Peut-on soigner les tics nerveux ? [Résolu/Fermé]

Messages postés
5
Date d'inscription
mardi 3 mars 2009
Statut
Membre
Dernière intervention
7 mars 2009
- - Dernière réponse :  Yazid - 3 juin 2019 à 11:41
Bonjour,

cela fait longtemps que je parcours le net à la recherche de réponses à mes questions, mais sans rien trouver de concret. Pour cela je me tourne vers vous et ose parler de mon "problème" qui gâche ma vie depuis l'âge de 6 ou 7 ans.
Je suis atteint de tics nerveux depuis l'école primaire, et même maintenant à 23 ans c'est très dur d'en parler car j'en ai honte de l'avouer.

Pour faire vite, j'ai toujours eu des tics depuis la primaire, le collège, très dur à supporter où durant 4 ans j'étais la risée de tous, ce qui fut une période de dépression et de détresse avec une "peur d'aller à l'école" où jours après jours on se moqué de moi (je faisais des hochements de têtes d'avant en arrière par de brusques accouts ou je cligné des yeux ou tout un tas d'autre gestes) qui m'ont vraiment fait perdre la confiance en moi et basculé dans la mélancolie (période ou je joué beaucoup aux jeux vidéos car j'étais seul). Mes parents m'ont fait consulter plusieurs médecins mais aucun traitement n'a fonctionné (contre le stresse et la nervosité) alors depuis ce temps je ne prend aucun médicament (excepté EUPHYTOSE durant les période de stresse intense mais sans résultat concret)
Ensuite est venue le lycée, moins difficile car j'arrivais un peut plus à contrôler, mais toujours aussi frustrant à cause du regard des autres et des moqueries à longueurs de journées, parfois il m'arrivait de faire du bruit avec ma bouche, d'autre fois de loucher, ou de balancer ma tête (évidemment avec les filles c'était impossible de chercher une relation et les amis masculins se faisaient rares).

A la suite de toutes ces années je me suis mis au sport, plus particulièrement les sports de combats pour m'aider à me contrôler, et ma vie à continuée ainsi j'ai noté une légère amélioration, mais j'ai toujours des tics (clignement des yeux, contraction de la mâchoire ...), il y a des moments ou je n'en ai aucun (lorsque je suis concentré sur une tâche à réaliser ou en faisant du sport) et d'autre où je n'arrive pas à me canaliser (en société, au travail ou en famille).
C'est un fardeaux que je porte tout seul depuis trop longtemps, et j'en suis tellement honteux que j'arrive à peine à prononcer le mot "TIC", c'est la première fois que j'en parle et j'espère que des gens se reconnaitrons en moi comme je me suis reconnu dans les nombreux témoignage que j'ai pu lire jusqu'à maintenant.

Ainsi, si une personne à appris à canaliser ce stresse ou à trouvé un "remède miracle" merci de m'aider, car ma vie est un combat de tous les instants depuis toujours et j'aimerais vraiment être aidé.


Par avance, merci ^^
Afficher la suite 

20/27 réponses

Meilleure réponse
Messages postés
4
Date d'inscription
lundi 30 mars 2009
Statut
Membre
Dernière intervention
13 avril 2010
5
301
Merci
J'en ai plus depuis plus de 7 ans, et pourtant en lisant vos messages, le me dit que j'allais vraiment mal (clignement incessant des yeux, grimaces, contractions muscuilaires et étirement des tendons, déboitement des omoplates, craquement des os, et je passe les plus ridicules et humilliantes...) Mais la en lisant vos messages comme par hazard, ils reviennent machinalement!! La plreuve que c'est vraiment psychologique et il faut se forcer à ne pas les faire!!!
se concentrer, se calmer quelqe chose qui marche vraiment, c'est de prendre une minute et de fermer les yeux et de respirer et expirer doucement! ca aide a se concentrer et arreter petit à petit.$
Si vous aves des questions n'hesitez pas

Dire « Merci » 301

Heureux de vous avoir aidé ! Vous nous appréciez ? Donnez votre avis sur nous ! Evaluez Journal des Femmes Santé

journal des femmes avec santé médecine 12840 internautes nous ont dit merci ce mois-ci

