Brûlures et démangeaisons vaginales

Peggie - 16 mai 2022 à 12:49
 Peggie - 14 juin 2022 à 21:38
Bonjour,
J'ai consulté un gyneco pour des démangeaisons et insupportables brûlures vaginales. Diagnostic: vaginose bactérienne et flore vaginale polymorphe (je ne sais pas trop ce que ça veut dire). J'ai pris un traitement et tout allait super bien pendant un mois jusqu'à ce que les symptômes reviennent en force.
Pensez-vous qu'il peut s'agitmr d'une mycose ? D'une réinfection à la vaginose bactérienne ? Ou les deux ?
Le problème c'est que cela est très récurrent et ça m'épuise.

11 réponses

DCI
Messages postés
81445
Date d'inscription
mercredi 30 avril 2008
Statut
Modérateur
Dernière intervention
21 juin 2022
35 841
16 mai 2022 à 12:53
Bonjour,

Possible qu'il y ait une récidive. Reprendre le même traitement serait peut être la solution. Mais seul ton médecin pourra en juger.
Par ailleurs, rechercher d'éventuels facteurs favorisants : Hygiène génitale trop "agressive" avec produits inadaptés ? Mauvais sens d'essuyage après les selles ? Déséquilibre de la flore vaginale ? Autre ?
0
Je vous remercie pour votre prompt réponse.
Je vais très attention concernant mon hygiène génitale: pas plus de deux douches par jour, essuyage d'avant en arrière, lavage uniquement à l'eau claire et oui, je pense que ma flore vaginale a pu être déséquilibrée car je tombe très soivent malade et prends beaucoup d'antibiotiques.
Led brûlures sont vraiment insupportables, j'ai peir de couver quelques chose de grave.
0
DCI
Messages postés
81445
Date d'inscription
mercredi 30 avril 2008
Statut
Modérateur
Dernière intervention
21 juin 2022
35 841
Modifié le 16 mai 2022 à 13:50
"je tombe très soivent malade et prends beaucoup d'antibiotiques. " : c'est un début d'explication !

0
Que pensez-vous que j'ai contracté ? Et que me conseillez-vous de faire ?
0
DCI
Messages postés
81445
Date d'inscription
mercredi 30 avril 2008
Statut
Modérateur
Dernière intervention
21 juin 2022
35 841
16 mai 2022 à 18:41
La prise fréquente d'antibiotiques est très souvent responsable de problèmes récidivants vulvo-vaginaux, notamment mycosiques.

Mais à distance, je ne peux rien ajouter de plus.
0

Vous n’avez pas trouvé la réponse que vous recherchez ?

Posez votre question
Très bien, merci beaucoup pour votre attention.
0
DCI
Messages postés
81445
Date d'inscription
mercredi 30 avril 2008
Statut
Modérateur
Dernière intervention
21 juin 2022
35 841
17 mai 2022 à 09:02
Bonne chance !
0
Bonjour,
Je souffre depuis une semaine de démangeaisons (intermittentes et assez légères) au niveau de l’entrée du vagin, accompagnées de brulures vulvaires (qui persistent pendant plusieurs heures) et de légères pertes blanches. Tout cela me fait penser à une mycose vaginale, mais mon gyneco m’a diagnostiqué: flore déséquilibrée, polymorphe, absence de lactobacilles, aspect en faveur d’une vaginose bactérienne.
Est-il possible que le diagnostic soit faux? Parce que je n’ai aucune mauvaise odeur (mon vagin ne sent pas le poisson pourri spécifique à la vaginose) et mes pertes n’ont pas de texture ni de couleur anormales.
Aussi, que prendre si mon traitement ne fonctionne pas une fois de plus? (Traitement prescrit: Fluconazole 150mg 1cmp/ semaine pendant 2 semaines, mycoster creme & polygynax pdt 12 jours).
0
DCI
Messages postés
81445
Date d'inscription
mercredi 30 avril 2008
Statut
Modérateur
Dernière intervention
21 juin 2022
35 841
23 mai 2022 à 16:25
Donc, le traitement en cours est spécifique d'une mycose vulvo-vaginale. Il faut attendre 5 à 6 jours avant de pouvoir juger des résultats.
Tout en sachant que, dans le cadre d'une mycose, les 2 à 3 premiers jours, il y accentuation des symptômes par destruction du champignon qui libère de la candidine, très irritante sur les muqueuses.
0
Peggie > DCI
Messages postés
81445
Date d'inscription
mercredi 30 avril 2008
Statut
Modérateur
Dernière intervention
21 juin 2022

24 mai 2022 à 10:53
Bonjour et merci.
Cependant, j'ai une dernière question: le symptômes qui est le plus présent et le plis invalidant dans mon cas est la brûlure vulvaire. Je la ressens sur quasiment toute la vulve. Est-ce normal ? Est-ce également normal que la brûlure soit permanente durant plusieurs heures ? (6 à 10h en général).
0
DCI
Messages postés
81445
Date d'inscription
mercredi 30 avril 2008
Statut
Modérateur
Dernière intervention
21 juin 2022
35 841 > Peggie
25 mai 2022 à 09:19
Selon ta description, cela ne me parait pas anormal, avant traitement et au tout début de celui ci.
0
Bonjour,
J'en prends note. Je vous remercie infiniment pour votre expertise et bonne continuation.
0
DCI
Messages postés
81445
Date d'inscription
mercredi 30 avril 2008
Statut
Modérateur
Dernière intervention
21 juin 2022
35 841
25 mai 2022 à 16:50
Re-Bonne chance !
0
Bonjour docteur,
Je vous ai écrit récemment concernant une infection vaginale que j'avais contractée. Je l'ai soignée il y a près d'un mois déjà et tout va bien de ce côté là.
Mais depuis quelques jours, je ressens comme une irritation/brûlure au niveau du méat urinaire durant la miction uniquement. La douleur apparaît dès la sortie de l'urine et s'arrête à la fin de la miction.
J'ai lu sur internet que cela pouvait dans la majorité des cas être dû à une inflammation de l'urètre, qui elle est causée par des IST.
Mais j'ai fait des test de dépistage (chlamydia, trichonomas), qui ont été négatifs.
Que pensez-vous que j'ai contracté svp ?
Aussi, dois-je consulter un urologue, un gynécologue ou un médecin généraliste ?
Merci pour votre attention et votre réponse.
0
Andy31200
Messages postés
132133
Date d'inscription
mardi 1 octobre 2013
Statut
Modérateur
Dernière intervention
21 juin 2022
25 951
14 juin 2022 à 19:33
Bonsoir,

Pas forcement une urétrite

Si tu as des brulures à la miction , possible que ce soit une infection urinaire.
Il est urgent de consulter ton médecin qui demandera un ECBU afin de prescrire un traitement adapté en fonction du germe responsable.
Cliquer sur les liens bleus pour en savoir plus

Consulte en première intention ton généraliste qui éventuellement t'adressera à un un urologue ou un gynécologue
0
J'y ai pensé en effet. Cependant, je tiens à préciser que :
- je suis très sujette aux infections urinaires et que cela me paraît différent des autres épisodes (mes infections urinaires sont en général plus douloureuses);
- je ne présente aucun autre symptôme hormis la brûlure;
- la brûlure est absente lorsque j'émets une grande quantité d'urine;
- j'ai pris des antibiotiques contre une infection urinaire il ya quelques semaines.
Ce sont ces éléments qui m'ont amenée à exclure l'infection urinaire et à demander votre avis.
0