Mon ami a une faible libido... pas moi! Help! [Résolu/Fermé]

Sheryl - 8 avril 2011 à 06:29 - Dernière réponse : Miharu-Miharu 1302 Messages postés jeudi 3 février 2011Date d'inscription 18 août 2017 Dernière intervention
- 8 avril 2011 à 14:01
Bonjour,

Cela fait bientôt 3 ans que je suis avec mon conjoint, et un an que nous vivons ensemble.

Au tout début, nous étions simplement un "casse-croûte" l'un pour l'autre, et avions d'autres partenaires. Au bout de quelques mois nous nous sommes rapprochés et avons gagné en complicité. Nous sortions tous les 2 d'histoires difficiles, et décider de se mettre ensemble a pris du temps et s'est fait dans la douleur malgré les sentiments.

Le début de notre histoire a été de ce fait assez chaotique, et pourtant nous faisions l'amour régulièrement. Pas assez souvent à mon goût, car il est vrai que j'ai une libido importante, mais au moins une fois par semaine.

Aujourd'hui, cela fait 2 mois que rien ne se passe. Pas même une caresse, pas de tendresse, pas d'embrassades...
Je souffre de cette situation, j'en ai des crises de larmes et en suis arrivée à passer toute une nuit à pleurer à côté de lui. Il m'a très bien entendue, et a préféré de retourner plutôt que me demander ce que j'avais. J'étais tellement en colère de ce comportement que je suis allée me coucher dans le canapé, 2 nuits d'affilée.

Au bout de 2 jours, il a fini par me demander si j'avais envie de parler. J'ai refusé, en lui expliquant que nous avions déjà eu cette conversation 100 fois (c'est le cas!), et qu'aujourd'hui ma position n'était plus le dialogue, mais la prise de décision, d'autant plus que je connais son opinion sur le sujet.
Il me dit qu'il a une petite libido, que c'est comme ça, et que surtout il n'aime pas qu'on le colle. Qu'il a toujours été comme ça, avec toutes ses partenaires et que plus je vais le solliciter, plus je vais le bloquer. Il me dit même de sentir violé lorsque j'essaie de le séduire avec de la lingerie coquine et des caresses (lesquelles ne sont même pas dirigées vers son sexe ou des parties du corps très intimes!). Pour lui, ça n'est pas si grave, chacun son rythme.

Du coup, je ne le sollicite plus depuis des mois tant je suis blessée d'être rejetée systématiquement. J'attendais qu'il vienne vers moi, ce qu'il ne fait plus aujourd'hui.

Nous avons eu une ultime conversation qui n'a pas abouti à grand-chose de neuf. Il m'a dit qu'il n'aimait pas mon comportement alimentaire, que j'étais trop gourmande et que cela l'embêtait de me voir me laisser aller. C'est vrai que j'ai pris 4 kg depuis que nous nous sommes rencontrés, mais cela n'a pas totalement changé ma morphologie! Je fais du 40 en pantalon, et du 90D en poitrine pour 1,70m; sans être un mannequin j'ai une plastique pulpeuse qui plaît pas mal! J'ai tout de même pris en compte sa remarque et ai entamé un régime (perdu 2 KG, et continue pour en perdre 4 de plus) car je trouve normal de faire des efforts pour lui plaire. D'ailleurs il s'est joint à moi pour me soutenir et aussi pour "effacer" l'hiver et ses raclettes (oui, la gourmandise est un péché dont nous sommes tous les deux les victimes, et qui nous a souvent fait partager de bons moments). Cependant, rien n'a changé...

Je lui ai dit que j'avais droit à de la tendresse moi aussi, que je n'avais jamais eu ce type de problème avant, et que comme la plupart des gens, j'avais besoin me sentir aimée. que j'en avais marre de le voir heureux et actif en dehors du couple, et morose et inactif à la maison. Que si cela venait de moi, que je n'étais pas assez bien pour lui sur le plan physique, émotionnel ou autre et bien qu'il n'y avait qu'une décision à prendre...