Publi-information
Oui je pense que la respiration par des tps de pause peut être efficace, comme pr les baigues
si on ne peux pas saréter?
Je subit exactement le même cas que vous deux regrouper sauf que moi c'est incessant toutes les 5 secondes c'est le même schéma depuis mes 5 ans j'en ai 15 et je n'en peux plus que tout le monde se moque de moi à l'école me dispute et me le fasse remarquer ( mon entourage )
Bonjour mon mari apres plusieurs coup de colère il a développé des tics nerveux il vie un enfer il arrive pas a les accepter alors il énerve plus je n n'arrive pas a l aide il me parle des ces tout la journée je vois que vous vous aviez réussis a guérir vous pouvez m appeler au (.......... ) merci d avance

Attention !!!! Merci d'éviter de citer des données personnelles sur le NET !!!!

En cas de soucis avec la santé c'est préférable d'ouvrir ta propre question.

Clique donc sur " Créer un nouveau sujet " en bas de la page, à droite, en couleur rouge.

La Modération
38
Merci
Bonjour a tous.
Je suis aussi atteinte de tic (nuque, yeux). Et plus ca va plus je me deteste, je me trouve debile à faire ca.
Mais ma grand mère qui ma vu le faire (forcement, ca passe pas inaperçut!) elle ma dis "non c'est pas beau ca, tu me rappel moi quand j'était jeune." j'en est parler avec elle enfin j'essayais parce que c'est dur de parler de ça et elle ma dis qu'elle en avait plein aussi et qu'elle a reussi a s'en passer après c'etre beaucoup battu avec elle-meme. Ca ma donner du courage.
Depuis, elle a quitter ce monde et je sais que ca l'embetait beaucoup de me voir comme ca alors pour elle j'ai decider d'arreter, comme elle avec la volonté. Pour l'instant c'est toujours aussi dur mais ca viens petit a petit. Mais je pense que si je le faisait pas pour elle (pour une cause qui nous tient a coeur) je n'y arriverai pas.
En vrai tout ce passe dans notre tete car par exemple la nuit on ne le fait pas... Et les medicament apporte juste du reconfort nous fait croire pour qu'on ne le fasse plus sans vraiment sans rendre compte, tout ce passe dans notre tete.
Je souhaite courage a tout le monde pour s'en sortir et surtout n'acceptez jamais que les tics fassent partis de votre vie car ca nous empoisonne!!!!
Publi-information
25
Merci
Impossible d'en parler c'est un bloquage total... Mais le seul moyen pour y soigner c'est beaucoup beaucoup de courage moi je regarde le regard des gens pour que ça me fasse réagir. Mais c'est très très dur et j'en est toujours mais de moins en moins...
Messages postés
4
Date d'inscription
lundi 30 mars 2009
Statut
Membre
Dernière intervention
13 avril 2010
5
22
Merci
j'espère que cela va t'aider, ce n'est pas un remède mais moi aussi g eu ce probleme. mes yeux cliqnaient tellement que j'avais du mal a voir... j'avais des espèces de spasmes dans le cou avec mes tendons. il fallait toutes les 30 secondes que je tende mes jambes ou mon ventre ou alors que j'articule chaque lettre de chaque mots a l'envers avant de oles prononcés! je ne suis pa fou!!! ne tinkiete pas! et plein d'autres choses et c'est vrai que de ola meternelle au millieu du college on se moquait de moi! mais je pense que ce qui ma guérrit c'est le someil, et surtout d'en rire! j'écayait de le prendre tout simplement à la rigolade! au jourd'hui j'ai 21 ans et ca va faire 6 ou 7 ans que je n'ai plus rien... il faut se forcer à ne pas les faires ( je c c kasi impossible) et ne pas s'en préocupé et si on se moque de toi! prend le en riant!!! et répond leurs à ces cons!!!!! tu verra il ne faut continuer à vivre et surtout bien dormir, éviter le stress (enfants travail engueulades) et ca partira!!! répond moi si cela ta aidé
22
Merci
bonjour , mon fils de 9 ans est en pleine crise en ce moment c'est dur pour lui et pour moi je me demande si je ne vais pas essayer une médecine parallele , pour soulager a la prochaine
11
Merci
Ce n'est pas grave, merci deja de repondre. Moi, je continue ma lutte eternel...
Jai deja contasté des differences, par exemple, contrairement a toi, au sport jen est moins et pareil quand je me concentre sur quelque chose . Mais dès que je rencontre une situation stressante (rdv, entretien...) j'en est plein avant et aucun pendant! Il est vrai que quand je suis fatiguer il s'accentue alors je fais en sorte d'avoir mes heures de sommeil. Le mieu c'est que mon cheri ne sais pas que j'en ai... quand il est là tout disparait!
Le bilan pour l'instant c'est que j'arrive a les diminuer mais pas a les stopper completement et dès que je n'y fais plus attention ca repart...
Et pour ceux qui ont le meme probleme j'en parle pour la premiere fois et ben c'est grace a ca qu'ils diminuent...
Merci a toi pour ton aide j'espère vraiment je vais en finir car je n'envisage pas ma vie avec ca!

