Je n'arrête pas de me scarifier [Résolu/Fermé]

lamort - 5 janv. 2010 à 15:24 - Dernière réponse : begonie 91828 Messages postés mardi 13 avril 2010Date d'inscriptionModérateurStatut 14 août 2018 Dernière intervention
- 3 nov. 2014 à 19:16
Bonjour,
Cela fais 5 ans que je me scarifie et je n'arrive pas à arrêter, je fais tout pour aller mieux mais je n'y arrive pas, j'ai vécus beaucoup de choses injuste et j'en subi encore aujourd'hui.
Je suis prête à mettre fin à mes jours comme je l'ai fais cette été et je suis tombé dans le coma mais cette fois-ci ce n'est pas dans le coma que je vais tomber mais dans ma tombe.
Svp aidez moi !!!! je ne veux faire de mal à personne mais je tuis trop malheureuse.
Afficher la suite 

42 réponses

Meilleure réponse
Minto_ 993 Messages postés mercredi 25 juin 2008Date d'inscription 14 juillet 2016 Dernière intervention - 13 mai 2010 à 20:14
21
Merci
Ecoutes bien ce que je vais te dire, parce que je crois c'est le seul message que je déposerai dans ce topic :

D'abord, il y a des milliers, des milliards de gens, qui auraient voulu vivre, mais qui n'ont pas pu parce qu'ils étaient atteints de maladies très graves, parce qu'ils se trouvent dans des pays où ils ne peuvent pas manger autant qu'ils le doivent, et il y a même des enfants qui ont perdu leurs parents. Alors stop, arrêtes, je t'en supplie, ne vient pas sur ce forum balancer que tu veux te tuer, parce que la vie tu ne sais pas ce que c'est.

Pourquoi ? Parce que tu as toujours refusé de vivre, tu as toujours voulu de morphondre dans des soucis, dans ton passé...

Tu es aveuglé par le seul fait que selon toi, tu as trop de soucis et donc tu dois te tuer.

Je l'ai déjà dit plusieurs fois mais : On a tous eu des problèmes, mer**, on a tous eu des difficultés, on a tous rampés dans la boue comme des co**; on s'est tous retrouvés un beau jour, en train de pleurer comme des tarés. Mais, tu vois cà ? Nous, aujourd'hui on est là et on t'écris.. Parce que cela fait parti de la vie. Stop ! Toutes les choses que tu as vécues, ne sont peut-être pas les plus faciles, mais certainement pas les plus difficiles. On s'est tous relevés, nous sommes là debouts, parce que nous ne voulions pas laisser une vie pénible et passagère nous écrabouillés comme de vulgaires crottes de chiens.

La vie a un poids énorme, c'est ce qu'il y a de plus précieux, alors non, je suis désolée mais je ne veux pas entendre quelqu'un dire "Jveux me tuer". Des malades donneraient tout ce qu'ils possèdent pour avoir ta vie.

Eh oui, évidemment ces paroles sortent de ta bouche parce que tu n'as jamais vécu, on dirait que tu te contentes de voir que les mauvais cotés, et puis les bons peut-être que tu les vois mais, tu les oublies vite. Conneries sur conneries.

Il faut que tu arrêtes, tu te scarifies ok...
Mais nous, on ne peut pas agir à ta place. On ne peut rien faire. C'est à toi de réagir, de te dire d'arrêter.

J'aimerai pouvoir entrer dans ta tête et souffler sur ces idées noires, afin qu'elles s'envolent loin. Mais je ne peux pas.
La vie n'a que la saveur que tu lui donnes, à toi de la rendre plus sucrée.

La mort tu sais ce que c'est ? C'est la fin. Pas seulement celle de tes soucis, mais la fin de ta courte vie, de tout ce que tu as construit.
Le problème c'est que tu n'as encore rien fait. Tu ne peux pas juger ces quelques années. Tu as gouté la saveur de la nuit, mais tu ne connais pas celle du jour...

Il y a tellement, tellement de choses. Tu ne sais rien, nous ne savons rien. A part que ce serait une énorme bétise de réaliser ce que tu veux.

Je suis désolée, mais je ne peux plus rien dire.




