Je m'invente une vie sur Internet

Signaler
Messages postés
4
Date d'inscription
vendredi 14 mai 2021
Statut
Membre
Dernière intervention
14 mai 2021
-
Messages postés
4
Date d'inscription
vendredi 14 mai 2021
Statut
Membre
Dernière intervention
14 mai 2021
-
Salut à tous ! Alors j'ai vraiment besoin de vous parler.
Dans la vraie vie, j'ai 15 ans, je suis une fille. Je ne mens pas dans la vraie vie, mais il faut le dire, je m'ennuie un peu. Je suis en pleine adolescence donc c'est normal d'être un peu perdue... Je me cherche.
Mais sur Internet, j'ai eu plusieurs identités. Il y a quelques années, sur Internet, j'étais une fille de 19 ans. J'ai vécu 5 ans à travers ce mensonge qui m'a rendue heureuse, qui m'a aidée à avoir des amis (dans la vraie vie, je n'ai aucune anxiété sociale etc, c'est juste que je n'ai pas vraiment d'amis. J'ai quelques amis d'enfance, mais c'est tout. Pourtant je m'entends bien avec tout le monde.) mais mon secret a été découvert et ces amies m'ont quittées. Ce qui me fait très peur... C'est que quand elles sont parties, je n'ai pas pleuré. Je n'ai pas éprouvé de tristesse comme quand l'on a un coeur brisé. Non, j'ai rien ressenti. Juste le retour de l'ennui. Et c'est vrai que je ne ressens presque rien. Je ne sais pas quand ça a commencé. Mais je ne ressens rien. À part de l'appréhension pour la découverte de mon secret. Je sais que c'est horrible de leur mentir, qu'elles m'ont aimée, mais... Ça ne me fait rien. Ça ne m'a rien fait. Après ces 5 ans... J'étais de retour à mon train train quotidien.

Cette fois, je retombe dans un autre mensonge. Je pensais ne jamais y retomber. Un peu le même schéma mais différent. Je me fais passer pour un homme d'une vingtaine d'années. Je me suis inventé une histoire familiale, un passé, un petit copain, des amis. J'essaie de ressentir de l'amour mais je n'arrive à ressentir que... Ben vous savez, je m'attache pour trouver une réalité dans laquelle je suis heureuse... Donc, je ressens juste de la peur s'il découvre mon secret. Je me fais passer pour un homme avec une vie bien différente de la mienne. Cette fois-ci, je ne prends plus des photos de gens d'Internet. Je prends mes propres photos, je les édite un peu pour changer mon apparence et la rendre masculine. Et je me complais dans ça. Mais encore une fois, je ne ressens pas d'amour, mais JE VEUX ressentir de l'amour. Je veux que mes émotions reviennent. Je veux aimer. Je veux pleurer. Je veux ressentir. Je n'ai jamais aimé personne dans ma vie, et je n'arrive pas à m'imaginer aimer quelqu'un. J'espère un jour.
Pour revenir à ça, j'ai l'impression de changer d'identité avec chaque personne, à la recherche d'une identité que j'aime. Et cette identité, je veux la calquer en réalité pour être heureuse.

Encore un autre point : dans ma première fausse relation, j'étais la même personne que je le suis IRL, sauf pour le visage et âge. Là, je m'invente toute une vie, mais mon visage est vrai.

Je me retrouve à vraiment vouloir la vie de l'homme que j'ai inventé. Cette fausse relation me fais me sentir extrêmement bien. Je veux devenir cette personne. Dans un sens, je me dis : ''C'est pas bien. Tu t'inventes une vie. '' mais d'un autre côté, je me dis ''Au fond, tu pourrais avoir cette vie. Tu ne mentirais qu'à une personne, mais quand tu seras devenu l'homme que tu veux être, ce ne sera plus un mensonge. ''

J'ai carrément envisagé de changer mon prénom à celui de la personne que j'invente, d'avoir de la chirurgie pour lui ressembler (nez et mâchoire)... C'est très malsain. Je sais que ça devrait être dans l'autre sens.

Là, je ne peux pas juste abandonner la personne avec qui je parle en tant qu'homme. Je me suis attaché à cette personne, elle s'est BEAUCOUP attachée à moi. J'espère simplement qu'elle ne trouvera jamais le secret et que notre relation s'arrêtera dans plusieurs années, comme certaines relations s'arrêtent faute d'ennui... Je redoute fort ce moment. Mais au fond, je veux que ça finisse comme ça, je ne veux pas lui briser le coeur, mais je veux devenir cette personne. Je sais que je m'embarque dans une grosse merde, mais voilà... C'est la dernière fois que je fais ça. Après, j'arrete.

J'ai peur de dire à mes parents quenje veux voir un psy. J'aimerais voir un psy, déjà pour peut-être débuter une transition hormonale (injections de testostérone) pour devenir plus androgyne, et de deux pour ce problème de ''je ne ressens rien''.

Ma solution, bah c'est juste d'attendre. De continuer à vivre ma vie IRL, ma vie sur Internet. C'est tout. Alors j'ai un peu peur, car je me dis : en fait, je veux être tout le monde à la fois. Si quelqu'un d'autre s'attachait à moi et me parlait, si je me creais une autre identité, et bien je voudrais aussi être cette autre personne.

