Cirrhose du foie due à l’alcoolisme

Signaler
-
 Alcin -
Bonjour,
Je vous explique ma situation, j’ai 34ans et j’ai toujours connu mon père en train de boire de l’alcool, vin, porto, martini, whisky, bière forte et surtout le ricard !! Il pouvait boire jusqu’à 2 bouteilles d’un litre et demi par jour... le docteur lui a toujours dit d’arrêter de boire mais il n’en fait qu’a sa tête... il n’est pas courageux et ne fait pas d’effort... depuis quelques mois j’apprends son état de santé, j ai pu lire cirrhose, état dépressif, il y a un an ou deux il a eu des varices gastro-œsophagiennes qu’ils ont traité avec un élastique pour les faire tomber, il a de l’ascite aussi depuis quelques mois, les médecins le ponctionnent environs 4,5x 10-12Litres depuis janvier, il prend pourtant des diurétiques, il y a de l’eau qui coule au bas de ses jambes qui sont brunes foncées, il ne marche presque plus avec béquilles ca va, il a mal aux jambes, des crampes, fatigue, diarrhée constante, il est des fois confus aussi, il m a fait un sms pour savoir quel jour on était... je suis sa seule fille, il a toujours fait sa vie pour lui en travaillant à l’étranger et quand il était la il me demandait d’aller chercher de l’alcool pour lui au magasin depuis toute petite ( c’était autorisé à ce moment la) alors j’ai plusieurs questions, ou on est sa cirrhose d’après vous ? Il ne me dit rien et j’ai aucun contact avec les medecins de l’hôpital avec le covid, visite interdite... mon père voudrait que je m’occupe de lui et je ne veux pas, j’essaie de lui faire comprendre mais il est égoïste... je suis enceinte de 7mois, grossesse pas facile ma fille va venir plus tot, je ne veux pas le servir comme quand il vivait dans ses hotel il est exigeant en plus, il a toujours été travaillé ailleurs quand il etait la il était éclaté tous le temps, il comprend pas que je veux profiter de la naissance de ma fille avec mon mari, il m a même dit si tu accouches ton mari devra rester avec moi, je vais demain chez un psy parce que je suis perdue au point que j’ai déjà dit a mon mari que j allais accoucher et qu’après je me foutrais en l’air pour être tranquille... j’ai des 10 aines de sms par jour et des appels, je me sens harcelée et oppressée par lui, le peu de famille qu’il restait m’a démonté en disant que c’était honteux de pas s’occuper de son père mais ils ne le connaissent pas comme je le connais... suis-je une fille indigne ? Merci d’avance de vos reponses et désolée du pavé

1 réponse

Messages postés
76190
Date d'inscription
mardi 13 avril 2010
Statut
Modérateur
Dernière intervention
17 janvier 2022
9 635
Bonjour

Tu n'es évidemment pas une fille indigne mais peut-être co-dépendante comme toute personne, proche d'une personne dépendante de l'alcool, comme ton père.

Ce qui est important c'est de t'occuper de toi et de ta grossesse pour qu'elle continue à évoluer dans les meilleures conditions.

C'est une excellente idée d'aller rencontrer un psy et de pouvoir discuter avec lui autour de cette relation qui te fait souffrir.

L'idéal serait de rencontrer un ou une addictologue spécialisé(e) dans le domaine de la dépendance à l'alcool (alcoologue) car il ou elle tiennent aussi compte des proches qui vivent ces situations très mal et sans trouver des solutions acceptables et importantes pour leur propre santé.

Volontiers des nouvelles suite à cette rencontre avec le psy,

..................................................................................................
Bonne journée, bonne soirée ou bonne nuit !
begonie
Bonjour merci de ta réponse, j’ai hâte d’y être... mardi il rentre en maison de repos et de soins mais pour combien de temps ? Quand il en aura marre il va tout faire pour rentrer chez lui... il veut même vendre sa maison pour venir vivre près de chez moi... je l’ai trouvé etendu dans la cuisine il y a 2 semaines, on l a mis sur son lit avec mon mari mais il fait 140kg papa ! Il m a fait rester avec lui il avait peur de tomber encore, a 1h du matin il m a laissé me mettre au lit et a 5h30 il me sonnait pour l’aider à aller au wc... je tiendrais jamais, j’en peux plus, jeudi il ne pouvait pas sortir de l’hôpital il est positif covid, vendredi il pouvait sortir car il est asymptomatique mais contagieux il voulait qu’on vienne le chercher, il s en fout de nous contaminer ou quoi... il pense toujours à lui, mon mari travaille de nuit et on lui dit de prendre rdv chez les médecins en après-midi et c’est toujours au matin qu il a rendez-vous mais moi je sais pas le pousser en chaise roulante, même mon mari a du mal et il s’en fout il continue il dit qu’il y a pas d’autre place ????‍♀️????‍♀️
Merci de tes conseils j’en parlerais avec la psy demain aussi j’espère m’en sortir, la famille va même dire que je serais la pour hériter de la maison mais que je veux pas m’en occuper. Si seulement il savait que je veux la paix et que je m’en fous de son héritage, je signerais n’importe quoi pour renoncer et avoir la paix !
Belle journée à toi et merci
Messages postés
76190
Date d'inscription
mardi 13 avril 2010
Statut
Modérateur
Dernière intervention
17 janvier 2022
9 635 > Alcin
Il s'agit donc d'une psy. La psy est Psychiatre ou Psychologue ?
>
Messages postés
76190
Date d'inscription
mardi 13 avril 2010
Statut
Modérateur
Dernière intervention
17 janvier 2022

Psychologue, je ne savais pas chez qui me retourner alors je me suis dit un rendez-vous avec un psychologue et j’aviserais ou peut-être qu’elle me conseillerait
Messages postés
76190
Date d'inscription
mardi 13 avril 2010
Statut
Modérateur
Dernière intervention
17 janvier 2022
9 635 > Alcin
Tu peux aussi faire appel à ton médecin ou au médecin de ton père pour expliquer ces problèmes en lien avec la lourdeur de sa situation de santé et tes difficultés de t'en occuper compte tenu de ta grossesse et, ta propre santé (stress, anxiété, poids de ton papa s'il chute) et son état de santé en général, conséquence de ce grave problème d'alcool) etc....

Il y a certainement des solutions adaptées à sa très mauvaise santé en général.
>
Messages postés
76190
Date d'inscription
mardi 13 avril 2010
Statut
Modérateur
Dernière intervention
17 janvier 2022

Son médecin l’engueule parce qu’il ne suit pas le traitement et à l’hôpital l’ assistante sociale m a bien dit que contre son gré, on ne sait rien faire... alors en parler au médecin et qu’il me le laisse quand-même sur les bras... j’ai pas encore le courage... je ne sais même pas à quel stade il est malade... les infirmières et doc de l’hopital disent qu’il sait se débrouiller et à la maison il veut quelqu’un qui lui fait a manger et qu’on vienne la
Journée près de lui et limite la nuit aussi !