Impuissance masculine totale...je perds pieds [Résolu/Fermé]

- - Dernière réponse :  nathalie - 17 juin 2011 à 16:26
Bonjour,
Mon mari, âgé de 51 ans, à un problème d'impuissance total et d'éjaculation précoce,il y a 11 ans lors de notre rencontre, il a perdu un enfant,nous avons attribué les manquements à ce malheureux fait,mais 11 ans plus tard...tjrs rien, cela a déjà un peu fonctionné avec médicaments,mais dosage insuffisant à l'heure actuelle ! l'urologue nous a dit qu'il n'y avait plus que 2 solutions : les injections ou la prothèse ! nous vivons comme des amis colocataires,l'ambiance à la maison est assez électrique,plus de dialogue possible,nous sommes au bord de la rupture,mais il est si bon pour les enfants (ces beaux-enfants), il est travailleur, protecteur, mais moi j'ai 40 ans et j'ai besoin d'autre chose...durant des années, préoccupées par les petits bobos de la vie de maman et de la vie en général, je lui disais tjrs que ce n'était rien que je me contentais du strict minimum et j'en oubliais ma sexualité, mais aujourd'hui les enfants sont grands et j'ai bcp plus de tps devant moi,si tout était normal, l'envie serait de profiter à nous deux de ces moments....mais RIEN, il passe son temps (week-end,congés..) à nettoyer et à jardiner, parfait pour certaines mais pas pour moi ! les sex-toys, non merci pas pour remplacer l'acte naturel, ok pour agrémenter l'acte, mais ici il n'y a plus rien ! il ne vient plus vers moi car peur de ne pas pouvoir et moi je ne vais plus vers lui car je sais que je n'en aurai rien, il n'est pas pour les caresses, pire il n'est pas pour montrer ses sentiments, mais lui dis que c'est moi qui m'y refuse, facile de se voiler la face..après consultations,il nous a été conseillé de suivre une psychothérapie, il refuse ! je n'en peux plus, je lui ai tjrs été fidèle jusqu'il y a peu..je m'en veux, mais au moins je me sens à nouveau femme et épanouie dans ma sexualité, seul bémol....ma conscience ! je me suis rendue compte que je portais son problème sur mes épaules car avec mon ami tout se passe pour le mieux, je lui ai parlé dernièrement en lui demandant la solution à envisager, il désire que nous nous séparions car il me dit que cela ne s'arrangera jamais et que j'ai le droit de vivre autre chose, mais nous avons attendu 11 ans et la décision est difficile à prendre, tellement nous avons "construit" ensemble : rapprochement familial (ns étions ts 2 divorcés), bons boulots, construction récente grde maison, je fais partie des meubles et il compte sur ma présence (je suis plutôt casanière), à part mon travail à l'extérieur, je ne bouge pas et j'essaye de m'efforcer à m'occuper l'esprit : pas moyen. Je suis complètement perdue, mon coeur pencherait vers mon ami mais mon âme me dit de rester et de soutenir mon mari dans l'épreuve...comment faire ? j'ai 40 ans et je me sens "vide", vieille, fânée, déprimée.....
Afficher la suite 

1 réponse

0
Merci
Bonjour tristesse,
Je pense que tu a déjà la réponse dans ton coeur.
Tu es une femme comme une autre, et tu a le droit au bonheur.
La question est de savoir qui aime tu avec le coeur?
Est-ce que c'est ton mari qui à toujours été présent pour toi, mais qui ne t'apporte pas tout ce que tu désir ou ton amant, mais l'aime tu pour le sexe ou par amour?
Publi-information
Si tu aime ton mari, dis lui que tu est sur le point de non retour, parle lui et explique lui tes désirs. Si il t'aime de tout son coeur alors il se battra pour te garder près de lui et de faire les efforts qu'il faut. Il faut juste amener le sujet sur le plateau...
Mais si tu aime ton amant, alors la solution est des plus difficile, tu te dois de quitter ton mari pour pouvoir vivre pleinement ta vie.
N'oublie pas que tu n'a qu'une seule vie mais que nous avons tous des épreuves à vivre.

N'ai pas honte de toi car tu es simplement humaine...
Bon courage a toi et prend le temps de peser les pour et les contres et surtout ne pense pas au quand dira ton autrement tu ne fera rien de ta vie...