Implant et test urinaire bonne formule??

sandy - 11 févr. 2011 à 11:01
Miharu-Miharu Messages postés 1300 Date d'inscription jeudi 3 février 2011 Statut Membre Dernière intervention 18 août 2017 - 11 févr. 2011 à 12:51
Bonjour,
ayant du abandonner le sterilet au bout d un an et demi de bon et loyaux services (pas autant que ca je me tapais des mini hemorragies engendrant de fortes annemies avec risque de salpingites!!)
etant fondamentalement contre la pillule et ayant toujours une envie dingue de lui...

ca doit faire 2 mois que g un implant et pas de menstruations ( 18/100 de femmes) alors je me dis "youpii!!" par contre je sais que les menstruations sont la pour demontrer la non fecondation d un(e) mammifère ...
le but du jeu de l implant etant d illusionner le cerveau (grace a la progesterone hormone que nous fabriquons lorsque nous sommes enceintes...) afin qu il ne relance pas un cycle!!

donc question je ne sais pas si les test urinaires peuvent etre efficaces etant donne que c en rapport a une amenorhée et surtout qu'a vrai dire je n ais,et je vous l avoue, ni l intention de faire des pds tous les mois ni ... le temps!! (pas touche a mon capital veineux!! j en aurais besoin quand je serais devenue plus que mature!!)
donc a votre avis le test urinaire peut il etre performant dans mon cas?

en vous remerciant par avance de l interet que vous pourriez porter a mon soucis!!

1 réponse

Miharu-Miharu Messages postés 1300 Date d'inscription jeudi 3 février 2011 Statut Membre Dernière intervention 18 août 2017 869
11 févr. 2011 à 12:51
L'absence de règles sous implant est au contraire le signe de l'efficacité de celui-ci : les cycles sont totalement interrompus (comme pendant une grossesse).

Les règles servent à évacuer le "nid" qui avait été préparé pour l'embryon en cas de fécondation. Lorsqu'on n'a plus de règles sous implant, c'est tout simplement car tout le processus est bloqué entièrement : l'ovulation mais aussi la fabrication du "nid".

Il faut savoir que sous contraceptif hormonal (par exemple la pilule), les règles sont artificielles, elles sont simplement provoquées par la baisse du taux d'hormone au moment de la pause entre deux plaquettes.

Et les autres mammifères n'ont pas de règles. Seule la femme humaine et quelques rares espèces de primates ont le droit à ce joli "cadeau de la nature".

En ce qui concerne les tests de grossesse urinaires, il n'y a aucun soucis. L'hormone qu'ils détectent est la béta-HCG, rien à voir avec la progestérone de l'implant.
0