Merci Minto_ 21

Avec quelques mots c'est encore mieux Ajouter un commentaire

journal des femmes avec santé médecine a aidé 12924 internautes ce mois-ci

Ma cherie, ma pauvre cherie, je vais te dire une chose, ca me fait mal de savoir qu'il ya des gens qui viennent sur cette terre pour ne causer que de la misere aux autres. Je ne peux pas dire que je sais ce que tu endures mais tu dois savoir une chose, je ne peux pas te dire ce que tu dois faire mais juste ecoute ce que je vais te dire, je ne dis pas que tu dois croire ce que j'ai a dire mais je veux juste ton attention. Tout d'abord tu dois savoir que ta mort n'est pas ta fin et ceci dit je ne t'encourage pas a te tuer ok car le suicide est une tres mauvaise chose. Ce que je vais dire c'est que l'etre humain quand il meurt, il se reincarne et revient sur terre pour purger les fautes comises dans sa vie precedente, alors ne pense pas que parceque tu vas te tuer donc tes problemes vont s'en aller non, car quand tu reviendras sur terre tu repasseras encore sur cette epreuve si pas pire de ce que tu connais maintenant. Tu as choisit tes parents avant de naitre et tu as choisit le genre d'epreuve (que tu as maintenant) pour pouvoir les affronter et en apprendre d'elle afin de t'en debarrasser dans ta prochaine vie pour enfin avancer spirituellement. Cette terre ou on se trouve est l'enfer, il n'ya pas d'enfer, on est ici pour apprendre de la vie enfin d'atteindre un niveau de conscience superieur. Ma cherie tu dois etre forte et tu dois prendre cette epreuve de la vie comme une epreuve que tu dois subir et surpasser. je ne connais pas tes vies anterieurs mais tu ne sais pas ce que tu as fait durant cette vie la ou ce que tu etais, c'est peut etre que tu es entrain de payer une dette car on dit car on dit que tout ce qui nous arrive de positif ou negatif est quelque chose qu'on recolte selon nos actions d'avant. Je ne dis pas que tu as du etre mauvaise donc tu paies non, je dis que avant de te reincarner dans la fille est tu es, tu as toi meme choisit tes parents et la vie que tu as pour apprendre de cette vie.