ps: j'ai oublier depuis longtemps le café c'est pas fait pour les nerveux lol et les vitamine j'en est pris cet hiver ca n'a rien changer :(
Messages postés
4
Date d'inscription
lundi 30 mars 2009
Statut
Membre
Dernière intervention
13 avril 2010
5
10
Merci
Pardon pour la réponse tardive. Y à t il des endroits où tes tics sont plus fréquents? Moi je me rappelle qu'en faisant du sport j'en avais constamment! ou quand j'étais stressé ou fatigué, c'est pour cela que je pense que le repos joue un rôle primordiale pour réduire ou stopper tics. En tout cas une chose est sure plus tu y pensera, plus tu en aura. essai le repos, éviter le café, et fr une cure de vitamine d'une semaine pas plus (c'est pas une ordonnance lol jsuis pas de médecin).
Tiens moi au courant ...
9
Merci
Salut,

J'ai également des tics depuis que je suis petit, je comprend très bien ta situation. Avant tout, je pense que l'image de soi est lié à tes tics. Peut-être devrais-tu te voir comme tu es réellement et non comment que tu penses que les autres te voient. On n'a qu'une vie à vivre, phrase clichée mais au combien importante. Tu ne peux pas la passé à constamment tenter d'être quelqu'un que tu n'es pas. Soi toi-même et relaxe. Lorsque tu as une "rafales de tics", tente de trouver un endroit isolé pour pouvoir te coucher sur le dos, ferme tes yeux, prends 2 grandes inspirations et dit toi que tout ton corps est très pesant. Ensuite, imagine que tout la tension de ton corps deviens sous forme liquide et imagine qu'elle coule sur le sol a travers ta peau. Commence par les pieds puis monte jusqu'au genoux, ventre, jusquau coup, puis les bras. Ensuite, les trapèzes et le visage. Je n'invente pas ça, c'est une technique qu'on m'avais appris durant une thérapie pour controler ses tics à Louis-H Lafontaine. Recherche sur google pour cette thérapie si tu habites à Montreal.

J'attend de tes nouvelles
bonsoir

Je m'appelle aurélien, j'ai 19ans. J'ai des tics depuis mes 8ans environ et j'ai appris à vivre avec.
Certaines périodes ou moments sont difficiles.
En classe de 4ème notament j'ai eu beaucoup de mal avec le regard des gens et les moqueries à répétition.

Il faut savoir que les tics prennent des formes différentes et changent au fil du temps.
Pendant la période où j'allais très mal en 4ème je faisais par exemple des mouvements avec mes lèvres et à tel point que j'étais tout irrité.
Il y a des périodes au contraire où tout va bien et où on ne fait pas de tics. Il est vrai que la sensibilité des personnes qui ont des tics est évidente.
Je trouve d'autant plus que c'est difficile car je ne sais pas pour vous mais moi je ne connais personne qui a les mêmes problèmes et qui peut donc COMPRENDRE.

Comprendre le fait que lorsqu'on a nos périodes où ça ne va pas, c'est un mal être et une très grande souffrance.
Le stress et la fatigue sont d'ailleurs les 2 facteurs majeurs.

Pour ma part je pense que les tics sont dûs à un "traumatisme" ou à des angoisses qui peuvent soit dater du passé, soit "meubler" le quotidient.
Durant mon année de première et terminale tout allait pour le mieux et par exemple 1ère année de bts, mon parain se sucide et là c'est le drame.
Puis ça va mieux mais là il y a eu l'anniversaire de sa mort et rebolote depuis.

