Je ne veut plus vivre sur le passé

Signaler
-
 Lumpy -
Bonjour,
mon pere est décé quand j avais 8 ans apres ma mere c'est retrouver un autre homme qui c est incrusté tres facilement mais moi j avais deja vue qu il y aurrait des soucit avec lui
j ai ete battu a la place de mon frere et ma soeur par ce que je le voulais bien mais ces surtout parcque j voulais les protégés je signal que je suis la derniere de cette famille
j ai encaissée mais voila j ai 28 ans et je n arrive pas a evoluer je ne vis que sur mon passée et ça me gene enorment
autant j veut plus y pensée mais autant j en est besoin
je ne sais pas quoi faire pour tous chassée malgrée les psy vue a repetiton la seul choses qu ils sont su me dir ces que j avais moi meme compris pourquoi j etais comme ça
mais le probleme ne change pas j ai le manque de mon pere fenomenal que j en pique encore des crise d envie de le retrouvé pourtant j ai pas envie de me suicidé mais j aimerais etre telement a ces coté
ces pour ça que je n evolu pas
j ai deux enfants de 9 et 6 ans je n es toujours pas de travail je n y arrive pas
j arrive pas a les garder je ne sais pas comment faire je ne suis plus motivé depuis le decé de mon pere ça m enpeche d evoluer
aider moi si vous connaissez une personne similaire merci

5 réponses

Bonsoir,

Vivre avec son passé empeche d'avancer!
Le passé est tel qu'il est avec ses bons et mauvais cotés; parfois de le remuer sent mauvais.

La vie est un livre dont on tourne chaque jour une page.

Votre papa est decedé et vous n'arrivez pas a faire le deuil; et vous avez deferlé la haine du manque sur votre beau pere.C'est l'intrus, celui qui a pris sa place.

Pourquoi n'essayez vous pas de parler à cet homme, tout ce que vous avez sur le coeur; en meme temps que vous lui parlerez, vous verrez que vous enterrerez le passé et il se pourrait que de nouvelles relations s'etablieront au fil du dialogue avec votre beau pere.

Laissez le passé dormir et enterrez vos fantomes.Vous etes une adulte à present il serait temps de saisir les renes de l'avenir.
Messages postés
13
Date d'inscription
mercredi 27 janvier 2010
Statut
Membre
Dernière intervention
4 février 2010
1
bonsoir,

on oubli pas le passé on vit avec meme si il est difficile, je suis assez d'accord pour le dialogue si c'est trop difficile plutot ecrire une lettre a tete reposé plutot que de s'échauffé avec le beau pere.

Le positif aujourd'hui et devant toi se sont tes enfants ce sont eux qui te ferront avancé pr avoir eue une mere dépressive qui ne s'occupait pas de moi je peux te dire que le revers de tes enfants sera terrible donc ne les délaisse pas ils n'y sont pour rien et ils ont besoin de leurs maman plus que tout.

soit forte et affronte ton beau pere ton papa te regarde d'en haut et il est fiere de toi
bonjour, j ai deja afronté mon ancien beau pere et lui ce moque de ma situation il a toujour pris plaisir a me frapper comme a me rabaissé je ne le vois plus et ces tres bien comme ça
la discution avec lui n es que plaisir pour lui de me faire peté les plombs
j ai envie qu il reçoive ce qu il merite meme si ces pas bien .j ai qu une hate ces qu il meurt et j irrais sourir a cette superbe fete
Il vie pas a quelque kilometre de moi il est arrivé que je le croise donc j ai changer pour ne pas qu il me reconnaisse si non ces pas bon
Bonjour,
Contrairement aux réponses postées ici, je ne prétend pas connaitre LA solution, ou LA philosophie qui vous permettra de vivre sans rester focalisée sur votre passé. Seulement votre histoire me touche et m'intéresse énormément : depuis plusieurs mois je fais des recherches sur les SOUVENIRS, le PASSE et les impacts sur le quotidien; j'ai rencontré pour ce thème de recherche des dizaines de personnes qui, comme vous, ont un passé qui pèse énormément sur leur présent. J'aimerais vraiment pouvoir vous entendre vous exprimer un peu plus à ce sujet. De mon coté je pense pouvoir avoir des éléments à vous donner grâces à ce que m'ont appris mes recherches. Je comprend que vous préfériez garder l'anonymat mais serait-il possible de vous contacter par mail? J'ai renseigné la mienne si vous ne désirez pas inscrire la votre sur se site.

Bien à vous, j'espère sinistrement pouvoir vous aider.

P. M
je vous fait part de mon adresse mail pour tout aide ** merci beaucoup
Bonjour,
Contrairement aux réponses postées ici, je ne prétend pas connaitre LA solution, ou LA philosophie qui vous permettra de vivre sans rester focalisée sur votre passé. Seulement votre histoire me touche et m'intéresse énormément : depuis plusieurs mois je fais des recherches sur les SOUVENIRS, le PASSE et les impacts sur le quotidien; j'ai rencontré pour ce thème de recherche des dizaines de personnes qui, comme vous, ont un passé qui pèse énormément sur leur présent. J'aimerais vraiment pouvoir vous entendre vous exprimer un peu plus à ce sujet. De mon coté je pense pouvoir avoir des éléments à vous donner grâces à ce que m'ont appris mes recherches. Je comprend que vous préfériez garder l'anonymat mais serait-il possible de vous contacter par mail? J'ai renseigné la mienne si vous ne désirez pas inscrire la votre sur se site.

Bien à vous, j'espère sincerement pouvoir vous aider.

P. M
Salut Joddy je viens de lire ton méssage,pour tout te dire je vis exactement le meme problème que toi les seules chose qui changent,c'est que c'est ma maman qui c'est donner la mort,et jai 23 ans je suis un peu plus jeune que toi,et chuis enfant unique.
En quelques lignes vite fais,apres la mort de ma mère,mon père c'est remarier avec une directrice d'école maternelle,le comble c'étais qu'elle étais alcoolique,toute mon enfance jai vecus sans arret avec des préjudices moral et physique,avec la peur au ventre de rentrer chez moi de l'école ,chaque jours javais peur pour ma vie,et j'étais convaincu,que je n'avais pas ma place dans cette vie.

Aujourd'hui tout ça est loins,mais c'est super dure pour se reconstruire,perso jai des périodes ou je vais tres bien,je n'y pense meme pas,la vie est belle,et puis il suffit, d'un geste ,un regard,une parole,une odeur,et tout a coup,je suis pendant quelques seconde paralisé et submergé de flash,de souvenir,d'angoisse,je perds mes moyens.

La solution:trouve un moyen de t'exteriorisé,d'exprimé tes sentiments,la parole,c'est bien beau,mais pour les gens comme nous ça ne sert a rien de parler,le moyen que jai jai trouver quand j'étais enfant,et que j'applique toujours,quand ça ne va pas j'écris dans un journal,comme ça peut etre le dessin,la musique,le sport,chanter,danser,faire un tour en foret...
Trouve ton truc,qui te permet de vider toutes ses mauvaises onde,qui t'aide surtout a faire LE VIDE(tu manque de vide desfois chuis sur)

Avec tout ça ,ça va mieu,ça m'évite de faire dépréssion sur dépréssion,et de trop me pauser de questions qui rendent la vie impossible,et ça fais du bien....

cela t'aidera a accepter cette fatalité,n'oublis pas un truc,tu es quelqu'un de fort,si aujourd'hui tu es la personne que t'es c'est grace a ton vécus,fais en sorte que t'es enfant sois fier de toi,quand plus tard ils te regarderont ils seront fier de ta force intérieur..
Bon courage