Mon mari me quitte à son retour de cure

Leina - 5 sept. 2023 à 10:46
begonie Messages postés 86357 Date d'inscription mardi 13 avril 2010 Statut Modérateur Dernière intervention 21 juillet 2024 - 5 sept. 2023 à 11:56

Bonjour à tous et toutes, 

Voilà maintenant 22 ans que je suis avec mon mari. Il a commencé à boire très très jeune, 13 ans massivement jusqu'à ce qu'il soit à terre. Je l'ai toujours soutenu et encouragé pour qu'il se sorte se là, protéger quand il avait trop bu, craint continuellement qu'il lui arrive quelques choses. Cela fait maintenant 3 ans qu'il se faisait suivre par un psychiatre qui lui prescrivait un traitement pour tenter d'arrêter de boire. L'année dernière, il s'est cru malade et personne ne trouvait ce qu'il avait, il en a déduit que cela venait de l'alcool et très difficilement arrêter de boire complètement. Ce qui l'a plonge dans une profonde dépression. Au final, il avait bien un soucis de santé pour lequel il a été opéré en janvier. Se morfondant de son état diminué, il a replonger dans l'alcool en mars. J'ai finis moi-même par me perdre et tomber en dépression, en juin il a du coup décidé de partir en cure comme il disait pour lui, pour nos deux enfants et moi. Il m'avait dit vouloir s'en sortir pour qu'on ai une plus belle vie sans l'obscurité de l'alcool au milieu. J'ai très mal vécu ce départ mais je me suis fait une raison en me focalisant sur ses espoirs pour la suite. Je l'ai comme d'habitude soutenu et épaulé. J'ai mis tout en œuvre pour aller le chercher pour ses permissions, aller le voir quand il n'en avait pas, je n'ai pas le permis et il était à plus de 40 km de la maison. Il m'envoyait des sms tout les jours, m'appelait tout les jours plusieurs fois, il a même voulu a un moment presque à la fin signer une décharge pour venir me rejoindre car il disait que je lui manqué et qu'il s'inquiétait pour moi. J'ai du parlementer avec lui pendant toute une après-midi pour qu'il aille jusqu'au bout. Ceci a une semaine de la fin, à son retour il a fait en sorte de faire les papiers de bonnes heures et m'a appelait en me disant ça y est mon minou j'arrive je suis sur la route. Depuis ce jour au fur et à mesure des jours, il a commencé à se fermer, à plus parler et s'éloigner. C'était comme s'il était absent, là mais pas réellement rentré. Au bout d'une semaine, on avait décidé de nettoyer la voiture et je suis tombé sur un papier d'une femme en cure qui lui faisait des avances ouvertement. Ne sachant pas ce que c'était, j'ai déplié le papier devant lui voir si c'était à jeter et il n'a rien dit. Juste après quand je lui ai posé la question, il m'a répondu je me suis aperçu à mon retour au fil des jours et de son absence que j'avais les mêmes sentiments qu'elle et je veux qu'on divorce. Je suis totalement perdu et dévasté depuis, je ne comprends pas ce qu'il se passe. J'ai l'impression qu'en fait, ce n'est pas mon mari qui est rentré, je ne le reconnaît pas. J'ai décidé très difficilement de le laisser s'en aller avant qu'on se haisse, ce serait trop dur pour moi d'en arriver là, nous sommes ensemble depuis nos 18 ans. Je suis perdu, angoissée et désemparée mais le processus est enclencher et nous avons rendez-vous à l'avocate le 22, ironiquement jour pour jour 1 mois après son retour. Quelqu'un a-t'il vécu une situation similaire ou ressemblant?? Merci.

Léina

A voir également:

1 réponse

begonie Messages postés 86357 Date d'inscription mardi 13 avril 2010 Statut Modérateur Dernière intervention 21 juillet 2024 9 363
Modifié le 5 sept. 2023 à 11:58

Bonjour léina

Je voulais te proposer ce lien et/mais j'ai constaté que tu as déjà pris contact avec ce service adapté à tes préoccupations :

Alcool Info Service 0 980 980 930 de 8h à 2h (appel non surtaxé)

Les professionnel(le)s de ce site peuvent donc te venir en aide, directement, via les discussions téléphoniques ce que Santé-Médecine n'offre pas.

Je te conseille donc de continuer à prendre contact avec eux.

Bonne continuation et courage !