C'est compliqué et pour ma part je suis sous ant-dépresseur depuis mes 10ans. Il faut savoir que les antidépresseurs m'ont permis de limiter mes tics.
Après je ne conseille pas cette solution forcément, cela varie beaucoup en fonction des individus. Il ne faut pas avoir honte de sa maladie. Ne pas héiter à aller voir un psychiatre/psychologue qui sera à même de cerner les problèmes.

Nous ne sommes pas différents, nous sommes peut-être plus fragiles ou sensibles que les autres, certes, mais pas plus faible.
Le meilleur remède est de ne pas se soucier du regard des autres (plus facile à dire qu'à faire), passer du temps avec les gens que l'on aime et avec qui on se sent bien (on voit tout de suite la différence), faire du sport, se détendre, et vivre au jour le jour en essayant de ne pas se prendre la tête.

En ce qui me concerne, c'est parfois dûr mais je me suis toujours juré que ce problème ne serait jamais un obstacle à mes ambitions et ma volonté de réussir. J'ai toujours voulu prouver que je vaut bien mieux que ceux qui se moquaient de moi.
Je suis en deuxième année d'économie sociale et familiale et m'apprète à exercer dans 1an et demi le métier de travailleur social.
Je n'ai pas honte d'avoir des problèmes et ce n'est pas parce que nous avons des tics ou que nos prenons divers traitements que nous sommes des personnes instables et surtout anormales!

En attendant vos réponses bonne soirée

AURELIEN
7
Merci
bonjour
malheureusement, je n' ai pas de conseils a t' apportés.
comment t' en sors tu scolairement?
qu' envisages tu de faire apres tes etudes?
ma question est exactement , vises tu un job qui te permette de diriger des personnes, a defaut de soigner tes tics peut etre qu' en ayant a ta charge des personnes sous tes ordres peut peut etre te redonner confiance en toi, et faire changer le comportement des autres au moins hierarchiquement.
pour ce qui est de ta vie sociale, c' est peut aussi a toi de relativiser afin de faire voir une autre partie de toi.
plus facile a dire qu' a faire, mais je pense que les gens de tout temps entrent toujours ds une breche ouverte, peut etre qu' en rendant cette breche "invisible" il ne s' arreteront pas qu' au physique.
6
Merci
slt chuckn, je px po dire ke je souffrais du mm prob mais j'ai une tite idé: enregistres une videos de toi, regarde la, enumére les tics que ta fé, puis enregistre une autre en essaynt de minimiser le nombre des tic. fais cette exercice chak fois ke tu le px kom ca tu gagnera plus de controle.
j'éspere que ca t'aidera, je sais ca na rien de miraculeux mais kon mm c tune facon de faire!!! je te souhaite bne chance
5
Merci
Bonjour, un medecin sera surement mieu vous renseigné alors je pense que c'est un bon choix mais surtout ne forcer pas votre fils a avouer qu'il en a c'est quelque chose de très dur pour un adulte donc je pense que les enfants aussi n'y arrive pas.
Essayer de canaliser ca au plus tot car il s'emplifie avec le temps.
Bon courage.
Si vous avez des conseils qui pourrai m'aider suite à la vue du medecin je vous en serais très reconnaissante car pour moi il est impossible d'en parler autrement que par l'anonymat.
5
Merci
Wow serieu c'est fou comment juste lire toutes vos histoires, j'ai l'impression que les miens sont moins pires, c'est vrai que de savoir que d'autres personnes en vivent, et juste d'en parler ca les soulage, puis comme quelqu'un d'autre disait il faut en rire. C'est vrai que plus on dramatise, pire c'est.

Je ne sais pas trop mais un prof de bio au secondaire nous avait parlé que l'hypnose pouvait soigner les tics (car c'est psychologique)

