Notre enfance détermine-t-elle notre personnalité d'adulte? [Résolu]

- - Dernière réponse :  anonyme - 8 sept. 2011 à 21:37
Notre enfance détermine-t-elle notre personnalité d'adulte?
Afficher la suite 

Votre réponse

14 réponses

Meilleure réponse
2
Merci
tout à fait d'accord avec Jean Claude. L'enfance est déterminante, comme le premier coup de crayon sur une toile, mais après, selon les rencontres, les choix, on peut sensiblement dériver, se parfaire, ou se planter, et ceci sans que le passé ne soit en cause

Dire « Merci » 2

Quelques mots de remerciements seront grandement appréciés. Ajouter un commentaire

journal des femmes avec santé médecine a aidé 6780 internautes ce mois-ci

Publi-information
Commenter la réponse de anonyme
2
Merci
L'enfance détermine notre PERSONNALITÉ dans son ensemble, puisque celle-ci dépend beaucoup de celle des parents (discret, timide, entreprenant, etc...). Une personne restera toujours timide ou peureuse (sauf travail sur soi), même face à une "grande gueule"... On peut modifier sa personnalité au fil des ans, mais c'est lent et à long terme. Par contre, je ne mettrai pas la "sensibilité" sur le même échelon que la personnalité ou le caractère. La sensibilité est UN des traits de caractère (ce qui nous caractérise, nous décrit au niveau de notre personnalité), tout comme le sont la timidité, la discrétion, la réserve, la versatilité, etc... Les gens "ont été livrés" avec ces caractéristiques de leur personnalité (et certains vont vouloir faire un long travail sur soi pour par exemple ôter leur timidité, leur peur, etc). La personnalité, on la subit plutôt… Je ne connais personne dès le tout jeune âge, qui décide d’être timide… Le CARACTÈRE est principalement déterminé ("forgé" au fur et à mesure) par notre vécu de l'enfance et de la vie adulte : des parents avec un caractère dur voire un "sale" caractère, ont de très fortes chances de voir leurs enfants faire pareil... Un caractère se modifie plus rapidement, selon les influences des proches, des collègues professionnels, des remarques qu'on peut recevoir pour le modifier..., de la société en général. Le caractère on peut décider d’en changer, quand par exemple, après diverses expériences dans la vie, on voit qu’on a été trop « gentil », on peut décider de s’endurcir, de prendre les choses avec plus de recul, etc…

Dire « Merci » 2

Quelques mots de remerciements seront grandement appréciés. Ajouter un commentaire

journal des femmes avec santé médecine a aidé 6780 internautes ce mois-ci

Publi-information
Commenter la réponse de anonyme
1
Merci
moi en ce qui me concerne je ne le pense ,notre personnalité se forge aux fils des années .pour l'affectif peut être ?d'avoir reçu de l'amour ça aide à en donner aux autres. bises
Commenter la réponse de anonyme
1
Merci
Je ne suis pas là pour jouer à "gagné" ou "perdu"....mais juste pour donner mon avis personnel, mon impression, comme tout le monde ici. Il y a également des réponses contradictoires, mais personne n'a été "apostrophé" et je n'ai apostrophé personne ! Un colérique peut aussi s'amadouer pour avoir un caractère plus doux. Cela me semble plus logique. La personnalité est une sorte de description psychique de la personne. Le carctère c'est comment la personne agit à un instant T. Comme par exemple, là je suis en colère!, hier j'étais de bonne humeur. Cela m'étonnerait que je puisse changer de "personnalité" entre hier et aujourd'hui.
Commenter la réponse de anonyme
0
Merci
je n'en suis pas convaincue à 100 pour 100.....tout ce qui touche à la personnalité est délicat les personnalités fortes se font plus d'ennemis que les moutons j'en suis certaine... la sensibilité elle je la trouve fortement liée à notre enfance cordialement
Commenter la réponse de anonyme
Commenter la réponse de anonyme
0
Merci
Le goût s'apprend dès que nous sommes dans le ventre de notre mère. Tous nos sens sont ainsi développés ou non dans notre enfance. Les capacités du cerveau sont utilisées ou non. Celles qui ne le sont pas se perdent irrémédiablement. Le cerveau ne s'use que si l'on ne s'en sert pas. Le genre (acquis), par opposition à l'identité sexuelle (innée), en question actuellement à l'école, est déterminé en grande partie par l'éducation de l'enfant. Mais pourtant, notre personnalité n'est pas figée, elle est toujours en évolution. Ce sont les caractères, génétiques, qui sont figés.
Commenter la réponse de anonyme
0
Merci
L'enfance vécue et ressentie est un facteur important de notre personnalité mais ce n'est pas le seul. L'éducation, l'environnement social, le milieu culturel post enfance, nos propres facteurs de résilience sont tt aussi importants. Certaines personnes ont une volonté forte "de s'en sortir" ou "de passer outre" qui peut les amener à avoir une personnalité "correcte" malgré une enfance difficile.
Commenter la réponse de anonyme
0
Merci
déterminer tout de même pas mais orienter très certainement.
Commenter la réponse de anonyme
0
Merci
L'éducation ,et le vécu de l'enfance vont être déterminantes pour l'adulte à venir. Mais à des conditions données, les réactions ne seront pas obligatoirement identiques.
Commenter la réponse de anonyme
Commenter la réponse de anonyme
0
Merci
Perdu Thierry, le caractère est génétique. Un colérique peut apprendre à s'amadouer pour avoir une personnalité plus policée, mais il fera un ulcère à l'estomac.
Commenter la réponse de anonyme
Commenter la réponse de anonyme
Commenter la réponse de anonyme
Publi-information