Peut-on espérer guérir (et non pas soigner) une très grosse dépression de plusie [Résolu/Fermé]

anonyme - 21 août 2011 à 11:34 - Dernière réponse :  Greg
- 16 avril 2015 à 13:09
La psycho ne peut rien faire en cas d'insomnies, de crises d'angoisses, de manque de tonus, je vis avec un mari que j'aime qui fait le maximum pour moi ainsi que mes filles, je ne bois pas, je fume, j'ai passé plusieurs TS (coma), ensuite plusieurs maisons spécialisées et renommées... Je suis à votre écoute, tout en sachant que vous prendrez au plus vite un chemin raccourci pour mon cas. Merci tout de m^me.
Afficher la suite 

25 réponses

Meilleure réponse
13
Merci
Bonsoir, faites vous aidez par un psychiatre et un psychologue, c'est très important! je sais ce qu'est la dépression, une grande souffrance! et seul les professionnels peuvent nous aider, une thérapie aide énormément, et permet d'être appaiser, et petit à petit vous vous sentirez mieux, je ne peux pas vous dire si l'ont en guérie car pour moi cela fait 3 ans que je suis malade, et oui c'est une maladie pour tous ceux qui sont trop bêtes pour dire bouge toi!!!! quand ont ne sait pas ce qu'ai la dépression ont ne dit rien!!!!! malheureusement les gens sont trop bêtes, si je peux vous aidez n'hésitez pas à me contacter, ce sera avec plaisir! je vous souhaites bon courage et à bientôt peux être