Je me suis déjà créé une autre identité aussi, mais celle-ci a toujours tenu! C'était aussi un homme, qui faisait des études de droit. La vérité n'a jamais été révélée, mais je ne me suis jamais dit que je voulais devenir cet homme. Personne ne saura jamais la vérité, on a été très heureux de se connaître et on se parle encore un peu. Tout s'est bien passé, et je veux que ça fasse comme ça avec la personne à qui je parle aujourd'hui

Je sais que c'est l'adolescence, de se chercher. Mais j'aimerais devenir cette personne que j'ai inventée... Et en même temps, je me dis que si je devenais cette personne... Je ne saisnpas. Je suis perdue. Aidez-moi s'il vous plaît. Je ne peux pas dire la vérité à cette personne sur Internet. Mais comme au fond elle me fait me sentir heureuse, je pense continuer à lui parler tous les jours. J'essaie de ne pas trop lui mentir sur mon quotidien. Cette personne veut être plus proche de moi, veut me rencontrer. Je lui ai dit que l'on se rencontrerait peut-être dans 7 ans, et elle a dit oui. Elle m'envoie des lettres et même des colis! Et moi aussi, je lui en envoie!

Merci à tous d'avoir lu... Ne me jugez pas, s'il vous plaît. Je cherche juste un chemin. Je me cherche, comme tout ado. Je veux être une bonne personne. Je veux ressentir des choses. Je veux être normal. Normale.

2 réponses

Messages postés
120224
Date d'inscription
mardi 1 octobre 2013
Statut
Modérateur
Dernière intervention
19 octobre 2021
22 768
Mais de rien beaucoup beaucoup...;-) et repasse donner de tes nouvelles ou si autre question
Messages postés
4
Date d'inscription
vendredi 14 mai 2021
Statut
Membre
Dernière intervention
14 mai 2021

Est-ce que ce serait possible de supprimer ce sujet, et de ne pas le marquer simplement comme ''Résolu''? Merci
Messages postés
120224
Date d'inscription
mardi 1 octobre 2013
Statut
Modérateur
Dernière intervention
19 octobre 2021
22 768 >
Messages postés
4
Date d'inscription
vendredi 14 mai 2021
Statut
Membre
Dernière intervention
14 mai 2021

Désolé mais si l'anonymat est scrupuleusement respecté, le post n'est pas supprimé.
Il n'y a que sur "demande d'ordre juridique" qu'il y a obligation de supprimer, pas sur demande exclusive de l'internaute..
Messages postés
4
Date d'inscription
vendredi 14 mai 2021
Statut
Membre
Dernière intervention
14 mai 2021
>
Messages postés
120224
Date d'inscription
mardi 1 octobre 2013
Statut
Modérateur
Dernière intervention
19 octobre 2021

Oi, je vois! Pas de problème.
Messages postés
120224
Date d'inscription
mardi 1 octobre 2013
Statut
Modérateur
Dernière intervention
19 octobre 2021
22 768
Bonjour et bienvenue sur ce forum ,

Rassure toi, pas de jugement ici.
Tu as grandement besoin de parler de tout ceci mais de vive voix, en tête à tête et avec un professionnel neutre et bienveillant .
Je vais te proposer trois choses ;
-Le mieux : Demande à tes parents de consulter un pédo psychiatre ( médecin psychiatre de la naissance jusqu'à 16 ans ). Ils devront t'accompagner à la première consult pour des raisons administratives mais n'assisterons pas à l'entretient si tu ne le souhaites pas et par la suite tu iras seul(e).
Tu peux prendre prendre RDV chez un pédo psychiatre en libéral ( remboursé )
Tu peux aussi prendre RDV dans un CMPP* infanto juvénile ( Centre Médico Psycho Pédagogique ) proche de ton domicile, service public, gratuité des soins, aucune avance d'argent. Il y a là des équipes pluri disciplinaires, pédopsychiatres, psychologues, infirmiers(es) psychiatriques, assistante sociales, diététiciens(nes),ergothérapeutes, psychomotriciens et éducateurs spécialisés. .
NB: Les psychologues en libéral ne sont pas remboursés
https://www.onisep.fr/Formation-et-handicap/Mieux-vivre-sa-scolarite/Accompagnement-de-la-scolarite/Le-CMPP-centre-medico-psycho-pedagogique

Si cela te semble difficile, . je te propose d'aller parler de tout ceci dans une "maison des adolescents "( reçoivent les jeunes de 11 et jusqu'à 25 ans pour certaines) en souhaitant qu'il y en ait une près de chez toi, tu y rencontreras des professionnels compétents dans ce type de problèmes, neutres, bienveillants et ils pourront t'écouter, t' aider, te conseiller voire t'orienter.
C'est anonyme et gratuit, clique sur ton département « :
https://www.filsantejeunes.com/carte_mda

-En dernier recours car rien ne peut remplacer un entretien de vive voix et en tête à tête, tu peux en discuter sur un site qui est à la disposition des jeunes de 12 à 25 ans et où tu auras la possibilité de t' informer, d'échanger, de poser des questions, de partager tes préoccupations.
C'est ici :
https://www.filsantejeunes.com/
Ils proposent des forums de discussion et de chat.
Il y a aussi moyen d'échanger par mail et même par téléphone avec des professionnel(le)s de la santé qui connaissent bien les problèmes et les préoccupations des ados et jeunes adultes.
Santé-Médecine n'offre pas ces moyens car un forum à ses limites.
N'hésite donc pas et inscrit-toi sur ce site sérieux et de confiance

Messages postés
4
Date d'inscription
vendredi 14 mai 2021
Statut
Membre
Dernière intervention
14 mai 2021

Merci beaucoup pour votre aide et surtout merci de ne pas me juger... Merci beaucoup, beaucoup à vous