Capote qui craque, pas prise PDL

Signaler
Messages postés
3
Date d'inscription
jeudi 11 février 2010
Statut
Membre
Dernière intervention
12 février 2010
-
Messages postés
11
Date d'inscription
jeudi 11 février 2010
Statut
Membre
Dernière intervention
12 février 2010
-
Bonjour,

Il y a 3jours j'ai eu un rapport sexuel avec mon copain. Mais pendant l'acte il s'est rendu conte que le préservatif avait craqué (il n'avait pas éjaculer). Nous étions encore exité et n'avons pas réfléchis aux risques que cela pouvait encourir. Nous avons donc utilisé un deuxième préservatif qui malheureusement à lui aussi craqué sans qu'il n'éjacule. Nous nous sommes arrétés la.
Sur le chemin du retour j'ai songé à allé acheter la pilule du lendemain mais je n'avais pas d'argent sur moi et mes parents n'auraient pas voulu que je ressorte dehors je suis mineure et il devait être 19h30 il faisait nuit noire. De plus la pharmacienne est une amie de ma famille ><.

Je repense constamment à cette journée j'ai été vraiment imprudente maintenant j'ai peur de tomber enceinte car je sais que même sans éjaculation il y a un risque de grossesse qui est accentué par la non-prise de la PDL.
Mes prochaines règles sont dans environ 3semaines ce qui est assez long je ne me vois pas stressé en attendant de savoir si je les ai ou pas.

Merci de m'aider

6 réponses

Messages postés
1048
Date d'inscription
jeudi 17 septembre 2009
Statut
Membre
Dernière intervention
26 octobre 2011
474
Si tu es mineur la PDL es gratuite en pharmacie (pour la prochaine fois au cas ou ;))
Messages postés
18
Date d'inscription
mercredi 30 décembre 2009
Statut
Membre
Dernière intervention
26 octobre 2010
1
slt il mais arriver ecxactemen la meme chose que toi , la capote a craké a deu fois de suite et je n'est pas pris la pilule du lendemain non plus , donc j'atend mes règle avec impatience , j'ai vrément peur d'etre enceinte , courage a toi et prend souin de toi
Messages postés
3
Date d'inscription
jeudi 11 février 2010
Statut
Membre
Dernière intervention
12 février 2010

Sa réconforte de voir que sa peut arriver a d'autres personnes :)

Tiens moi au courant je croise les doigts pour toi
Messages postés
11
Date d'inscription
jeudi 11 février 2010
Statut
Membre
Dernière intervention
12 février 2010
10
Demande des conseils au planning familial de ta ville ou des environs.
En réalité, tu ne pourras pas savoir si tu es fécondée ou pas avant trois semaines. Saouvent il te faudra attendre le retour des règles, en cas de retard de cycle il faut penser à la grossesse. Sache qu'il existe des prise en charge médicamenteuse avant 7 semaines d'absence de règles, selon ton souhait bien entendu.

Tu te poseras plusieurs fois cette question durant ta vie, autant ne pas stresser dès le début, d'autant plus que tu as l'air relativement consciente. ;)
Messages postés
3
Date d'inscription
jeudi 11 février 2010
Statut
Membre
Dernière intervention
12 février 2010

Suis-je vraiment obligée d'attendre aussi longtemps avant de faire un test de grossesse? En plus mes règles sont très irrégulières il m'arrive de ne pas les avoir durant 2mois ce qui accentue mon stress. Mon copain à l'air moins soucieux que moi mais il m'a promis de rester à mes cotés :/.

Merci d'avoir répondu à mon message :)
Messages postés
40847
Date d'inscription
samedi 3 mai 2008
Statut
Modérateur
Dernière intervention
4 mai 2021
4 224
Il vaut mieux en effet attendre un retard pour faire un test: car avant, une grossesse et moins facilement décelable
Messages postés
102027
Date d'inscription
mercredi 7 octobre 2009
Statut
Contributeur
Dernière intervention
23 juin 2021
19 048
Bonjour

Et la pilule du surlendemain y as tu pensé ?

Elle est peut être encore possible.

A+
Messages postés
11
Date d'inscription
jeudi 11 février 2010
Statut
Membre
Dernière intervention
12 février 2010
10
La pilule du lendemain fonctionne a plus de 90% dans les 24h, ça descend à 50% à 48h.
Au bout de trois jours il vaut mieux demander un avis médical (ou téléphoner au numéro de conseil qui se trouve dans le dépliant dans la boite de Norlevo)

Ceci dit, je connais très peu de femme qui ne se soient jamais posées cette question durant leur sexualité, c'est extremement courant