Visage +cuir chevelu devenus subitement gras + desquamations

Utilisateur anonyme - Modifié le 16 mai 2022 à 17:34
DCI
Messages postés
82118
Date d'inscription
mercredi 30 avril 2008
Statut
Modérateur
Dernière intervention
3 août 2022
- 17 mai 2022 à 09:04
Bonjour, je vous expose ici mon soucis, non pas que j'attende un réel diagnostic mais peut-être que quelqu'un est passé par la même chose.

J'ai eu une période très stressante l'été dernier (travail et famille), quelques problèmes assez sérieux. En tout cas suffisamment pour que je mette à stresser comme ce n'était jamais arrivé auparavant dans ma vie. J'ai eu quelques crises d'angoisses qui se sont enchainées sur environ une semaine ou dix jours puis petit à petit, les choses ont commencé à rentrer dans l'ordre.

Mais voilà qu'un mois plus tard, je commence à constater que mon taux de sébum (zone T + cuir chevelu) est presque devenu alarmant (sachant qu'avant ça, je n'avais jamais eu de soucis de ce côté) : Une heure ou deux après la douche, me voilà déjà avec le visage gras. Pire encore, après le shampoing, mes cheveux restent gras, et ça peu importe le shampoing utilisé... ils collent au cuir chevelu, c'est dire. Et comme si ça suffisait pas, je remarque que des sortes de croutes/pellicules grasses blanchâtres (et parfois jaunâtres) se développent sur mon cuir chevelu certains jours, je note aussi une sorte de desquamation au niveau de mon visage (principalement au niveau des joues, des sourcils et vers les oreilles).

Je me dis à ce moment que c'est surement lié à la période stressante vécue un mois avant, que ça pouvait pas être une coïncidence... que j'avais dû complétement dérégler mes hormones avec tout ce stress d'un coup. Alors je décide d'adopter un mode de vie plus sain : Je commence par me raser la tête très court (pensant repartir d'une "base neuve"), puis j'exclus de mon alimentation tout ce qui est produits contenant des sucres industriels, junk food etc, et ce pendant 3 mois. En parallèle je décide aussi d'utiliser des shampoings plus doux et moins agressifs et d'utiliser un filtre anti-calcaire sur mon pommeau de douche. A raison de 3 à 4 shampoings par semaine, les trois mois passent et aucune évolution.

Voyons que les shampoings doux ne faisaient rien, j'achète un shampoing H&S "sébo-régulateur" et l'utilisant pendant environ 2 mois, je vois qu'il y a une légère amélioration, à savoir que les "croutes jaunâtres" sur le cuir chevelu semblent être parties mais j'ai toujours quelques pellicules blanchâtres grasses la plupart du temps. Les squames sur le visage se sont un peu calmés mais toujours présents et surtout : mon cuir chevelu et visage graissent toujours à vitesse grand V et c'est le plus gênant. Donc si l'alimentation ne change rien, si le shampoing utilisé ne change pas grand chose, j'en déduis que c'est soit un soucis extérieur (mycose du cuir chevelu ou que sais-je encore), ou bien un soucis interne comme un dérèglement hormonal, un problème de thyroïde et j'en passe.

Voici deux photos (cuir chevelu + visage) à l'époque où la situation était à son pire (il y a quelques mois) :

Cuir chevelu (avec croutes jaunâtres)


Joue (avec squames) :


J'ajouterai des photos de comment c'est à l'heure actuelle (à savoir un peu mieux), mais ça me pèse socialement. Je n'ose même plus sortir sans bonnet l'hiver, et sans casquette l'été. Entre les cheveux ultra gras même après la douche et les quelques résidus blancs sur le cuir chevelu...
J'ai fini par prendre rdv chez un dermato mais le rdv le plus proche n'est pas avant Septembre donc si quelqu'un a des idées/suggestions entre temps, je suis preneur. Merci.

3 réponses

DCI
Messages postés
82118
Date d'inscription
mercredi 30 avril 2008
Statut
Modérateur
Dernière intervention
3 août 2022
35 984
16 mai 2022 à 17:49
Bonjour,

Vraiment désolé...
Impossible de proposer une ou des pistes sérieuses, car pour cela il faudrait t'examiner soigneusement, les simples descriptions écrites le plus souvent assez approximatives, même associées à des photos (floues). Le tout ne permettant pas de proposer un quelconque avis sérieux. De plus des anomalies dermatologiques demandent souvent un examen "à la loupe" afin de ne rien négliger, voire y associer des prélèvements biopsiques.

Donc, soit ton médecin peut proposer des mesures adaptées, soit il te faut attendre le RDV chez le dermato.
0
Utilisateur anonyme
16 mai 2022 à 20:52
Merci de ta réponse DCI, en parcourant différents sites et forums/photos, je m'aperçois que ce qui semble se rapprocher le plus de ce que j'ai est une forme légère de la dermite séborrhéique ("légère" car j'ai vu des photos avec des formes beaucoup plus sérieuses)... mais évidemment sans examen ça ne prouve rien et ce n'est qu'une piste parmi d'autres.

En attendant si quelqu'un passe par ici et a déjà expérimenté quelque chose de similaire, j'aimerais bien lire le témoignage...
0
DCI
Messages postés
82118
Date d'inscription
mercredi 30 avril 2008
Statut
Modérateur
Dernière intervention
3 août 2022
35 984
17 mai 2022 à 09:04
Attention aux "auto-diagnostics" établis par les internautes uniquement par des recherches sur le Net !!

On apprend à faire un diagnostic médical sérieux après 7 à 10 ans d'études ...
0