Perdue, fausse couche

Nayah3109 Messages postés 1 Date d'inscription mardi 26 octobre 2021 Statut Membre Dernière intervention 26 octobre 2021 - 26 oct. 2021 à 21:26
Andy31200 Messages postés 147141 Date d'inscription mardi 1 octobre 2013 Statut Modérateur Dernière intervention 5 novembre 2023 - 27 oct. 2021 à 08:37
Bonjour,

Dernières règles le 08/08, ovulation le 26/08, prise de sang le 14/09, je suis enceinte. Youpi !
Les seins qui gonflent, les envies de pâtisserie, une fatigue intense.
Puis une très grosse chute de tension vers le 21/09, les envies s’estompent, je me sens mal de l’intérieur.
Écho de datation le 07/10 avec ma gynéco. Là elle me dit « c’est tout petit, c’est trop petit pour que ce soit les dates que vous me donnez, c’est plus récent » en effet, embryon de 2mm pas d’activité cardiaque pour 7 semaines.
Elle me refixe rdv le 18/10 sans rien me dire d’autre.
Mais au fond de moi qqpart, je sais. Je suis sure de mes dates, mon embryon devrait déjà faire au moins 10mm et on aurait dû entendre son cœur.
Je prends sur moi, je patiente tant bien que mal mais je n’ai toujours plus d’envies, je suis fatiguée, molle.
Le 18/10, j’y retourne. Bébé a grandit, il fait 6 mm mais toujours pas d’activité cardiaque.
Elle me dit ça doit vraiment être récent. On va refaire les beta HCG à 48 heures pour voir.
Le 14/09 mon taux était à environ 31000.
Je fais la prise de sang, 16000… je pleure, j’ai compris. J’appelle la gynéco elle me dit de faire quand même la seconde prise de sang et me donne rdv pour vendredi.
Sans appel, la seconde, le taux est à 13000, ça descend, signe que la grossesse est arrêtée, et selon moi depuis un moment.
Pas de perte, pas de douleurs, rien.
Vendredi elle me fait entrer dans son bureau, me dit que je vais prendre des médicaments pour que ça sorte, que je vais avoir des douleurs plus intenses que les règles et que je vais saigner abondamment, des caillaux et le sac et voilà, écho de contrôle le 4/11. je rentre chez moi sans trop comprendre ce qu’il va se passer.
J’ai attendu dimanche pour prendre les médocs, ce n’est vraiment pas une décision facile à prendre, même quand on sait que c’est fini.
2 matin, 2 midi, 2 soir, 2 jours maxi, arrêt des qu’on commence à saigner. Pour moi dimanche soir.
Dimanche, dans la nuit j’ai saigné un peu mais vraiment 3 gouttes. Quelques petites douleurs dans le bas ventre sans plus.
Sur la notice il est préconisé de prendre ces médocs avant 50 jours d’aménorrhée. J’en suis à 77…
Nous sommes mardi, je saigne peu, je n’ai rien évacué, j’ai tout surveillé. Je pourrais avoir porté la même serviette depuis dimanche qu’elle serait encore loin d’être pleine.
A qui est ce arrivé? Que dois je faire ? Je n’ai pas mal physiquement mais moralement je suis à bout. Il ne sort pas, et moi je suis là à attendre, à vouloir que ça s’arrête pour me reconstruire, je suis tellement perdue, j’ai cette impression d’être un cercueil pour ce petit être. Je ne sais plus ni quoi faire, ni quoi penser. Je n’ai même pas envie d’appeler ma gynéco qui m’a laissé croire et espérer pendant un mois alors que je savais, et qui me laisse comme ça chez moi, seule avec mes angoisses, mes questions, mon corps qui saigne mais pas suffisamment, ce petit bout dans mon utérus qui refuse de s’en aller. Je suis désemparée, je veux aller de l’avant mais je ne peux pas…
Que dois je faire ?

Merci de l’aide que vous pourrez m’apporter au travers de vos connaissances ou de vos expériences…
A voir également:

1 réponse

Andy31200 Messages postés 147141 Date d'inscription mardi 1 octobre 2013 Statut Modérateur Dernière intervention 5 novembre 2023 27 504
27 oct. 2021 à 08:37
Bonjour et bienvenue sur ce forum ,

Je compatis à ta souffrance morale et que tu sois désemparée mais hélas, pas d'autre conseil à te donner que d'appeler ta gynécologue malgré tes réticences justifiées .
Vraiment désolé mais tiens nous au courant