Mon fils refuse l'école, que faire ?

Signaler
-
 anonyme -
bonsoir, voila je suis une maman divorcée ayant un garçon de 9 ans, et ces deux dernières années, mon fils refuse l'école, d'y travailler il n'écrit même plus ses leçons en classe, ni à la maison d'ailleurs, ses notes ont baissées gravement, et moi je déprimes, je sais plus quoi faire. aidez moi s'il vous plait, dites moi ce qu'il faut faire pour remettre les choses à leur place

4 réponses

pourquoi dites-vous que vous êtes une maman divorcée ? vous êtes une maman c'est tout. comme on vient de vous le dire, vous pouvez envisager d'aller voir un pédopsy , c'est un spécialiste des difficultés de comportements des enfants, c'est un médecin. parlez-en à votre enfant d'aller consulter ce spécialiste. par contre, réfléchissez au moment où tout à commencer avec votre enfant, est-ce au moment de votre divorce ? avez-vous bien expliqué à votre enfant qu'il a toujours ses parents, que c'est vous et votre ex-mari qui vous vous êtes séparés et qu'il n'est pas responsable de cela......... rassurez-le en lui répétant que vous l'aimez. avez-vous vu ses professeurs à l'école, a t'il toujours des copains.... vous trouverez un pédopsy en demandant au médecin scolaire ou à la psychologue de l'école, les enseignants seront heureux de vous renseigner......
j'ai éduquer mes enfants très tôt a aimer l'école (d'ailleurs la menace quand ils n'étaient pas sage ,c'était de leurs dire "tu n'ira pas a l'école" ) faite lui comprendre que l'école c'est bien on y apprend plein de choses que l'école ne dure que 10 ans obligatoire ( de 6 a 16 ans) pour une vie qui sera beaucoup plus longue ,et surtout que cela lui permettra d'avoir un métier qui lui plait (demandez lui se qu'il veux faire plus tard) mieux il travaillera a l'école meilleur pour lui sera le choix de son futur metier il faut partir du principe quand on aime on le fait bien essayez de discuté avec lui peut être a t'il un problème avec ses prof ou avec les autres enfants et faite lui comprendre que plus tard quand il sera grand ,si il a une femme et des enfants , avec un bon métier il pourras avoir tout se qu'il veux
En 1er lieu,essayez de ne pas montrer votre stress à votre enfant méme s'il vous faut attendre d'etre couchée pour pleurer(ce qui vous soulagera)...Votre enfant souffre du divorce et"se venge"de cette maniére,le mien l'a fait d'une autre maniére!...Ne lui dites pas de mal de son papa(celui ci reste son papa)...Voyez votre ex mari et ayez une conversation dans ce sens....Je l'ai fait...Vous verrez,en tout cas pour nous,ça a bien marché....Courage....Soyez forte.....
Bonsoir Chafea. Ma réponse pourra vous paraître tardive, et j'espère que celles que vous avez déjà obtenues vous ont aidé à trouver une solution pour votre enfant. Je suis assez d'accord avec celles ci... Je voulais juste vous racontez ma propre histoire, puisqu'il se trouve que moi aussi j'étais un enfant qui refusait l'école, et je vivais dans un contexte familial tourmenté, mes parents se disputaient beaucoup à l'époque, et le divorce était mal vue ! ( Dans les années 70 ) Je me souviens avoir été suivi ( peu de temps ) par un pédopsychiatre, cela m'a d'ailleurs laissé un souvenir agréable. Mais je n'avais aucun problème psychologique, mais le contexte familial dans lequel je vivais me perturbait visiblement. Et puis il y a ces enfants qui n'arrivent pas à s'intégrer dans le contexte scolaire ( sensibilité ), car ils sont trop réceptifs à certains sentiments que d'autres enfants. Je ne peux pas vous conseiller quoi que ce soit, mais à mon avis, l'enfant est souvent perturbé par une vie où il se sent plus spectateur qu'acteur de ce qui arrive, et un divorce doit forcément donner à l'enfant le sentiment de ne pas tout suivre, ni tout comprendre... Ecouter, je trouve que l'idée de consulter un pédopsychiatre est bonne, même s'il n'y a rien de grave, ni de particulier, au moins vous pourrez mettre des mots sur ce qui arrive à votre enfant. Gardez courage, sincèrement j'espère que vous avez réussi à trouver une solution. Il est vrai que certains parents n'envoient plus leurs enfants à l'école, ils préfèrent leur fournir un enseignement à domicile, mais pour cela, il faut des moyens du temps. Ne désespérez pas, du moment que l'amour est là, c'est déjà énorme pour un enfant, c'est sa respiration ! Enfin, je ne suis pas spécialiste, mais c'est juste un avis...