Que faire quand nos proches nous accusent de psychose ou schizophrenie?

Signaler
-
Messages postés
71591
Date d'inscription
mardi 13 avril 2010
Statut
Modérateur
Dernière intervention
3 mai 2021
-
Bonjour,

J'ai longtemps souffert de depressions chroniques. J'ai fait une psychotherapie et je me suis sentie guerie l'annee derniere car j'ai pu identifier les sources de depression (ma famille) et donc, eviter de tomber en depression. J'ai beaucoup vecu a l'etranger et je ne tombais en depression qu'aupres de ma famille et jamais ailleurs. Ma psychologue a valide mon raisonnement tout en me disant de rester vigilante.

Souvent, ils me traitaient de folle quand ca les arrangeaient mais pas dans d'autres circonstances. Ils utilisaient les mots "psychosee, " "bipolaire" ou d'autres termes psychologiques mais comme une insulte en tant que neophytes. Ma psychologue trouvait ca choquant et me certifiait que je n'avais pas de psychose. A deux reprises, en raison de mes depressions, je me suis rendue chez un psychiatre. Je n'ai jamais ete diagnostiquee souffrant de psychose. Si je l'etais, honnetement, je serais de bonne volonte pour prendre un traitement et apprendre a vivre avec cette maladie.

Vu que ma famille me faisait souffrir, je suis encore partie a l'etranger et avec le Covid-19, pas besoin de revenir. Pas un seul jour de depression. Je fais un doctorat. Un an de pur bonheur. Puis, j'apprends qu'un membre de ma famille a contacte mon universite pour leur dire que j'etais souffrante de psychose. Meme si j'en souffrais, la loi me protegerait car on ne peut pas donner des donnees medicales sans mon accord sur mon lieu d'etudes ou de travail et on ne peut pas discriminer. La c'est encore pire, vu que je ne souffre pas de psychose. Bref, je demande qui a appele mon universite. Tout le monde a dit "non" a part une seule personne qui a refuse de repondre, mon beau-frere. Mon pere est fache que je lui ai pose cette question. Tout le monde protege le beau-frere alors que c'est lui qui me fait du mal en me discreditant aupres de mes profs et potentiellement pourrai saboter mon doctorat en derniere annee! Ma psychologue peut m'aider a certifier que je n'ai pas de psychose aupres de mon universite, si necessaire.

A nouveau, mon pere me dit que je suis "schizophrene." J'en ai assez. Ils me detruisent. Si j'etais vraiment schizophrene avec diagnostic, le role d'une famille est de m'aider avec le traitement, vivre avec la maladie... Ils ne me laisseraient pas partir seule a l'etranger! Ils m'ont dit au revoir et n'ont pas souleve la question de psychose une seule fois. Ils n'utilisent ces termes que comme une insulte. Ils n'ont pas fait beaucoup d'etudes... Je ne sais pas si je devrais retourner chez un psychiatre pour m'assurer de ma bonne sante mentale, surtout que je ne suis plus en depression. Ils me faisaient douter avant, mais depuis que je suis guerie, je sais que ce sont eux qui creent ces questions de sante mentale. Quelle torture.

J'avoue que ca me fait encore legerement douter mais pas de depression. Vu que ma rationalite est claire maintenant, surtout avec mon doctorat, je me demande si je devrais pas prendre une action en justice pour qu'ils arretent de me nuire, en particulier, quand je suis en lien avec le monde exterieur a la famille: etudes, boulot, amis... Je pourrais etablir un diagnostic avec un psychiatre une bonne fois pour toutes et les empecher de continuer a me nuire de maniere legale?

Qu'en pensez-vous? Je laisse passer ou je dis "stop" avec fracas? L'idee de dire "stop" en justice, c'est aussi de repasser chez un psychiatre et bien m'assurer de l'absence de schizophrenie. En meme temps, je sais que la verite, c'est leur manque de connaissances scientifiques. C'est pour ca qu'ils disent ca. Ca me fait un peu mal au coeur mais je n'en peux plus...

1 réponse

Messages postés
36399
Date d'inscription
vendredi 21 décembre 2007
Statut
Webmaster
Dernière intervention
3 mai 2021
22 542
Sois plus forte et laisse les parler
Si tu es bien suivie sérieusement par un psy tu ne dois pas être atteinte par leurs propos
Quand à une action en justice je ne te le conseille pas car cela risque de durer des années et tu y laisseras des «  plumes « , c’est à dire sue cela risque d’aggraver ton état psychique
Met de la distance avec la famille et débrouille toi pour être très vite indépendante suite à trouver un petit boulot en parallèle de tes études
Un peu les mêmes ressentis, j'aime ma famille, frères et sœurs mais ne comprennent pas ma pathologie la dépression, mon petit frère 1 an plus jeune que moi que j'adore. Hier parce que je n'ai pas réussie à faire un service qu'il m'avais demandée de faire, il m'a envoyée des messages extrement blessant. Dans le premier ironiquement,... Ah super ton coup de main, bravo et vive la dépression J'ai pris un coup de poing dans la figure. Je lui est repondu, lui disant que je pensais qu'il avait plus d'emphatie j'aurai certainement pas dû lui répondre. Sa réponse a été encore plus loin. Tout le monde en à marre de tes maladies, même tes enfants,Il tape déjà très fort et il poursuit en me disant qu'il faut que j'arrête de mentir, et de m' enlever "les doigts du....". Mes enfants m'ont dis qu'ils n'avaient jamais dit ça, Pas de chances pour moi, je souffre de plusieurs maladies qui ne se voies pas..
Diagnostiquée il y a dix... une hypersomnie idiopathique., une dépression sévère suite à une rupture qui n'est pas encore cicatrisée. L'alcoolisme commencé pendant la dépression. Et pour finir, elle ne se voit pas non plus une maladie dégénérative, Alseimer. Je suis tombée de haut à cette annonce, j'ai 50 ans. J'ai décider de ne plus essayer d'avoir son soutien. Ce n'est pas la première fois que, il me remet dans mes but, il fait très mal, trop mal
,Je ne trouverai pas la bienveillance auprès de lui, alors, je vais mettre beaucoup de de distance et m' entourer de gens emphatique. Merci de m'avoir accordée un peu de votre temps.
Messages postés
71591
Date d'inscription
mardi 13 avril 2010
Statut
Modérateur
Dernière intervention
3 mai 2021
7 507 > Floj
Bonjour à Floj

Merci d'ouvrir ta propre question car tu te trouves ici sur la question d'une autre personne.

Pour ouvrir une question il suffit de cliquer sur " Posez votre question " en bas de la page.

La Modération