Hystéctomie

marn51 - 5 déc. 2010 à 12:13
00lina00
Messages postés
29326
Date d'inscription
lundi 1 décembre 2008
Statut
Modérateur
Dernière intervention
7 mars 2021
- 5 déc. 2010 à 13:13
Bonjour,

j'ai 22 ans, le gynécologue a diagnostiqué un fibrome dans l'utérus de ma mère agée de 54 ans début septembre. le chirurgien a pratiqué une ablation de l'utérus et des trompes fin octobre. par contre des ganglions sont atteints et ma mère va subir une chimiothérapie pendant 4 mois. la première séance commence le 13 décembre et à vrai dire j'angoisse un peu. j'ai peur des conséquences que peut avoir la chimiothérapie sur la santé de ma mère. quelqu'un peut il me renseigner sur les conséquences de la chimiothérapie et des chances de survie? heureusement les organes de ma mère ne sont pas atteints mais seulement les ganglions. merci beaucoup. bon courage à tous et toutes qui sont confrontés à cette maladie.
A voir également:

1 réponse

00lina00
Messages postés
29326
Date d'inscription
lundi 1 décembre 2008
Statut
Modérateur
Dernière intervention
7 mars 2021
6 180
5 déc. 2010 à 13:13
Bonjour,


Les effet secondaires de la chimio sont variables selon
chacun qui les ressent plus au moins ou pas :

- la fatigue : une chimio met à plat. Il faut affaiblir l'organisme
pour éradiquer le cancer (je simplifie les choses).

- les troubles digestifs : les muqueuses digestives sont très
sensibles aux chimio d'où des problèmes d'aphtes, de nausées,
vomissements, de diarrhées. Il est recommandé d'avoir une
hygiène bucco-dentaire tout en douceur (car gencives sensibles).
Les bains de bouche coca-cola sont géniaux en cas de lésions
buccales contre les nausées. Il faut fragmenter ses repas
en petites portions et plus souvent, manger des aliments au
goût neutre et tenter de se faire plaisir.

- les troubles cutanés, cheveux et ongles : la peau est plus
sèche, les ongles déformés et cassants et les cheveux tombent
(pas dans toutes les chimios). A cela, l'hydratation est primordiale :
boire, crèmes et pour les cheveux, le casque réfrigérant (il faut
le supporter) ralenti la chute mais ne l'empêche pas. Les prothèses
capillaires sont alors de mise. Il faut la choisir avant que les cheveux
ne soient tombés pour qu'elle se rapproche le plus de leur couleur.
Sinon la mode chapelière est très diversifiée : il faut juste faire
son choix. De toutes façons, les cheveux repousseront en quelques
semaines après la fin de la chimio. Patience!!!

- les troubles de la composition sanguine : en effet, comme la
chimio stoppe le renouvellement cellulaire donc la prolifération
du cancer et donc son élimination car un cancer est une prolifération
anarchique de cellules, mais le hic est que cela se répercute sur la
moëlle qui fabrique les globules rouges (transporteur sanguin de
l'oxygène), blancs (défense contre les infections) et les plaquettes
(pour la coagulation) cela évite de trop saigner.
Votre mère sera peut-être sujette à l'anémie (pâleur, fatigue,
essoufflements, petits malaises) et pour corriger cela, on la transfusera
peu-être. Elle sera beaucoup plus fragile face aux infections si ses
globules blancs baissent de trop (aplasie, c'est le terme qui désigne
peu de globules blancs). Elle devra se laver plus souvent les mains
et se préserver des gens malades. Elle aura probablement des injections
qui lui permettront de fabriquer des globules rouges (epo eh oui...c'est
l'occasion ou jamais de se doper...). D'autres injections pour remonter
les blancs.
Quand aux plaquettes, si elles sont trop basses, elle aura là encore,
le droit peut-être à une transfusion...
Avant chaque chimio, elle aura une prise de sang qui permettra de
voir si tous ces éléments sont ok.

Il arrive aussi qu'il y ait des douleurs articulaires ou diffuses. Parlez en
à l'équipe qui s'occupe d'elle. Il existe des traitement contre la douleur
(physique et psychologique à ne pas négliger!!!), contre les diarrhées,
les aphtes, les vomissements, bref ce n'est pas super mais presque.....

Voilà pour la liste des effets.
J'en oublie peut-être mais dans tous les cas, ce sont les principaux...
0