Il ne faut pas penser au suicide ma cherie car le suicide te ramenera au plus bas niveau spirituellement et tu recommenceras tout ce que tu es entrain de fuir aujourd'hui si pas pire(je ne pretends pas savoir ce qui est pire). Tu dois prendre cette experience et en tirer quelque chose de positif, faire le contraire de ce que les gens pensent tu fairais, c'est a dire te lamenter, pleurer etc, tu es une femme est une femme a plus de pouvoir que les gens ne s'imagine. Tu es La Mere (La Terre) tu es La Mere ( qui a engendrer Jesus) , tu es la matrise chaude qui porte un enfant precieux, donc tu dois prendre ta vie en main car personne d'autre ne le faira pour toi. Tu dois les montrer que tu peux survivre malgre les douleurs qu'ils te font voir. Avant de terminer, je voudrai que tu saches que ce soir meme je te porte dans mes prieres et La Mere (Marie) est a tes cotes pour t'aider dans cette epreuve, sache que tu n'es pas seul a affronter ces problemes car quand tu arrivera a les surmonter une autre fille ou garcon sera inspire par toi car tu seras un flambeau pour tous ces enfants qui souffrent comme toi. Que La Lumiere de Tres Haut t'entoure dans son amour infini, sache que tu as une soeur aux Etats-Unies qui t'aime. J'espere que ce message ne t'arrive pas en retard.
vraiment vos êtes tous des nuls , la souffrance d'n être n'est pas définissable, je l'ai fait il y a quelques années , après des douleurs physiques et morales importante, et croyez moi pour s'en sortir il faut une sacrée volonté, je sais c que vous allez dire, elle s"en ai sorti , oui c vrai mais à quel prix, cicatrices,et le reste ...... la vie ne m'as toujours pas fait de cadeau , la perte d'un enfant , divorces , séparations, alors avant de dire c que vos ne connaissez pas , renseignez vos pourquoi elle fait cela, Chère mademoiselle la vie est tres dur et je le sais ,j'ai 53ans et bcp souffert ,je sais c que vous vivez , allez voir des personnes compétentes, des vrais psychiatres pas des charlatent, et surtout de partez pas de cet te manière ,
Moi aussi je me scarifie depuis un moment, que dire ça soulage, c'est un soulagement instantanée qui nous fais du bien, on à l'impression de faire couler nos soucis, de faire pleurer notre corps, je ne suis pas la mieux placer pour faire la morale, j'ai une vie difficile, et je me scarifie, pourtant j'ai des gens que j'aime énormément, mais cela ne me suffit plus, je ne pourrais jamais te dire d'arrêter de te scarifier, étant donné que je le fait, et puis tu auras beau essayer tu n'y arriveras pas, il faut que tu règle ce qui te cause tant de soucis, c'est le seul moyen pour arrêter, mais ne pense pas à la mort, elle viens bien trop vite, j'ai déjà voulu essayer de me suicider, mais j'ai changé d'avis, à quoi bon se suicider, à quoi bon être encore plus lâche que celui ou ce pourquoi tu est si mal? Affronte, trouve la force, tu est là, tu écrit, alors vas-y tu en est capable, sinon, si tu serais vraiment en phase de suicide, tu ne prendrais même pas le temps de nous écrire, tu peux balancer du bon côté, tu n'a pas à galérer ou à monter une pente, il te suffit juste de le vouloir, fais toi aider n'hésite pas, pleure si tu veux pleurer, crie si tu veux crier mais ne met pas fin à tes jours, car dans une vie prochaine tu revivras peut être la même chose d'une autre façon, alors si tu veux continuer ta vie, ne fais pas ça, et puis quand tu seras morte, tu ne sentiras même pas le soulagement de tes problèmes, tu ne pourras pas te sentir mieux, étant donner que tu ne sentiras plus rien, je te promet, je te comprends, tu n'est pas seule, on est tous là à te soutenir, je continue de me scarifier, c'est un moyen d'expression, mais je chante j'écris je pleure, ça soulage autant, et on ne se fait pas de mal à soi même! Enfin, crie ce que tu as envie de crier, tu en veux à quelqu'un, écrit lui une lettre, appelle le et dit lui tout ce que tu ressens si tu ne t'en sens pas capable écrit lui une lettre destiné à cette personne (que ce soit quelqu'un de vivant, de réel ou pas ce n'est pas ce qui compte, ce qui compte ce que ça te soulage) et ensuite déchire ou brûle cette lettre, tu sentiras un vide en toi, et ce vide se sera le premier soulagement, le premier pas vers la lumière, ensuite il te resteras plus qu'une chose à faire, croire en toi, trouver la motivation au fond de toi, fais monter l'énergie que tu utilise pour te faire du mal, et utilise là pour te rebeller, quitte à faire du mal, à se sentir mal, autant être franc avec ce qui t'en on fait, là tu seras mieux, et tu verras que sans t'en rendre compte les idées noires partiront toutes seules, trouve ta voix, ton chemin, ta vie n'est pas fini, c'est sûr!
Je me scarifie depuis 6mois et je narrive plus a m'arreter et mes coupures sont
de plus en plus profondes je suis jai deja la main marque aidez moi a trouvez
comment faire pour avoir de laide merci jespere que les gens qui sont dans mon cas
sen sortent merci davance
begonie 91828 Messages postés mardi 13 avril 2010Date d'inscriptionModérateurStatut 14 août 2018 Dernière intervention - 3 nov. 2014 à 19:16
A loli47

C'est préférable d'ouvrir ta propre question car celle-ci date déjà de 2010 et vient d'un autre pseudo.
Clique donc sur " Posez votre question ", en haut de la page, à droite, en couleur verte.
A +

La question ici va se fermer.
begonie, modératrice
acquamarine - 5 janv. 2010 à 17:22
2
Merci
En vous scarifiant vous faites du mal à vous meme, les autres se fichent de vous et de votre mal etre.

