Femme qui est tu....

Stef56_1567 Messages postés 1 Date d'inscription vendredi 1 octobre 2021 Statut Membre Dernière intervention 1 octobre 2021 - 1 oct. 2021 à 08:23
Andy31200 Messages postés 147141 Date d'inscription mardi 1 octobre 2013 Statut Modérateur Dernière intervention 5 novembre 2023 - 1 oct. 2021 à 08:41
Bonjour,

Question étrange mais que je me pose finalement souvent. J'ai 52 ans et au connu une vie amoureuse plutôt mouvementée. Aujourd'hui j'ai 4 enfants de 2 mariages. Cela fait 8 ans que je vous avec la femme de ma vie, de 18 ans plus jeune que moi. J'en enfin trouvé avec elle ce que je cherchais depuis toujours et nous avons eu 2 adorables enfants. Notre sommes une famille très soudée, qui transpire l'amour, et qui l'expriment sincèrement et verbalement. Pourtant je connais comme beaucoup en lisant ces témoignages, une vie sexuelle comme j'en ai rarement connu. Très actifs a notre rencontre notre vie sexuelle ressemble aujourd'hui a un désert. Les relations s'espacent. Au début cela a créé des tensions chez moi car même si j'ai un fort taux de résistance a la frustration, ok ne peut pas accepter que l'autre ne ressente plus cette envie. Et fasse comme si de rien n'était. J'ai pourtant posé toutes les questions : problème d'attirance physique, mental? Non elle m'aime plus que tout comme elle me le répète. Mes manques généraient de la colère intérieure et au final je faisais la gueule en permanence. Pour ne pas continuer dans cette voie, et après qu'elle m'a expliqué que plus j'insistais et moins ça la motivait, j'ai pris vraiment sur moi pour essayer de basculer vers un autre état mental. Comme beaucoup d'hommes réellement amoureux de leur femme, je me suis donc réfugié encore plus dans la masturbation et le porno. Aucune envie de tromper de ma femme, puisque c'est d'elle dont j'ai envie. Mais ce scénario ne tient qu'un temps car un rapport, une vie de couple intime et charnelle n'ont rien à voir avec un tripotage seul dans son coin et sans aucune saveur. Le pire c'est que ma femme n'a pas apprécié que je lui avoue cette pratique, trouvant même indécent de me masturber en regardant d'autres femmes. Je lui ai gentiment expliqué que la psychologie des hommes est au moins aussi importante que celle des femmes. Et qu'a force de ne pas ressentir d'envie de la femme qui pourtant est son centre du monde, et bien je n'ai pas envie de me masturber en la regardant elle. Cela peut paraître sur a entendre, mais pour moi ce serait une sorte d'aveu d'échec. Je dois abandonner l'idée d'avoir une vie sexuelle épanouie avec ma femme et en maigre compensation elle m' obligerait en plus a me masturber uniquement en pensant à elle. J'avoue que pour moi le porno a été une façon de dire, 'puisque tu ne veux rien changer a notre vie sexuelle, puisque tu me pousse à choisir l'isolement, je ne te ferai pas ce cadeau de le faire en ne prenant qu'a toi ! Certaines vont dire qu'en gros cela revient à tromper virtuellement sa femme. On peut le voir comme ça mais je vois plus ça comme du voyeurisme et j'imagine souvent comment nous serons si les acteurs de ces vidéos c'était nous deux! Finalement ma femme s'est résigné a cela, surtout qu'en parallèle j'ai du coup arrêté de faire la gueule des que mes envies revenaient, et j'ai donc arrêté d'être demandeur. Mais voilà, les femmes sont pleines de contradictions et forcément, le fait de vouloir restreindre mes envies d'elle, font qu'inevitablement on évite aussi de toucher l'autre, d'avoir des caresses en moins, qui réveillaient chez moi inévitablement mon désir. Mais une femme que l'on ne touche plus finit aussi par vous le reprocher ! Alors que faire,? Faut-il continuer à monter toute son attention, sa présence physique par les caresses et les câlins, en se disant ''ne pense pas au sexe, ne pense pas au sexe. '' et bien c'est ce que je fais de plus en plus malheureusement. J'aime profondément ma femme et je lui montre, mais pour autant elle a réussi à presque éteindre le désir que j'ai pour elle. Elle sait bien pourtant quand arrive le moment où cela me ronge a nouveau. Mais campée sur ses positions elle a trouvé une nouvelle solution. Je m'y suis prêté une fois puis deux et maintenant elle en use en pensant que cela doit me convenir comme ça. Le rituel de me demander de prendre une douche avec elle, pour pouvoir me masturber et sans jeu de mot, pouvoir se décharger de sa culpabilité de mettre notre vie sexuelle a néant. Évidemment j'ai pris ça comme un jeu au départ, pensant que c'était peut-être pour justement raviver une flamme qu'elle avait peut-être perdue, bien qu'en la questionnant la dessus elle m'ai toujours soutenu que non.Mais aujourd'hui cela devient systématique et nous faisons toujours aussi peu l'amour, et encore entre deux portes pendant que les enfants nous laissent 5 min pour y arriver. Bref il ya plus malheureux que moi et donc en relativisait on peut s'en satisfaire. Cela n'enlève pas pour autant un sentiment de complicité unique perdu et le regret d'avoir presque touché le paradis sur terre du bout des doigts... Vais je finir par devenir asexuel, ou parkinsonien a force de jouer du poignet? Est ce que finalement une petite castration comme mon chat ne me ferai pas le plus grand bien? En tout cas je renonce à croire que ma femme changera et il n'y a encore que dans mes rêves ou nous nous retrouvons...
A voir également:

1 réponse

Andy31200 Messages postés 147141 Date d'inscription mardi 1 octobre 2013 Statut Modérateur Dernière intervention 5 novembre 2023 27 504
Modifié le 1 oct. 2021 à 08:43
Bonjour et bienvenue sur ce forum ,

Je retiens ceci :
" Est ce que finalement une petite castration comme mon chat ne me ferai pas le plus grand bien?"
C'est une exagération et tu le sais bien...;-)
Et :
"En tout cas je renonce à croire que ma femme changera"
Tu as tort, c'est possible, essaie de lui suggérer de consulter un sexologue et il serait bien d'y aller tous les deux

A lire :
https://sante.journaldesfemmes.fr/fiches-sante-du-quotidien/2538292-sexologue-role-metier-definition-prix/
Et :
https://sante.journaldesfemmes.fr/fiches-sexo-gyneco/2458834-baisse-libido-symptomes-causes-que-faire/