Merci anonyme 13

Avec quelques mots c'est encore mieux Ajouter un commentaire

journal des femmes avec santé médecine a aidé 15544 internautes ce mois-ci

Publi-information
1
Merci
Comment pouvez-vous vous permettre de dire de telles âneries ! se remuer le popotin pour une telle maladie que vous avez approchée de très loin et c'est tant mieux, alors allez donc en service psy faire un tour et vous y verrez de tout, jeunes, vieux et croyez-moi ce n'est pas une histoire de volonté. On attente pas à sa vie quand on possède toutes ses facultés mentales, il faut être très malade. Je demeure à la campagne près d'une ville moyenne et trouver un bon psychiatre est très difficile et comme beaucoup de personnes comme moi nous nous trouvons perdus, isolé, sans aide. PS : j'ai l'âge de 65 ans et non pas malade depuis 65, j'ai mal rédigé, mais cela parait évident. J'espère quand même que vous ne faîte pas parti du corps médical.
Publi-information
1
Merci
Je voudrais répondre en particulier à plusieurs personnes, mais je ne sais comment faire.
0
Merci
Bonjour, une cure thermale à Néris les bains, 03 Allier .
0
Merci
Non, sérieusement c' est pas si simple que cela, même "remuez vous le popotin !" est loin d' être suffisant .....formule utilisée par ceux qui n' y ont jamais été confrontés...
0
Merci
Détrompez vous Christian, je la connais au contraire très bien. Mais, je sais qu' il faut faire attention à ne pas glisser trop bas ; Justement. Par contre, je n' ai jamais consulté. Et aujourd' hui, ça va plutôt bien . Souvent, c' est dans l' enfance que les premiers dégats s' installent.
0
Merci
Pardonnez moi, Michel, je vous enprie ; Non, je ne fais pas partie du corps médical, mais je pense avoir beaucoup de compréhension pour les détresses humaines. Vousne pouvez pas espérer avoir des conseils de professionnels sur ce site. Je n'aurai jamais du répondre, c' est tout . Je suis profondément désolée
0
Merci
Mille fois OUI! OUI! OUI! ce n'est pas une maladie incurable et on s'en sort. Les ignorants confondent les psychoses, la folie, et les dépressions. Souhaitons-leur de ne pas être touchés, eux-mêmes ou leurs proches, par charité!!!!!
0
Merci
Parfois il faut toucher le fond pour refaire surface, je parle en connaissance de cause. Le soleil se remet à briller on ne sait pas pourquoi, mais ça arrive , courage, on sent que vous le voulez, c'est un premier pas vers la guérison.
0
Merci
ne pas confondre en effet dépression et problèmes psychiatriques ; et personne n'est à l'abri d'une dépression.....guérir je ne suis pas sûre mais mieux vivre oui courage.....
0
Merci
Pardonnez moi ne s'agit -il pas d'une dépression chronique .Vous en souffrez depuis de nombreuses années sans avoir recours aux soins d'un psychiatre ce qui me semble pourtant fondamental pour guérir d'une dépression .J'ai peur que seul cela soit un travail titanesque de tenter de guérir sans aide extérieure .Comme vous le faite remarquer les TS ne sont pas des jeux de roulettes russes mais bel et bien un désir d'en finir avec une souffrance atroce .Parfois on dit que c'est un appel au secours ..oui aussi sans doute .Mais si cet appel n'est pas entendu alors il y a risque de récidive . Je ne sais pas comment il me serait ,il nous serait possible de vous aider mais si vous le savez dites le moi je vous écouterai .Cordialement à vous .
0
Merci
"On n' attente pas à sa vie quand on possède toutes ses facultés mentales"... Autrement dit,les gens suicidaires sont des débiles mentaux....Je ne suis pas d'accord..mais alors pas du tout ... Bonne suite à vous.
0
Merci
Bonjour, si vous en parler c'est que vous avez le désir de vous en sortir. Sans être dans votre cas, j'ai subi une déprime qui m'a duré 9 mois. Durant ce laps de temps j'ai travaillé 2 mois. La plupart du temps je vivais la nuit et dormais le jour. Je passais des heures sur mon pc. Je me suis imposé des activités, des sorties, concerts, randonnées...Je marchais et je courrais, je participais à toutes les courses à pieds peu importe le temps, gel, pluie...J'ai compris qu'il fallait que je parte de chez moi plusieurs semaines. J'ai potassé plusieurs solutions et en Janvier ma décision était prise, rien ne m'aurait fait reculer, j'allais effectuer le chemin de Saint Jacques de Compostelle. J'ai bouclé ma porte le 21 mars et quel soulagement , je partais pour une autre vie, un long périple à pieds de plus de 1500 km! J'ai fait beaucoup de rencontres, les habitants, les pèlerins, les hospitaliers dans les gîtes. J'ai rencontré la générosité , l'écoute, la disponibilité, le partage...Chaque journée est différente et inattendue. Mon chemin a duré 55 jours. Je suis rentré en bien meilleure forme et j'en ressens des effets bénéfiques jour après jour. Ce chemin permet de gagner en estime de soi, de relativiser certaines situations. Je peux également vous dire, qu'une personne proche a fait deux grande dépressions, aujourd'hui elle va bien.
0
Merci
La "grosse dépression" est une maladie incurable. On peut réduire très fortement les conséquences et permettre au patient d'avoir une vie sociale normale. La dépression résulte d'un pb médical (pb de sérotonine) et doit être traitée par un médecin psychiatre (et non par un psychologue ou un psychanaliste). La pharmacopée est aujourd'hui bien connue et très efficace (paroxétine, lexomil, xanax ...ou leurs génériques). Attention le traitement ne commence à faire de l'effet qu'après une quinzaine de jours. Il ne doit absolument pas être interrompu dès que çà va mieux. Seul le psychiatre pourra mettre (éventuellement) en place des étapes de sevrage.
0
Merci
Les internautes qui se prennent pour des médecins ....on aura tout vu ici Aucun médicament ne doit être pris sans consultation médicale au préalable.Un médicament prescrit pour une personne n'est pas forcémment bonne pour une autre .C'est là que justement peuvent se produire les TS ( tentatives de suicide pour les non-initiés ) Ceux qui veulent vraiment mettre fin à leurs jours ne se ratent pas .Ils choississent eux-mêmes le chemin de la liberté...Non , la dépression n'est pas une maladie incurable. J'ai travaillé dans ce milieu ....
0
Merci
Benjamin a trouvé son chemin . Le dépressif, s'il le peut, doit ouvrir le poing et sortir de là. Cela ne va pas sans se pencher sur les autres. Dans les hôpitaux, notamment les unités de gériatrie, il y a de la misère ; Aucune dépression ne se soigne en ignorant le monde alentour. Au contraire !
0
Merci
de toute façon ce genre de médicaments ne peut être délivré que sur ordonnance....
0
Merci
Merci, mais que de différences dans ces courriers, cela choque ! Je suis touchée par certaines réponses c'est vrai, d'autres m'indiffèrent par l'absence de vécu. JC, je lis entre vos lignes et je vous dis que je confond pas du tout ces professions, je connais les pouvoirs de la sérotonine (je suis sous traitement actuellement) et depuis 5 années et après avoir été hospitalisée comme je le précise avant et sortie avec un traitement d'anti-dép., tranquillisants somnifères, je ne suis toujours pas équilibrée, soit je dors 14-15 heures, ou le contraire, énergie 0, crises d'angoisse par ex. après une période euphorique, pan je paye la note par une angoisse. J'ai 1 traitement lourd que je n'arrive pas à diminuer malgré l'avis de mon psychiatre : à cause des angoisses, et insomnies car quand je ne dors pas je rumine et j'ai peur de refaire 1 TS, (malgré moi).... Je pense que certains se reconnaitront, les autres qu'ils s'abstiennent - merci.
Je me reconnais totalement dans votre temoignage, 2015 etes vous toujours dans la meme situation,j, ai consulté un psychanaliste (mais uniquement pour une therapie douce comme il disait) 5 ans chaque semaine, seances imposees le matin , resultat au final je suis pire et je dois vivre avec comme il m, a dit, Si j, ai le courage de chercher un psychiatre dans l, annuaire serait ce different de mon psychanaliste qui etait lui meme en souffrance deuil de sa femme.Je. ne veux plus retourner dans un cmp ou j, ai été enfermé que 5 jours, cela m, effraie bien plus que mourir, donc je n, ose pas dire que je ne veux plus vivre , j, ai du mal a parler de moi cause logorrhée, trop bon trop con on m, a souvent dit, j, ais voulu etre un peu mechant, catastrophe.Je pense etre profondement bon, connaissez vous existe t, il des lieux ou en me forçant a m, y rendre j, aurais une chance de m, en sortir meme de croire que je suis un peu pas malheureux a en crever, mourir de chagrin est ce réellement possible.Ca fait 10 ans que j, habite au 12 eme etage d, un immeuble, ca serait "facile", est ce un crime de mettre fin a sa vie a 50 ans si l, on ne manque a personne, j, ai un fils ma seule "famille"que j, ai élevé totalement seulil est parti a 18 ans il est tres mal dans sa peau aussi .Je suis en invalidité 2eme catégorie cpam depuis plus de10 ans, je m, arrete là, je m, evase , allez je poste quand meme ce message est ce que quelqu, un peut quelque chose pour un mec chiant , avant on se battait pour ma presence mon humour festif, peut on savoir si un psy serat le bon pour moi, jai peu de revenus mais despetites economies, partir en vacances seul ? exusez moi, greg de lille.help.
0
Merci
bon courage Michel.....
0
Merci
C'est très intéressant de lire tous ces avis, même les plus éloignés et contradictoires, il m'arrivera bien un courrier "juste" un jour : mais avant d'envoyer un courrier relisez bien l'exposé de mon problème. Merci beaucoup.
Publi-information