Denoncez plutot les coupables, ceux qui sont la cause de votre etat et tout ira mieux.
bonjour,
je sais que les autres s'en fichent mais moi a me soulage de aire sa et je ne pourrais jamais dénoncer ceux qui mon fait dumal et ceux qui m'en font encore aujourd'hui
En se scarifiant on ne se fait pas mal on ne fait que se faire du bien, Du moins c'est ce que j'en déduis avec moi, car il fut un temps ou je me suis scarifier tout le bras entier! Je ressent les mêmes choses que "lamort"
Oui labelle tu as tout à fais raison moi ça me fais du bien quand je le fais sauf que ça fais 7 ans que je le fais mais pas que sur les bras de partout pied, ventre, jambes, coup parfois visage etc...
Tu ne le fais plus j'espère ? en tous cas si t'a besoin je suis là !
1
Merci
Tu n'as pas à etre desoler pour moi ce n'est pas de ta faute ^^
Je sais que je suis jeune mais j'ai essayer de me tuer comme je l'avais dis je me suis encore louper sauf que je n'ai pas dis mon dernier mot. J'ai déjà prier le grand dieu pour m'aider et je n'ai jamais rien eu en retour de toute manière je ne crois plus en dieu en tous cas pas en ce moment sa dépend des periodes. La famille on ne l'a choisit pas et comme j'ai 18 ans je ne peux pas aller en famille d'acceuil et pour les foyers c'est très compliquer. Oui je sais qu'il y a aussi des gens bien dans le monde, merci toi aussi prend soin de toi car vu ton peudo tu n'as pas l'air heureuse ou tu as une maladie qui est mia fin bref j'en sais rien. Bisous et merci
1
Merci
Heu Maeva j'ai vu que tu m'avais ajouter un commentaire mais je n'arrive pas à le percevoir.
Je voulais te dire que si tu as besoin je suis là et moi ça fais 7 ans que je le fais et non 5 je me suis tromber j'avais 11 ans quand j'ai commencer maintenant par desus il y a l'anorexie
J'espère que nous le vaincrons et que tu t'en sortiras !
1
Merci
C'est tout à fais ce que je ressens ça me fais du bien quand je le fais !
moi je le fais de partout jambes, bras, ventre, mains, coup etc...
Apparamment certaine personne disent que je suis anorexique et que je fais un déni...
Je voulais vous dire que ceux qui ont besoin de parler car ils vont mal je vous laisses mon adresse facebook http://paulinevictori.fr/ voilà
Assiadu-60 48 Messages postés mardi 27 août 2013Date d'inscription 19 septembre 2013 Dernière intervention - 18 sept. 2013 à 16:52
1
Merci
cc
moi aussi je ressens la meme chose! j'ai failli faire une tentative de suicide mais ma mère est arrivé à temp...

