Double problème

rachou421 Messages postés 1 Date d'inscription vendredi 6 novembre 2009 Statut Membre Dernière intervention 6 novembre 2009 - 6 nov. 2009 à 10:37
DCI Messages postés 82703 Date d'inscription mercredi 30 avril 2008 Statut Modérateur Dernière intervention 5 octobre 2022 - 6 nov. 2009 à 22:28
Bonjour,
mon papa a 56 ans et les médecins lui on découvert il y a environ 1 an une arythmie(avec axtrasystole) doublée d'une cardiomyopathie ventriculaire gauche. Le premier cardiologue qu'il a consulté l'a mis sous des doses de cheval de témérit qui n'a fait qu'aggraver les symptômes quasi inexistants au départ du traitement. Un an après il est essoufflé a ne plus pouvoir parler. je l'ai emmené consulté un autre cardiologue qui a tout de suite redressé le traitement mais rien de plus. On ne sait pas réellement si sa maladie est grave? quel avenir? De plus peut-il bénéficier d'une invalidité? d'une maladie longue durée? mi-temps thérapeutique? Nous sommes perdus, il vit seul et rester chez lui est un cauchemar.
Il y a-t-il qq'un qui répondre à qques unes de mes questions.
Merci.

1 réponse

DCI Messages postés 82703 Date d'inscription mercredi 30 avril 2008 Statut Modérateur Dernière intervention 5 octobre 2022 36 128
6 nov. 2009 à 22:28
Bonsoir,

Une cardiomyopathie entraine systématiquement une insuffisance cardiaque souvent sévère: essoufflement, accélération cardiaque, oedèmes des jambes, oedème pulmonaire.

C'est donc une maladie sévère qui doit être traitée très sérieusement, de même que les autres maladies pouvant être associées (tachyarythmie, diabète, hypertension..). Si l'insuffisance cardiaque est très évoluée, les traitements ne peuvent être que partiellement efficaces et le patient souffre d'un handicap pouvant être important. L'apport d'oxygène est parfois nécessaire.

Pour un patient de 56 ans à un stade avancé de la maladie, une demande d'invalidité est tout à fait possible. La mise en longue maladie (ald) ne posera aucun problème.

Pour le mi-temps thérapeutique, tout dépend du poste de travail et du degré de l'insuffisance cardiaque.
0