Et ça n'a pas rapport directement avec la guérison mais avez-vous déjà remarqué que c'est contagieu? J'ai commencé a cligner des yeux après avoir vu une fille quand j'avais 6 ans qui le faisait, et quelques un de mes amis, à force de se tenir avec moi, ont commencé à en avoir.
totalement d'accord !
Messages postés
5
Date d'inscription
mardi 3 mars 2009
Statut
Membre
Dernière intervention
7 mars 2009
4
Merci
Chère soraya80,

j'ai terminé mes études depuis plusieurs années et j'ai un travail qui ne comporte pas vraiment de responsabilités, et l'ambiance avec les collègues est bonne.
Mes tics viennent de façon aléatoires, il y a des moments ou je n'en ai pas du tout, et d'autres ou je n'arrive pas à les contrôler, mais ce qui me gène le plus c'est de ne pas avoir le contrôle total de mon corps (même si avec le temps j'arrive tant bien que mal à les réduire un peu, mais malheureusement pas entièrement).
Utilisateur anonyme -
re,
ok, pensant aux sport de relaxations tel que la sophrologie ou le yoga, je suis tombée sur ce lien:
http://books.google.com/...
je suis navrée de ne pouvoir t' aider plus concretement.
4
Merci
mon petit garçon a effectivement certains de ses tics , depuis 3ans , il a9 ans , j'ai remarqué qu'ils revenaient presque toujours a la meme période , et si vous etes attentif , il y a un facteur déclanchant , alors je lui donne de l'homeopatie préscrit par mon médecin , je lui demande ce qui le stresse ou l'angoisse , nous en parlons , je le rassure et surtout je ne le derange pas en période de tics , ensuite je le laisse tranqu'il , je l'aime encore plus fort dans ces mements là ,et j'usqua maintenant cela disparait 2,3,4,5, mois plus tard et nous repartons pour un tour l'année suivante voila nous en sommes là ; a bientot
3
Merci
bonjour as tu penser a la méditation dans ce monde de turbulence , il est parfois bon de revenir a ces sources !
3
Merci
Merci de ta reponse. En faite j'ai un tic depuis 2 ans je secoue la tete violament, les autres tic sont moin voyant et je les controles. J'ai vraiment la volonté d'y arriver mais le resultat est long a ce montrer... Je me dis que je vais rester toute ma vie dans ce mal etre a essayer de me controler... Je suis d'accord avec le faite que c'est phycologique mais je fais du sport, je suis pas timide, ni renfermer, je n'ai pas du tout de quoi me plaindre ni physiquement ni mentalement ni dans mon entourage... donc les cause je ne les expliques pas ! Maleureusement je pense que ces cause sont importante a conaitre pour stopper tout ca !
Ah oui et pour leur apparition que je ne comprend pas non plus ... J'ai vu une fille le faire et je sais pas pourquoi j'ai recopier sans raison sans me controler!
3
Merci
Salut !


Symptôme

J'ai moi aussi des tics (inclinaison de la tête, scintillement des yeux, ...) depuis l'âge de 6 ans... J'en ai 27 aujourd'hui et ils sont toujours présent mais sous une forme plus particulière :(

-> Haussements de la tête avec en prime des contractions musculaires au niveau de la nuque et du tendon qui le relie à l'épaule
-> Mâchoire également contractée



Apparition :

Ils surviennent essentiellement :
- pendant les périodes de stress, mais hélas souvent de façon complétement aléatoire.
- lorsque je dors mal, ou pas assez, ou encore dans une position inconfortable pour ma nuque


Guérison :

Ils ont grandement diminué avec le pratique d'un sport de combat et de l'assurance.
J'arrive "à peu près" à apaiser la douleur au bout de quelques instants en faisant le vide dans ma tête et me décontractant

Parfois je demande à l'un ou l'une de mes amis (en qui je peux faire confiance sur ce sujet) de me masser ou serrer la nuque quelques instants...


Si quelqu'un connait un moyen radical pour les arrêter définitivement...
aucun moyen de s'en débarrasser... je désespère...
3
Merci
courage... toujours pas de solution...
2
Merci
pour ma part en lisant ton message dans la premiere partie ou tu as expliqué ce que tu avais les mien sont revenu et dans la deuxieme partie ou tu dis il faut respiré et tout j'ai arreter... alors tu a bien raison! Félicitation a toi de t'etre arreté ca donne courage! Mais il t'as fallu des medicament pour ca? Car moi je refuse toute prise de medicament par peur d'en etre dependante après.
Messages postés
5
Date d'inscription
mardi 3 mars 2009
Statut
Membre
Dernière intervention
7 mars 2009
1
Merci
Soraya je te remercie de m'aider, mais ne t'inquiète pas d'autres personnes dans mon cas on peut être une expérience a me faire part ou appris à gérer leur nervosité. Ton intervention me conforte quand même et me prouve que je ne suis pas seul ^^