Quel est votre vision du bonheur ?

anonyme - 17 févr. 2010 à 03:35
 anonyme - 6 mars 2010 à 20:35
quel est votre vision du bonheur ?

56 réponses

le bonheur est pour moi, mes enfants et mon petit fils, je regrette de n avoir jamlais ete vraiment ete aime par un homme sincerement, mais que bafoue, c est une souffrance aussi, amicalemnt,, ce bonheur, la , je ne peux plus y croire, helas,
0
Le bonheur c'est d'aimer la vie, de savoir en apprécier les petits et grands bonheurs.C'est chaque moment passé avec les gens que l'on aime, chaque fou-rire; chaque fois que l'on peut apporter de l'aide à quelqu'un, ou que l'on sait accepter une main tendue;c'est être en admiration devant un paysage, un site; c'est avoir la chance de gagner un peu d'argent pour pouvoir s'offrir le minimum et un peu de superflu, et gater les personnes qui nous sont proches; c'est ne pas s'ennuyer, être active. Pour terminer je dirais que les entraves qu'il peut y avoir au bonheur sont les graves problèmes de santé, ou les relations conflictuelles avec autrui, et la misère.Voilà, je souhaite à tous ceux qui liront ce message...plein de bonheur !
0
Salut....moi le bonheur....c'est de mourrir dans sont lit....entouré de ceux qui vous aiment
0
coucou le bonheur est d avoir la sante et aimer et etre aime partager des des moments avec ceux que nous aimons le bonheur est de pouvoir se lever le matin et d aller travailler le bonheur represente tant de choses et peu de choses a la fois l argent ne fait pas le bonheur le bonheur est un sentiment merveilleux qui doit etre partage aider s occuper des autres et voir plus loin que le bout de son nez je souhaite a tous une vie pleine de bonheur
0

Vous n’avez pas trouvé la réponse que vous recherchez ?

