Fourmillement dans la main gauche et autres..

Signaler
-
Messages postés
4079
Date d'inscription
samedi 15 novembre 2008
Statut
Modérateur
Dernière intervention
20 mars 2018
-
Bonjour, j'ai depuis quelques mois des fourmillement dans le bras gauche et cela s'étend jusque la main. C'est le petit doigt le plus touché par ces fourmillements. J'ai noté une perte de sensibilité dans la main et une utilisation plus difficile de cette main pour de petites taches comme se couper les ongles, utiliser un coton tige... Pour les ongles je suis obligé de m'assister du menton pour obtenir la force nécessaire.

A noter que lorsque cela revient, je note la mise en place d'un sang pris sous l'ongle au niveau de mon grand orteil du pied gauche (pas le gros, celui juste à côté), sans qu'il n'y ai eu de coup pouvant expliquer ce sang pris. J'ai effectivement des baisses d'énergie, manque de motivation... Ces fourmillements s'accentuent lorsque j'appuie mon coude... Au niveau de mes cervicales mon ancienne profession de moniteur auto école à sérieusement causé des dommages si bien qu'elles se déplacent un peu et je suis donc obligé de les replacer correctement à l'aide de mes doigts. J'ai lu sur différents forums mille raisons possibles dont la Sclérose en Plaque, j'avoue que rien de tout ça n'est rassurant, j'aimerais beaucoup avoir vos avis... Par avance Merci.

1 réponse

Messages postés
4079
Date d'inscription
samedi 15 novembre 2008
Statut
Modérateur
Dernière intervention
20 mars 2018
6 936
Pour répondre à la première partie de ta question, je pense que ça peut être une paralysie cubitale: compression du nerf cubital au niveau du coude.
Pour la deuxième partie, je n' y comprend rien.
Merci pour cette réponse, j'avoue moi aussi ne rien comprendre, je ne sais pas si on peut envisgare des liens ou pas... Un ami m'a aussi parlé d'hernie discale...?
Messages postés
4079
Date d'inscription
samedi 15 novembre 2008
Statut
Modérateur
Dernière intervention
20 mars 2018
6 936
Non, une hernie discale cervicale donnerait une névralgie cervico-brachiale où c' est la douleur qui prédomine.