j espère qu on arrivra un jour à nous battre.....
blackmetal - 11 nov. 2013 à 12:47
1
Merci
Moi aussi je le fais.mes cicatrices sont de plus en plus nombreuse.au départ je le faisait pour despetits problèmes,mais je suis mettaleu,je voulais depuis longtemps avoir le style vestimentaire et il y a peu,ma mère ma emmener dans une boutique goth,j'ai eu ce que je voulais,je me sentais vraiment moi même,mais en revenant chez mon père,il ne m'a plus accepter,moi et mon style.il m'a insulter de pd,il m'a interdit de porter ces vêtements sous prétexte qu'il n'aime pas.il m'a dit les pires horreurs.je suis monter dans ma chambre,mit au lit avec sur moi un couteau et le téléphones,je préfère subir seul plutôt que de me confier à mes amis,et la j'ai pas pu m'en empêcher,je me suis confier,au bord du suicide,les seuls personnes qui m'aiment était pour moi un obstacle à cet acte.j'ai pleurer toute la nuit en parlant au téléphone avec mes amis tout en me scarifiant.le lendemain matin,la scarification est devenu mon meilleur refuge finalement.j'ai mon épaule en morceau,mes bras abîmer,mais il m'est impossible d'arreter,mes blessures sont devenu de plus en plus imposante et nombreuse,maintenant fasciner par la mort,je ne veut en aucun cas me faire soigner.je sombre peu à peu dans le désespoir le plus total.je pense connaître la fin de cette histoire qui se terminera avec un dernier coup de lame.je n'ai même presque plus de sentiments,le jour ou mon oncle est mort j'ai juste ressenti de l'indifférence.bonne chance à tout ceux qui se scarifient.c'est probablement l'une des épreuves les plus dur à passer.
nathou29 1246 Messages postés jeudi 2 juillet 2009Date d'inscription 10 mars 2018 Dernière intervention - 5 janv. 2010 à 15:27
0
Merci
bonjour
pourquoi tout ce mal?
tu as quel age?
Bonjour,
Tous ce mal car j'ai subi à l'âge de six ans un viol, à l'âge de quinze ans des attouchements sexuelles.
Depuis que je suis toute petit c'est à dire depuis l'âge de six ans ma soeur m'obligait à voler dans les magasins sinon elle me taper avec des poupées, des chaises et une fois elle a failli me tuer.
J'ai une copine qui s'est jeter sous un train à cause de sa mère, mon frère à des problèmes psychologiques depuis l'âg de deux ans c'est à dire qu'il peut être violent, sadique...
Mes parents peuvent être violents avec moi et j'ai perdu un animal à qui pour moi c'était mon seul espoir de vivre.
Puis j'ai des amies qui profitent de moi...
J vais faire 18 ns le 29 janvier et c'est ce jour là où je compte mettre fin à mes jours, j'aimerais tellement avoir des amies sincères.....
J'en n'est une seule mais elle habite à deux hures de chez moi.
Et toi tu as quel âge ???
Pourrais tu m'aider ????
ChouKette2607 484 Messages postés mercredi 30 décembre 2009Date d'inscription 13 juin 2010 Dernière intervention - 5 janv. 2010 à 20:05
0
Merci
ça me fait tellement de peine de lire ça.
Quel âge as-tu ? Tu es suivie ?
Il faut essayer d'en parler, il faut t'en sortir, car c'est toi seule qui souffre :(
Courage...
Bonjour,
je vais faire 18 ans le 29 janvier et oui je suis suivie mais sa ne marche pascar je l'ai vois une fois tous les deux mois voir tous ls trois mois.
J'ai un traitement mais je refuse de le prendre.
J'essaye de m'en sortir mais je n'y arive pas c'est pour sa que je demande de l'aide sur ce site
merci
Isaabelle 1054 Messages postés jeudi 17 septembre 2009Date d'inscription 26 octobre 2011 Dernière intervention - 5 janv. 2010 à 20:41
0
Merci
Imagine toi que j'ai encore des cicatrices de mes scarifications d'il y as 1an, et 2ans même parfois plus longtemps!! J'en suis pas fier! J'ai du mal à me mettre les jambes à l'air et les bras.. Ainsi que les mains! Donc arrête toi seule souffre! Et c'est vraiment pas beau à voir!
Confie toi à quelqu'un qui sauras te comprendre.

Courage ;)
acquamarine > lecouloirdelamort 2 Messages postés mercredi 6 janvier 2010Date d'inscription 6 janvier 2010 Dernière intervention - 6 janv. 2010 à 15:03
Tu me dis que ta soeur te fait du mal: que te fait elle?

Tu ne porteras jamais plainte contre tes parents? qui est le plus coupable?
lamort > acquamarine - 7 janv. 2010 à 18:04
J'ai expliquer dans un message ce que ma soeur me faisait et celui qui est le plus coupable c'est mon père car c'est lui qui est plus violent envers moi....
Isaabelle 1054 Messages postés jeudi 17 septembre 2009Date d'inscription 26 octobre 2011 Dernière intervention > lamort - 7 janv. 2010 à 09:37
Si c'est bien à moi que tu parler, j'ai fait ça parce que j'me sentais pas bien.. Parce que à part des insultes les gens ne savait jamais rien me dire, j'ai du poids en trop et ça, sa plait pas à tout le monde ^^ A croire qu'ils savent que traité les gens qui ne sont pas anorexique ^^ Et puis j'ai perdu mon frère, et mon père es tombé malade.. enfin rien n'allais ^^
Je n'ai que 17ans, et je regrette déjà, maintenant je suis passé au dessus de tout ça = )

Donc si je peu me permettre, arrête!! T'es jeune (même si t'es plus âgée que moi ^^) Et tes soucis même si c'est dur il faut savoir passé au dessus de ça = )

