Tumeur au cerveau et oedème cérébral

Fermé
chanti - Modifié par Jeff le 7/02/2013 à 22:18
 Ketty - 23 juin 2017 à 07:29
Bonjour,

Mon père a été suivi pour un cancer au poumon qui a été traité par chimiothérapie et qui à ce jour présente une rémission. Dans le même temps il a suivi une radiothérapie car il avait été diagnostiqué une tumeur au cerveau. A ce jour il ne marche plus et a perdu toute auonomie: plus de masse musculaire, vertige dés qu'il est debout, il ne peut plus se laver...a perdu du poids..
Il a été repéré un oedème cérébral, les symptômes qu'il présente sont les suivants: perte du repère du temps et de l'espace, hallucinations, nervosité, et nous raconte des histoires rocambolesques, heureusement ue nous arrivons à en sourire avec lui, car c'est terrible de le voir dans cet état. Un IRM est prévu pour le 26 Mai afin de vérifier les métastases cérébrales.
Help des explications quel risque encourt il? Quel traitement à mettre en place à savoir qu'il est trés faible physiquement et qu'il e supportera certainement pas une seconde chimio ou radiothérapie

Merci de m'éclairer

13 réponses

salut, je voudrais repondre a chanti,
J'ai 22 ans, mon pére est décéde le 10 septembre 2009.
Il a sans doute connu la pire des choses (je pense que ton pére doit etre dans le meme cas) je ne veux pas teffrayer mais quand nous avons décidé de reprendre mon pere a la maison, il est parti en trois jours de temps..
Entre l'hopital, la radiotérapie et tout le reste, le pire sera a venir !!
Suite à une crise d'epilepsie, j'ai immédiatement prevenue les pompiers !! pour la plupart des cas, il s'agit du cerveau (ce que j'ai pensé c'est confirmé) les medecins ont diagnostiqué un oedeme celebral !! si il n'est pas opéré, il n'aura que 6 mois a vivre ont dit ces medecins (grosseur du soit disant oedeme: 6cm)
sauf qu'a loperation, biopsie !! et la une bien triste nouvelle: il s'agissait d'un metastase !!
il faut deja se dire que si une personne a des metastase au cerveau, l'hopital soigne "le patient" pour la famille. Ils savent comment cela se termine mais attendent de vous rendre votre pére sans cheveux, avec 30kg en moins. En faite, quand la maladie se déclare, tout va trés vite.
Les symptomes:
Premiere étape: maux de tete, perte des fonctions motrices (mains, jambes) Incapacité de marcher, de se laver tout seul. "au début, nous pensions juste qu'il était un peu fatigué"
Deuxiéme étape: Crise d'epilepsie (facteur d'un dommage celebral, tumeur, oedeme...)
Ensuite c'est l'hopital: entre les infections urinaires, pulmonaires, la perte d'appétit.. Pendant cette période, mon pére était sans cesse au WC, bien sur c'était dans sa tete parce que le cerveau réagit a n'importe quoi, mon pére racontait n'importe quoi, il confondait les personnes.
Franchement je ne le souhaite a personne car pour moi c'était vraiment la pire chose de ma vie !!
Et puis les medecins ne comprennent pas alors ils font marcher la SECURITE SOCIALE en faisant des scanners, des IRM ... J'en passe...
La chute de cheveux et la perte de poids restent le pire pour la famille !!
Mon pere a été opere du cerveau, il a subit une ponction lombaire qui s'est declarée POSITIVE pour une méningite (autrement dit, plus de defences immunitaires) nous avons su apres son déces qu'il avez aussi un stapholocoque de niveau 7. Le pauvre !!! franchement, jaimerais que des personnes lisent mon texte et qu'il se rendent compte le chagr des familles dans des epreuves comme celle ci !!
Et puis, quand j'ai été voir mon pere pour la enieme fois a l'hopital, j'ai demandée a ma mére de le faire rentrer a la maison, il ne devait plus rester laba, avec des stagiaires mal aimables, qui se prennent pour je ne sait quoi !!
alors il est rentrer, les 3 derniers jours, c'est sur un lit médical que je l'embrassait avant de partir au travail !!
Et puis, le 10 septembre, au midi ces yeux avaient changer, il n'était plus d'un bleu magnifique, mais d'un gris opaque, c'est la que j'ai compris qu'en revenant du travail, il ne serait peut etre plus de ce monde.. je suis rentrer a 18h30, mon pere était avec toutes les infirmieres autour en train de le laver. Il s'en est aller a 18h45...
96
Bonjour.
Je viens de lire votre témoignagne et je suis boulversée.
Je sais et je comprend que vous avez beaucoup souffert de la perte de votre père.
Je ne sais pas trop quoi dire.....
Simplement, je vous présente mes très sincères condoléances.
Marylyne de Saint Malo en Bretagne.
0
vete
Messages postés
1
Date d'inscription
samedi 20 mars 2010
Statut
Membre
Dernière intervention
20 mars 2010

20 mars 2010 à 18:11
bonjour cristal, je suis une nouvelle inscrite. Ma maman est morte le 17 novembre d'une tumeur au cerveau et je comprends très bien votre temoignage. Ce genre de maladie est une horreur. Pendant 6 mois nous avons véçu un enfer. Nous l'avons gardé à la maison sans regret, mais tout ce qui touche au cerveau la personne n'est plus la même : agréssivité, plus de repère dans le temps etc........ je ne vais pas tous citer. Aujourd'hui je peux enfin en parler et le conseil que j'ai a donner à ceux qui en ce moment vive cette trajédie avec un membre de son entourage, c'est de donner beaucoup d'amour à la personne et de vivre intensément les quelques moments de bonheur car il y en a quand même et ca aide au moment de son décès. Je suis à l'écoute pour ceux ou celles d'entre vous qui voudrait en parler.
0
kalila83
Messages postés
3
Date d'inscription
lundi 24 mai 2010
Statut
Membre
Dernière intervention
24 mai 2010

24 mai 2010 à 12:31
D'abord je passe mes sincères condoléance à toutes les personnes qui ont perdu leurs chères avec cette maladie périlleuse, moi j'ai un oncle qui s'est fait opéré il y a environ 9mois d'une tumeur cérébral et a passé une radio thérapie de 30 séances, et pourvu qu'il allait bien jusqu'à maintenant il n'est plus le même, on lui a refait un 2ème scanner et son docteur nous a confirmé qu'il n'a aucune autre alternative son état s'est aggravé et n'est plus soignable et il ne nous reste que prier pour lui.
Vraiment c'est le choc de la vie, le coup de souffle pour toute la famille, si il y aurait une solution je ferais tous pour lui mieux que de rester les bras croisés attendant à ce qu'il périsse lentement.
-1
franchemen ton texte es tres triste et je te souhaite bon courage pour l avenir
0
votre temoignage m a fait avoir les larmes aux yeux bon courage a vous
patriciabon courage
0