Posez votre question
Très sombre. Je suis aveugle
0
Rabah le plus grand mytho du site ! Hahahaha EXCELLENT j'adore !
0
Pourquoi pas dans le pré ?
0
13Mon dieu, quel bonheur 14Mon dieu, quel bonheur 15D'avoir un mari bricoleur ! 16(boîte à outils) 17(boîte à outils) 18Au cours d'une de mes grossesses, 19Devant lui je pestais sans cesse 20Contre l'incroyable cherté 21D'une layette de bébé, (boîte à outils) 22D'une layette de bébé. (boîte à outils) 23Mais lorsque l'enfant vint au monde, 24J' vis avec une joie profonde 25Qu' mon mari s'était débrouillé 26Pour me le fair' tout habillé. 27Mon dieu, quel bonheur 28Mon dieu, quel bonheur 29D'avoir un mari qui bricole ! 30Mon dieu, quel bonheur 31Mon dieu, quel bonheur 32D'avoir un mari bricoleur ! 33(boîte à outils) 34(boîte à outils) 35À l'heure actuelle, il fabrique 36Un nouveau système électrique, 37Qui va permettre à l'homme, enfin, 38De fair' de l'eau avec du vin, (boîte à outils) 39De fair' de l'eau avec du vin. (boîte à outils) 40Mais dans ses calculs il se trompe, 41Et quand on veut boire à la pompe, Boire à la pompe Avant que se généralise l'eau courante chez soi, au robinet sur l'évier, beaucoup de foyers, en France, n'avaient l'eau que dans la cour (à la campagne) ou dans la rue (en ville) grâce à une pompe, et ceci jusque dans les années 1950. Cette pompe était parfois une borne surmontée d'un volant de fonte horizontal qu'il fallait faire tourner assez vite pour avoir de l'eau. La pompe était le lieu de rencontre des femmes, le seau à la main, ou des gamins venus se désaltérer au milieu d'un match de foot sur la chaussée (la rareté des voitures le permettait encore). [contact auteur : Henri T.] - [compléter cette analyse]42Il nous arriv' d'ingurgiter 43Un grand verre d'électricité. 44Mon dieu, quel bonheur 45Mon dieu, quel bonheur 46D'avoir un mari qui bricole ! Le service de publication est momentanément désactivé, sans doute à cause d'une trop longue liste d'analyses en attente de modération. Merci de votre compréhension. 47Mon dieu, quel bonheur 48Mon dieu, quel bonheur 49D'avoir un mari bricoleur ! 50(boîte à outils) 51(boîte à outils) 52Comme il redout' que des canailles 53Convoit'nt ses rabots, ses tenailles, 54En se couchant, il les installe 55Au milieu du lit conjugal, (boîte à outils) 56Au milieu du lit conjugal. (boîte à outils) 57Et souvent, la nuit, je m'éveille, 58En rêvant aux monts et merveilles 59Qu'annonce un frôlement coquin, 60Mais ce n'est qu'un vilebrequin ! Vilebrequin Cette ustensile de bricolage est souvent utilisé de façon argotique, tout comme la gaule, le mandrin, le passe partout ou le piston pour désigner l'anatomie masculine. Si le texte annonce de façon explicite, qu'il s'agit bien de l'outil de bricolage, jouxtant les tenailles et les rabots, on s'attend bien à ce que le frôlement coquin soit celui de l'anatomie du mari. C'est peut être cette idée comique qui fut le point de départ de la chanson. [contact auteur : Gilles M] - [compléter cette analyse] 61Mon dieu, quel malheur, 62Mon dieu, quel malheur 63D'avoir un mari qui bricole ! 64Mon dieu, quel malheur, 65Mon dieu, quel malheur 66D'avoir un mari bricoleur
0
une chaise longue,un bon café et un bon livre...le bonheur c'est simple comme.....
0
Avec ta vision du bonheur, Evelyne, ne vient surtout pas à Marseille. Par chauvinisme, Michele te dira le contraire mais je t'assure qu'il y pleut des cordes
0
Il pleut à Marseille ? Mais non con ! Il nous tombe des gouttinettes con ! Peuchère té... faut bien un peu d'eau dans le pastaga con ! Sinon, il nous fait tourner en barigoule fatche deu !
0
Beaucoup confondent plaisir et bonheur. Quand à la santé, elle est un savoir. Le bonheur c'est être satisfait et ne plus souhaiter ou ne plus chercher à éprouver d'autres désirs. Le plaisir a un début et une fin, c'est ce qui nous le gâche un peu. Le bonheur a un début, quelquefois difficile à discerner, mais n' a pas de fin, à notre connaissance. Tel est le sentiment amoureux qui nous inspire son éternité. Et une somme de petits plaisirs ne sont pas le bonheur. Pour les stoïciens, c'est vivre selon sa nature en évitant les souffrances et les plaisirs par le seul moyen de la raison. Pour Platon c'est réussir dans ses entreprises. Pour moi c'est la quiétude.
0
@ Evelyne : ne vient pas à Marseille au mois de juin, MALHEUREUSE ! En juin, c'est la Coupe du Monde. Aucun HOMME digne de ce nom ne fera attention à toi, PEUCHERE
0
Les Marseillais exagèrent un peu ! de ça (......) ils en font ça (..............................................................)! C' est une vision du bonheur .....donner de l' importance à un détail, apprécier chaque instant de la vie !
0
le bonheur : c'est etre avec ceux qu'on aime , comme ça , sans raison particulière ; etre bien ensemble .
0
Oh ouais Dani ! C'est une réalité... t'en vois combien de "bleu" là ? Dis-moi, t'en vois combien sur la palette ? Et tu mets le pied dedans... taing quel pied !
0
Il y a le ciel, le soleil, la mer , ....c' est le pied !
0
...être une Louloute ....! Sophie c' est quoi une Louloute ...?
0
El Rio Grandé, escribé mucho ! hihi !
0
AVIS A LA POPULATION....Evelyne change de prénom ! quel bonheur ...! hihi ...
0