Bon courage et puis merci = )
lamort > Isaabelle 1054 Messages postés jeudi 17 septembre 2009Date d'inscription 26 octobre 2011 Dernière intervention - 7 janv. 2010 à 17:53
Oui c'est bien à toi que je parle, je trouve sa ignoble les gens qui insultent juste à cause du physique moi je dit chacun et comme il est: noir, blanc, gros, maigre.... je m'en fous.
Toutes mes condolhéances pour ton frère, tu as eus du courage de surmonter tous sa, si un jour tu as un coup de blues, je suis à ton écoute....
J'espère que maintenant tu vas mieux....
Merci et courage à toi aussi, si tu as besoin de parler je suis là.
Isaabelle 1054 Messages postés jeudi 17 septembre 2009Date d'inscription 26 octobre 2011 Dernière intervention > lamort - 7 janv. 2010 à 20:26
Merci beaucoup ^^
Mais aujourd'hui moi, j'ai fais face à tout ça.. Et puis les gens qui sont pas content de mon physique je m'en fou totalement maintenant ^^

C'est surtout toi qui as besoin de soutiens pour le moment = ) Mais je te remercie de me proposé ton écoute = )
Et puis j'espère que ceux forum et que nous les bénévoles pourrons t'aidé un peu ^^
ChouKette2607 484 Messages postés mercredi 30 décembre 2009Date d'inscription 13 juin 2010 Dernière intervention - 6 janv. 2010 à 13:57
0
Merci
Pourquoi n'essaierais-tu pas d'aller passer un week-end chez ton amie ? ça te changerait les idées, et te permettrait de lui parler.
Tu as vécu des choses difficiles, mais dis toi qu'en te scarifiant, tu donnes la chance à tes agresseurs de gagner. Comme si tu déclarais forfait. Pense à toi, bats toi. Car même si c'est inimaginable pour le moment, un jour la vie te sourira, et tu seras heureuse. Tu as bientôt 18 ans, pourquoi ne pas partir de chez toi à ce moment là ? Tu n'as pas quelqu'un chez qui tu pourrais aller ?
Tu devrais essayer de voir quelqu'un, un psy, pour parler, tu en as besoin...
Courage...
lecouloirdelamort 2 Messages postés mercredi 6 janvier 2010Date d'inscription 6 janvier 2010 Dernière intervention - 6 janv. 2010 à 14:53
je peux pas aller chez elle pour l'instant car elle habite trop loin et car je suis super timide !!!!
C'est ce que j'essaye de faire, de me battre mais en ce moment je n'ai plus la force pour ça.....
Si je prs de chez moi à 18 ans je me retrouve à la rue et mes parnts ne me payeront plus mes études.
Si je ne veux pas aller chez elle aussi c'est parce que je n'ai pas envie que c'est parents me voyent toute scarifier car je me scarifie sous les yeux, les joues......
Je vois un psy mais c'est un mec et je ne fais plus confiance aux mecs surtout aux adultes enplus je l vois à peine 1 fois tous les deux trois mois......
Merci
ChouKette2607 484 Messages postés mercredi 30 décembre 2009Date d'inscription 13 juin 2010 Dernière intervention - 6 janv. 2010 à 15:08
0
Merci
Essaie de voir un psy plus régulièrement. Tes parents ne sont pas obligés de le savoir, et il y a des RDV gratuits, dans les CMP par exemple. Renseigne toi, je trouve que c'est urgent. Sinon, il y a la maison des ados, mais tu es trop grande je pense.
Tes parents voient tes scarifications ? Qu'en disent-ils ?
Je vois un psy tous les deux ou trois mois pour un traitement que je refuse de prendre à part le somnifère sinon je ne dors pas.
Et je vois des infirmiers un fois tous les deux mois mais sa ne me fais rien car je ne pas parler de tous ce qui se passe chez moi ce que j'ai vécu.....
non mes parents ne voyent pas mes scarifications car je mets des Teeshirt à mange trés longes pour ne pas que l'on voye mes bras et mes mains, défois sa leur arrive de les voir quand je fais la vaiselle et ils voyent celles sur mon visage.
et tu deviens quoi maintenant??
0
Merci
je suis tres desole pour toi mais je te conseilles de ne pas faire une chose stupide tu es jeune et chaque nouveau jour te donneras un nouveau espoir ,je te conseille de prier le grand dieu pour t'aider,il faut voir un psycologue. essayer de changer ton milieu ta famille et ton logement si tu peux...prend bien soin de toi et que dieu te garde ,n'oubli jamais qu'il ya de bon gens dans le monde comme il ya les mauvais.
