaire; bipolarité psychique) ?
A voir également:

29 réponses

pour ma part je suis dépressive depuis mon adolescence, j'ai aujourd'hui 61 ans avec comme tout à chacun des hauts et des bas. Rien n'a l'air de marcher, j'ai pourtant tout essayé le trauma est sans doute trop lourd. Désolée de ne pas vous remonter le moral. Sachez cependant que chaque personne est différente et que la psy à surement fait des progrès. Votre question est ancienne ou il ya erreur de date? COURAGE
Se "morfonde" dans la maladie , comme si "on" se plaisait dans la maladie vous ne dites pas a un cancéreux qu'il se morfond dans le cancer , qu'il se plait dans la maladie c'est idiot ; on souffre d'une maladie l'on ne s'y complait pas ...Ou alors on est masochiste , je rapelle que c'est une maladie cela n'est pas dû a un une volonté particulière de se faire du tord alors faite un peu attention a votre vocabulaire....Sinon tant pis c'est aussi une opinion de ne rien comprendre.
Il faut avoir été ou être dans cette situation de dépression pour pouvoir comprendre que nous voulons "bouger" mais que malheureusement, nous sommes tellement désespérés que nous ne pouvons pas "bouger". Seul un traitement médical peut, dans un premier temps, nous aider ; il en existe de bons qui n'endorment pas. Quand le traitement commence à agir et avec beaucoup de volonté, nous avons l'espoir de pouvoir mener une vie normale. C'est déjà un grand pas. Je pense que très souvent la dépression survient à la suite d'évènements pour lesquels nous sommes impuissants ou que nous vivons des moments pleins de tristesse pour des raisons qui nous appartiennent. Si c'est évènements peuvent être surmontés, on peut espérer cesser le traitement. Dans le cas contraire, la prise de médicaments reste indispensable sinon le corps se manifeste. Pour ma part, je marche comme un bébé ; l'explication du médecin est que je ne peux plus "avancer" dans tous les sens du terme. Ma dépression a commencé il y a 16 ans. Deux mois après le début du traitement j'ai ressenti une amélioration et depuis, je vis presque normalement mais toujours avec le même traitement. Je dis "presque normalement" car à la moindre contrariété, ça ne va pas. Mes atouts qui sont ma volonté et ma foi font que j'aime la vie, que j'ai soif de vivre, que j'aime partager de bons moments avec des amies (s),que j'aime mon travail, danser, chanter, lire. J'y arrive, vous pouvez y arriver. Je vous souhaite bon courage.
peut on en sortir oui bien sur avec de la patience et ne pas rester seul il y a des stuctures adaptées maintenant faut avoir le courage d y aller mais il faut etre motivée la vie est belle meme malgrés nos malheurs alors courage il en faut mais vous pouvez y arrivés !!!!!!
Bonsoir, MICHOU, je vous trouve dure avec Philippe. Je connais quelqu'un qui résonnait comme vous et qui disait même que les anti-dépresseur ne devraient pas être remboursés par la sécurité sociale jusqu'au jour où ça lui est arrivé. Je ne vous le souhaite évidemment pas mais avant de juger faut-il encore connaître le passé et la vie des gens. Juste pour que vous réfléchissiez sur le problème de la dépression mélancolique.
Mais bien sûr que l'on peut aller mieux. Déjà par vos mots, vous m'apparaissez comme quelqu'un d'instruit et d'intelligent. Avez-vous besoin d'en parler en dehors des psy. si c'est le cas je suis là. J'ai autour de moi des personnes très proches qui souffrent de phobies (claustro, agoraphobie, etc, etc) jet de dépression. Je sais ce que c'est; Que la lumière divine soit sur vous et vous permette d'avancer à grands pas
Merci pour les réponses dans l'ensemble correcte. Bien sur il y a un coté un peu impudique a étaler sa vie sur internet , c'est comme a la télévision, mais cela sert aussi a transmettre une expérience ; loin du coté nombriliste des chose...Et a recevoir peut être l'avis de personnes compétente. Pour les personnes qui comprennent ce qu'est une dépresion bien sure , pour les autres tant pis , ne pas comprendre c'est aussi une opinion a respecter...
phillipe........ pour avoir lu les dernières réponses te concernant, et même si tu connais bien le processus de deuil, tu sais comme moi qu'au delà de 5 années... tu entres dans un cercle où tu peux arriver à sortir de ton "mal" mais quequelque chose t'y maintient.. ..ALORS, il est VRAI qu'il n'y a que le support psychanalytique qui peut sans doute t'aider... Mais, il ne sera là que pour t'en expliquer le processus... la partie PRATIQUE c'est TOI qui doit essayer comme un drogué ( ceci sans terme pejoratif de ma part) de FAIRE des PETITS PAS REGULIERS pour AVANCER;; sinon je crains pour toi, que nous ne soyons toutes et tous d'aucune utilité... ALLEZ phillipe tu y ARRIVERAS... tiens nous au courant du suivi... ACCROCHE-TOI. Eliane - Tu vis chez toi ou en établissement ? merci, car je n'ai pas tout suivi... Michou est rude pour que tu réagisses. Et même si à l'impossible nul n'est tenu, je compte sur toi pour aider les autres à réagir. On est toujours plus forts à 5 ou plus que SEUL !!!!
