Envie de se lever souvent la nuit

ferdossi Messages postés 20 Date d'inscription jeudi 3 janvier 2019 Statut Membre Dernière intervention 9 avril 2022 - 23 juin 2021 à 18:09
Andy31200 Messages postés 136869 Date d'inscription mardi 1 octobre 2013 Statut Modérateur Dernière intervention 5 décembre 2022 - 24 juin 2021 à 07:45
Bonjour,
Je me suis finalement résolu à venir écrire dans ce forum car après avoir consulté plusieurs urologues, je n'ai jamais réussi à trouver une solution à mon problème, peut être que vous pourrez m'aider.
Voilà, j'ai 45 ans et depuis bientôt 10 ans, je me lève minimum une fois par nuit dans le meilleur des cas, et cela peut aller jusqu'à 2, 3, 4...fois.
D'après les tests de contrôle que j'ai pu faire, je n'ai pas de problème de prostate, pas de problème de vessie ou de débit urinaire, rien à signaler. Je n'ai aucun problème non plus dans la journée, je vais aux toilettes comme tout le monde, cela n'arrive jamais que je me précipite aux toilettes pour le pipi toutes les 5mn.
Mon problème je pense se situe au niveau du pénis, c'est ce que je ressens en tout cas. C'est à dire que bien je sois allé aux toilettes juste avant de dormir, quelques instant plus tard, je ressens comme une pression aux niveau du pénis, comme si entre temps, l'urine était venu s'accumuler à ce niveau. Je ne sais pas comment décrire cette sensation, je ne sais si c'est la réalité ou si c'est psychologique. Toujours est il que cette pression peut arriver très tôt après un pipi et est suffisante pour m'empêcher de me rendormir. Parfois je vais aux toilettes dans la nuit pour juste quelques gouttes mais sans cela, cette envie de pipi m'obsède et je suis incapable de me rendormir si je ne me soulage pas.
A part boire moins avant de dormir, je n'ai pas essayé grand chose car je ne sais pas quoi essayer. Les urologues m'ont déjà prescrit des médicaments (uricare,...) mais cela n'ai jamais fonctionné.

Merci pour vos conseils.
A voir également:

4 réponses

Andy31200 Messages postés 136869 Date d'inscription mardi 1 octobre 2013 Statut Modérateur Dernière intervention 5 décembre 2022 26 580
23 juin 2021 à 18:18
Bonjour et bienvenue sur ce forum ,

" je ne sais si c'est la réalité ou si c'est psychologique"
Si tous les examens n'ont rien retrouvé et les traitements inefficaces , il va falloir effectivement penser à une composante psychosomatique du symptôme
Une consultation avec un médecin psychiatre pourrait t'aider à faire le point et surtout te soulager, sais tu à qui et où t’adresser ?
Cliquer sur les liens bleus pour en savoir plus
0
DCI Messages postés 83115 Date d'inscription mercredi 30 avril 2008 Statut Modérateur Dernière intervention 5 décembre 2022 36 239
23 juin 2021 à 18:22
Bonjour,

"Mon problème je pense se situe au niveau du pénis,"
A mon avis, non. Il se situerai plutôt au niveau psychologique. Un fond anxieux qui génère ou, à l'inverse, qui résulte d'une forme d'obsession autour des mictions et du sommeil. Donc, un contexte psycho-somatique qui devient un cercle vicieux...


0
ferdossi Messages postés 20 Date d'inscription jeudi 3 janvier 2019 Statut Membre Dernière intervention 9 avril 2022
23 juin 2021 à 19:45
Merci pour vos réponses, effectivement c'est possibilité qu'avait évoqué mon médecin traitant mais je ne l'avais pas exploré, il serait peut-être temps.
0
Andy31200 Messages postés 136869 Date d'inscription mardi 1 octobre 2013 Statut Modérateur Dernière intervention 5 décembre 2022 26 580
24 juin 2021 à 07:45
Mais de rien et tu peux prendre RDV chez un psychiatre en libéral consultation de 46,70 € remboursée mais il peut il y avoir dépassement d'honoraire par la suite en cas de psychothérapie, à voir, c'est au cas par cas et selon les revenus
Tu peux aussi prendre RDV dans un CMP ( Centre Médico Psychologique ) proche de ton domicile, service public, gratuité des soins, aucune avance d'argent. Il y a là des équipes pluri disciplinaires, psychiatres, psychologues, infirmiers(es) psychiatriques, assistante sociales etc..., mais les délais peuvent être longs .
https://www.annuaire-inverse-france.com/e635-centre-medico-psychologique
NB: Les psychologues en libéral ne sont pas remboursés

0