2 clavicules fracturées non calcifiées

Résolu
Utilisateur anonyme - 13 mars 2009 à 03:43
DCI Messages postés 86547 Date d'inscription mercredi 30 avril 2008 Statut Modérateur Dernière intervention 26 février 2024 - 13 mars 2009 à 08:29
Bonjour,
J'ai été victime d'un accident de la route avec mon petit ami. Il est décédé dans le véhicule avant l'arrivée des secours et moi j'ai eut pas mal de blessures. Les 2 clavicules fracturées en plusieurs endroits, traumatisme cranien, traumatisme pulmonaire, cotes félées, vesie comprimée et perte de notre bébé. Celà fait 5 mois hier et mon état de santé ne s'est toujours pas amélioré du coté de mes clavicules. A savoir que je n'ai subit aucune opération et que l'on m'a juste posée des anneaux claviculaires. A droite il y a un espace de 3 cm encore, et à gauche mes fragment d'os se chevauchant. La calcification à a peine commencée alors que je suis sous calciprat depuis 4 mois déjà. Que faire? Ma santé mentale dépend de mon travail, restée seule chez moi ne me plait pas dutout mais en meme temps je n'ai pas la condition physique pour. A savoir que je suis radiologue industrielle et que je suis amenée à porter de trés lourde charge (20-25kg) alors que je n'arrive toujours pas a porter une bouteille d'eau! Je n'ai pas subie de perte musculaire mais c'est la douleur qui m'empeche de porter.
A voir également:

1 réponse

DCI Messages postés 86547 Date d'inscription mercredi 30 avril 2008 Statut Modérateur Dernière intervention 26 février 2024 37 231
13 mars 2009 à 08:29
Bonjour,

Les fractures claviculaires sont souvent très longues à consolider (se souder) car il est difficile d'immobiliser totalement (ou les) foyers de fracture, les anneaux ne permettant qu'une immobilisation très partielle.

La consolidation peut se faire avec chevauchement des fragments, sans que cela entraine de handicap particulier par la suite.

Tout dépend ensuite s'il persiste sur l'une ou l'autre des clavicules, une absence de consolidation (pseudarthrose). Dans la majorité des cas, elle est bien tolérée et ne demande pas de geste chirurgical. Par contre, si la tolérance est mauvaise ou s'il y a un handicap fonctionnel trop marqué, une chirurgie peut être envisagée, mais c'est assez rare d'en arriver là.

Bon courage !


1