oulalala O_o dieu n'a rien avoir dedans, il ne pourra rien changer de toute facon, Personne n'arrive a faire changer l'avis d'un suicidaire, quand il est dans son idée!
0
Merci
Bonjour, je suis touché par vos messages et en particulier de "lamort" !
je ne pense pas pouvoir trouver une solution tout faite pour toi car je ne l'ai pas vraiment trouvée pour moi non plus alors je me dis que c'est bon pour toi comme pour moi de te raconter un peu mon histoire comme tant d'autres (plus ou moins dures).
Je pense tous les jours à la mort mais je pense que je ne pourrai jamais me donner la mort de façon subite du coup, j'ai choisi inconsciemment puis consciemment plus tard une mort lente (même si encore une fois, je ne veux et ne peux pas mourir)
J'ai 33 ans et au l'impression de vivre une sorte d'enfer ici et que je trouverai le paradis qu'une fois mort. Mais bon, j'ai un esprit logique et me dit que de toutes façons, on y arrivera tous un jour et comme on dit certaines personnes sur ce fil, il y a tant de personnes qui voudraient simplement vivre que l'on ne peut pas se permettre de gacher.
Comme dans la chanson de Mickey 3d, même le meilleur me fait souffir, comme une photo de quelqu'un que j'aime ou d'une soirée super agréable... nostalgie, peur de la fin, je ne sais pas trop... je trouve ça débile mais impossible de ne pas ressentir un mal-être...
Je suis donc né d'une mère bourgeoise et d'un père ingénieur d'un milieu moins aisé (choc de valeurs). J'ai vécu pendant les 5 premières années en Colombie et les malheurs ont commencé là bas. Mon père battait parfois ma mère qui buvait et me tapait un peu aussi (mais certainement pas comme tu as du le subir), puis on a perdu mon frère, divorce, déchirement pendant 15ans, ballotage, père absent, je me suis donc réfugié dans l'école où j'ai bien réussi (mais ce n'est pas tout, je n'était pas du tout construit sur les autres valeurs importantes), j'ai pris le pli d'être solitaire et autonome avant mes 10 ans et suis donc rentré dans le monde des adultes bien trop tôt. J'ai continué mes études sur la trace de mon père absent (ingénieur à mon tour). J'arrivais à peu près à gérer mais ce fil de secours s'est peu à peu écroulé lorsque j'ai perdu à 23 ans ma mère puis plus tard mon père, tous 2 du fait de l'alcool. J'ai du me battre contre mon père pour me protéger. J'ai du faire face, tel un vilain petit canard, aux 2 familles qui ne m'ont jamais tout à fait accepté. Je suis quelqu'un de gentil (ma mère l'était vraiment au fond d'elle même) et on se fait facilement bouffer dans ces cas là...
J'ai aussi perdu une bonne partie de ma famille et me sens réellement seul malgré que j'ai fondé à mon tour ma propre famille.
Les méchancetés du monde me bouffent, les injustices, la tristesse... mais c'est vrai qu'il y a aussi du bon, il faut donc utiliser une machette et tout dégager pour voir ce bon, et puis comme dans un jardin et ses mauvaises herbes, ça repousse tout le temps et j'ai l'impression d'avoir de moins en moins d'énergie pour garder le fort optimisme que j'avais et qui se dilapide petit à petit (il faut donc que je change de méthode, je pense de plus en plus à aller voir un psy).
J'en ai marre des profiteurs, opportunistes, menteurs, cruels et compagnie et malheureusement, les conditions de vies mondiales n'aident pas franchement à faire que les gens pensent à faire du bien aux autres, n'étant pas eux mêmes bien dans leur tête. Alors, j'ai franchement l'impression de ne voir qu'hypocrisie, appât du gain et intérêt dans ce monde d'argent et de celui qui écrase les autres (perso je donne beaucoup de temps et d'énergie pour pas grand chose en retour)....
Mais encore une fois comme l'ont dit certaines personnes et un curé que j'avais rencontré, c'est de notre devoir d'extraire le bon, et de faire que le monde soit bon, de constater les choses bonnes et de s'accrocher à ça. C'est nous qui rendons le monde tel qu'il est. Le hic, c'est plus je vieillis, plus je sens que les bons sont bien moins nombreux.