Il m'a dit qu'il m'aimait, que j'étais une femme géniale et qu'il n'envisageait pas de se séparer, que la maison qu'il achetait c'était pour qu'on y vivre tous les deux heureux et y avoir notre 1er enfant (moi, là, je me demande comment il va arriver ce petit bout...). Il m'a répété que je le collais trop, alors que cela fait des mois que je me sens en retrait! Il m'a rétorqué que c'était faux, qu'il étouffait de ma présence. Il a ajouté que par contre si c'était trop dur pour moi de m'adapter à lui alors effectivement il fallait se quitter pour "incompatibilité", que nous ne serions pas le premier couple...

Je suis très malheureuse, car j'en viens à me dire que si je ne peux pas avoir d'initiative avec mon compagnon sans qu'il le ressente comme une agression alors que c'est une preuve d'amour et d'affection il ne me reste effectivement qu'à le quitter!
Je l'aime tant que je suis sure de ne jamais ressentir cela pour un autre. J'approche les 30 ans et j'ai déjà eu plusieurs expériences sérieuses, mais jamais de cette intensité. La souffrance n'en est que plus insupportable.

Si d'autres couples vivent ce problème, merci de m'aider, et de me suggérer des choses ( surtout vous messieurs). Je n'ai plus d'idées.

Sheryl
Afficher la suite 

2 réponses

Meilleure réponse
Miharu-Miharu 1302 Messages postés jeudi 3 février 2011Date d'inscription 18 août 2017 Dernière intervention - 8 avril 2011 à 14:01
1
Merci
A lire ton message, j'ai surtout l'impression que ton copain ne sait pas ce qu'il veut. Il ne sait pas ce qu'il recherche en amour, il ne sait pas ce qu'il veut chez une femme, etc.

Il dit qu'il n'aime pas que tu le colles trop, et pourtant il veut que vous viviez ensemble ? Il dit qu'il t'aime, mais ne supporte pas que tu sois tendre avec lui ? Il veut un enfant alors qu'apparemment le contact physique n'est pas son truc ? (Rappelle-lui qu'un enfant demande des câlins toutes les 10 minutes, et pas une fois tous les deux mois ...).

Je pense franchement que tu as fait tous les efforts possibles, que ce soit au niveau de la discussion, de l'abstinence, du régime ... Et que c'est à lui de se poser des questions ! Parce qu'il n'arrête pas de se contredire ! "Je t'aime, je veux vivre avec toi, mais tu m'étouffe, je veux avoir une famille avec toi mais si t'es pas contente, et bien barre-toi" ? C'est quoi cette manière de considérer sa vie de couple ? C'est pas sérieux ...

Peut-être qu'une alternative, c'est que vous viviez séparément. Peut-être qu'alors il n'aura plus cette impression d'étouffer, et que le manque de toi fera qu'il sera plus tendre ? C'est une tendance qui est de plus en plus courante chez les couples, et surtout chez les personnes divorcées : elles pensent que c'est la vie quotidienne ensemble qui a tué leur premier mariage, alors elles décident de vivre leurs relations suivantes chacun chez soi, pour éviter la monotonie et rester dans le bonheur des débuts, à sortir pour se voir, être impatient de se retrouver dans quelques jours, etc.

Ou sinon ... trouve-toi un amant. Désolée, c'est con, mais s'il veut vraiment un amour platonique, et que toi tu as besoin de sexe, et que vous ne voulez pas vous quitter, c'est encore une des meilleures solutions qui peut satisfaire tout le monde, et en particulier si l'idée ne le dérange pas. Il y a beaucoup de couples "libertins" qui sont très heureux.

Merci Miharu-Miharu 1

Avec quelques mots c'est encore mieux Ajouter un commentaire

journal des femmes avec santé médecine a aidé 9738 internautes ce mois-ci

Publi-information
gouby 45849 Messages postés vendredi 11 janvier 2008Date d'inscriptionContributeurStatut 10 mai 2016 Dernière intervention - 8 avril 2011 à 09:24
0
Merci
Bonjour

tout ce que j'ai retenu de ce roman, c'est 90D, interessant :D

Plus serieusement, là c'est pas un problème de libido venant de ta part, si depuis 2 mois il ne t'as pas touché, déjà avant si c'etait qu'une fois par semaine, c'est pas beaucoup.
Bref, le fait qu'il te dit qu'il n'aime pas être collé peut se comprendre, mais ne pas te toucher pendant des mois, là je suis sceptique, a t'il encore des sentiments pour toi, c'est la bonne question à se poser, ou alors il a rencontré quelqu'un d'autre, possible aussi
Publi-information
Publi-information