Bonsoir, Bien sûr que vous pouvez en sortir à condition que vous réfléchissiez bien de quelle façon vous souhaitez construire votre vie et en vous en donnant les moyens. Il vous faut aussi une vie sereine, calme et que vous trouviez un réel plaisir dans une activité qui vous passionne : lecture, musique, broderie, reliure, sport ...etc... De temps en temps, invitez des amis à sortir : une bonne promenade dans un lieu agréable, une petite boisson dans un café et voilà une bonne détente.
arretez de vous poser des questions et de faire du nombrilisme ...bougez vous ..sortez ..occupez vous un peu des autres et pas que de votre petite personne.....il y a des gens bien plus malheureux que vous et qui n'ont meme pas la possibilite de se poser ce genre de question ...car ils doivent lutter pour survivre, demandez leur s'ils savent ce qu'est une depression melancolique ....ils vont vous regardez vec des yeux ronds .....seule la mort peut nous empecher de vivre ....
j'y suis passee.. disons presque car j'ai pas voulu atteindre se stade pour moi irreversible de la depression ... ..deces de mon mari apres cancer ..se retrouver seule apres une vie tres riche ..les amis qui s'éloignent comme si la solitude etait contagieuse .changement de vie..une entreprise á faire tourner ..une seule fille et à l'etranger .. d'autres deces dans la famille (4 en 2 ans des jeunes et des moins jeunes) ..vous en voulez envore ???? et pour s'en sortir ....comment on fait, ...s'isoler ?? pas mon style ...pleunicher sur soi même ? non plus . les medicaments ? j'ai refuse en voyant dans quel etat etaient ceux qui en prennaient .(encore une preuve)..alors ben faut avancer ... coute que coute se lever le matin, .se dire que c'est la vie , qu'on a de beaux souvenirs et que demain est un autre jour et vous apportera d'autres petits bonheurs ...voila et depuis 5 ans ..je vis pleinement chaque instant .. sachant par experience que demain peut m'apporter ou encore des joies ou encore des souffrances .... et c'est une lutte de chaque jours ..mais ça vaut le coup.. Coelho a dit tres justement " quand on ne peut pas revenir en arrière, il faut se preoccuper de la meilleure façon d'aller de l'avant" . Cette explication justifiera j'espère ma réaction première à vos yeux??
En plein dedans mais je ne desespère pas une issue heureuse !!!
Jeanne chantal est une sainte !!!! Vous consultez ???
j'espere que depuis novembre vous allez mieux ..et que vous avez suivi mes conseils ... SE BOUGER.. personne ne le fera à votre place ..ni medicaments, ni psy.. on est responsable de sa vie et un pas apres l'autre ça permet d'avancer...
désolée de ma brusquerie ..mais il y a des fois où c'est utile d'avoir des gens qui vous booste .. se morfondre n'est pas la meilleure solution pour sortir des problemes ..amitié...
Je me bouge ....mais j'ai toujours des moments d'éffondrement nerveux quand je pense a un amour passé, je sais il est temps de passé a autre chose ; de plier cette affaire mais ça reste un point noire (je le travaille en psychothérapie), la dépression c'est jamais gagner , j'ai un traitement a vie.... J'aide des gens aussi , cela fait du bien. C'est vrais qu'il ne faut pas trops se regarder le nombril et ruminer des choses , le passé est le passé on ne peut rien y changer l'autre a fait son choix , c'est aussi a intégrer et a respecter. J'espére que mon témoignage aidera d'autres personne a sortir de la souffrance psychique et de cette térrible maladie de la volontée , du désir de vivre , qu'est la dépression, merci pour vos conseils.
belle evolution depuis les 1º mois , j'en suis ravie je ne sais pas qui a dit, mais j'aime cette phrase : ""ne laisse pas la tristesse du passé ni la peur de l'avenir te bouffer la joie du present "" bon courage
la brusquerie d'autres personnes qu'elles soient ou non concernée, est stérile. Nous avons déjà assez de gens autour de nous qui "ne comprennent pas". Je suis engagée dans le caritatif, et active dans ma paroisse, cathéchisme, aumonerie, visite aux malades prépa des Messes ect.. Donc JE ME BOUGE, aussi. Mais il y a des moments très forts, où la rencontre avec ces personnes nous font dire qu'il y a plus malheureux (HELAS) Croyez-moi ce n'est pas une consolation. Philippe vous pourrez vous en sortir, en étant très entouré, ou par un autre moyen (un nouvel amour). Moi l'horreur des actes d'adultes, m'ont brisée. J'ai pourtant des enfants, et même des petits-enfants, mis jamais je n'ai pu dire tout ça! C'est pour le psy!!!
je ne savais pas que cela existait c'est drôle tout çà enfin façon de parler on se demande comment des choses pareilles existent et persistent
Oui, je pense que l'on peut sortir de tout....................... même d'un trou ...bon pour l'humour et la récompense de la meilleure réponse c trop tard !!!!vous passez votre vie sur copaind'avant ma parole.... parfois je n'ai même pas le temps de ...un, deux, trois, coup de cuillère à pot c'est déjà trop tard bon en ce vendredi bon vendredi à tous et bon week-end