Personnellement, je me suis mis, non à l'alcool car je dois avoir un sérieux blocage avec ça, mais avec le cannabis afin d'oublier et voir la vie plus en rose. Le pb c'est que ce n'est que de l'illusion et tel un body builder avec ses muscles tous rabougris, dès que tu arrêtes, il faut recommencer car la vie semble insupportable en plus de la mort lente, cancer et compagnie. De plus depuis un an maintenant, je perds du poids, ne mange plus beaucoup et la seule chose qui me tiennent c'est que je voudrais tout arrêter mais si je fais ça, c'est que je ferai subir à mon fils un peu les mêmes choses que j'ai subies et j'ai beaucoup de mal à imaginer cela. Je me retrouve donc un peu comme un scorpion entre 2 feux mais inversement je ne me pique pas une fois pour toute je me tue à petit feu...
J'ai arrêté plusieurs fois mais ai recommencé à chaque fois. j'ai à nouveau arrêté dernièrement le canna mais continue à fumer. Je m'empoisonne donc à me dire que je vais mourrir de toutes façons avec un cancer de la bouche ou des poumons...
Bref, je me dis qu'il faudrait arrêter tout et tenter de vivre sans artifice et que j'emm*ù$^de tous les c*ù$^s ... je suis dans une passe type ado, genre "je vous emm^$^$^$de tous", mais ce n'est pas bon non plus... j'espère seulement que je suis en train de trouver ma place que je n'ai jamais forcé contre personne (contrairement à bien des gens) et que l'on a droit au bonheur, que l'on est pas coupable. on est pas obligé de subir nos parents, ils ont fait leur choix et tant pis pour eux, il faut penser à nous à l'avenir (nos enfants)
C'est bien plus facile à dire qu'à faire mais ce qui est sûr c'est qu'il faut s'accrocher...
J'espère que ces expériences pourront t'aider comme ça me fait du bien te t'en parler.
Courage, nous ne sommes pas seuls et je te souhaite de trouver la paix que tu mérites.
lecouloirdelamort - 23 mai 2010 à 19:01
Bonjour Wipeout, votre message m'a énormément toucher c'est dur ce que vous avez vécu et ce que vous subissez j'ai eu du mal à suivre mot à mot votre histoire car elle est très complexe mais j'ai compris... Oui c'est vrai es personnes veulent vivre mais ne peuvent pas sauf que vous comme moi et d'autres personnes ayany vécu des histoires dures ou complexes on n'arrive plus à être heureux on lutte contre la vie mais on n'y arrive pas. Vous dites que vous avez à votre tour fondée une famille essayer de vous basez justement sur ça, c'est dur je vous comprend mais vous dîtes que vous avez un fils et que vous ne voulez pas qui fasse pareil que vous, peut être qu'un psychologue vous serez utile, ou même une hospitalisation avec des psys, psychiatres à qui parler pendant un certains temps ou des hôpitals de jour... Le cannabis ce n'est vraiment pas bon non plus, vous dites que vous fumer de ça pour voir la vie plus en rose et tout oublier mais sa ne marche pas forcement moi j'ai déjà essayer la coc et j'ai tous de suite arrêter, il faut pas que vous fassiez ce genre de bêtises sur vous... Je ne sais pas quoi faire pour vous mais essayez de vous faire aider, ne rester pas dans votre malheur si profond, soyez positif ou positive car je ne c'est pas si vous êtes une femme ou un homme peu importe, vous m'allez l'air d'une personne bien, agréable. Oui il faut s'accrocher sauf que moi je n'y arrive plus du tous, apparamment je deviens anorexique j'y comprend plus rien, j'essaye de m'accrocher à mes études mais j'ai beaucou de mal...
Oui c'est sûr nous sommes pas seuls, je vous souhaites aussi de trouver la paix que vous méritez et en esperant que vous finirez par être heureux ou heureuse et que vous finirez aussi par arrêtez toutes ces sottices sur vous même. Bon courage ! c'est le message de lamort
0
Merci
tu n'es pas la seule un jour nous vaincrons
Publi-information