Est-ce possible de passer de surdoué enfant à con aujourd'hui ?

Signaler
Messages postés
6
Date d'inscription
jeudi 8 avril 2021
Statut
Membre
Dernière intervention
8 avril 2021
-
Messages postés
112314
Date d'inscription
mardi 1 octobre 2013
Statut
Modérateur
Dernière intervention
8 avril 2021
-
Bonjour,
je me suis inscrit sur ce forum pour vous poser une question qui est dans le titre.
Je précise que je suis un homme de 21 ans.

Désolé, ça risque d'être long, mais je vais essayer d'être le plus précis possible.

Je me pose cette question car:

- A 3 ans: j'avais un petit souci par rapport aux yeux (quand je tournais la tête, ces derniers ne suivaient pas le mouvement. Ca me le fait encore un petit peu même si beaucoup moins qu'avant). J'étais donc allé voir une orthoptiste pour régler ce souci. Elle disait que j'étais son plus jeune patient, et que j'avais déjà une forte capacité de concentration. De plus, ce n'est qu'à cet âge que j'ai commencé à parler, et aussi que j'ai su lire (d'après ma mère, j'ai su lire des plaques d'immatriculation tout seul ou pratiquement).
De plus, lors de mon premier jour en petite section, je n'arrêtais pas de crier, courir de partout, de désobéir aux règles. J'ai changé d'école et tout s'est bien mieux passé.

- A 4 ans: comme j'ai commencé à parler très tard, je suis allé voir une orthophoniste (j'avais des difficultés à prononcer certains sons comme le "s" je crois). Elle m'a catalogué de surdoué car je savais réciter vite et bien l'alphabet à l'envers.

- A 5 ans: je savais déjà effectuer des additions; si bien que l'enseignante m'a fait sauter la grande section de maternelle. Seulement, cela n'a pas duré car je me montrais très angoissé (je faisais souvent le pitre, je m'étais uriné dessus exprès une fois, ou encore, lorsque j'étais puni, je mettais l'éponge du tableau dans ma bouche; elle était mouillée).
Je suis donc retourné en grande section, et tout s'était bien déroulé.
De plus, dans la cours de récré, j'étais "monté" sur le portail, pour "m'enfuir" d'après ce que me disait mon père, qui passait par hasard près de mon école. Il commençait à se dire "mais qu'est-ce qu'on va faire de lui" mdr.

- Au CE2: la prof me décrivait comme étant quelqu'un d'immature (je fais ce que j'avais envie de faire quand j'en avais envie même si le moment n'était pas adéquat), d'impulsif (je piquais des crises de colère dans la cours), ou encore comme quelqu'un d'angoissé.
Ah, et pour vous dire, je m'étais enfui de ma classe en courant pour aller dans une autre classe au hasard. La raison qui m'a poussé à faire ceci reste obscure. On commençait déjà à me prendre pour un "fada".
Dernier truc: j'écrivais très lentement.

- Au CM1: tout s'est bien mieux déroulé à partir de cette période. Cependant, ce n'est qu'à 9/10 ans que j'ai su faire mes lacets (alors qu'on sait les faire vers l'âge de 5/6 ans plutôt). De plus, lors d'une évaluation sur de la compréhension de texte, à la question "où se situe l'histoire ?", j'avais écrit qu'elle se situe... aux oreilles ! Oui oui ! Alors qu'elle se passait dans une voiture (ce n'était pas écrit noir sur blanc mais c'était explicite). Le pire est que j'avais écrit cette réponse très sérieusement, et non pour faire le clown.
Je me demande donc si je n'étais déjà pas retardé...

- En 6ème: j'avais des résultats globalement corrects. Mais j'écrivais très lentement, j'étais peu autonome et étourdi (j'oubliais assez souvent mes affaires).

- En 5ème: j'avais de plutôt bons résultats là encore. Les profs disaient de moi que j'étais un peu perdu pour (re)copier quelque chose, mais que j'étais déjà moins lent. J'ai su résoudre ces soucis de lenteur à partir de la 4ème.

- Maintenant: en première année de BTS Electrotechnique, je suis lent dans les tâches manuelles (j'ai choisi le BTS justement afin d'être fort d'un point de vue manuel, ce qui n'est toujours pas trop le cas); bien que les profs me disent de ne pas stresser pour des notes (j'ai 10 de moyenne en TP), que ce n'est pas la cata...

De plus, j'ai de plus en plus la sensation de perdre la mémoire: par exemple, on travaille sur un projet dans le cadre du BTS. Un camarade me dit "il faut faire ci", je lui réponds "non, il faut faire ça", sauf que ce dernier est sûr de son coup. Et c'est là que je me rends compte que j'ai OUBLIE que le prof nous avait montré un truc à ce propos quelques heures plus tôt à peine. Ce camarade avait raison.
Ou encore: quand un prof pose une question, je n'ai pas la réponse; mais quand c'est un camarade ou ce prof qui donne la réponse, je me dis "ah p***in, c'est vrai qu'il l'avait dit / que c'était écrit dans le cours...".
Et aussi: par exemple, je me dis "tiens il faut que je fasse ça", sauf que 3 minutes après, ben, j'oublie de le faire ! Ca m'arrive assez souvent. Ou encore, exemple tout con: je vois des couverts sur la table, bien mis en évidence; et bien moi, je vais voir dans le tiroir pour les sortir alors qu'ils sont en évidence sur la table !

Le pire, c'est que j'avais une mémoire d'éléphant en classe de 3ème / 2nde.

Paradoxalement, ce n'est pas une gêne pour mes études car j'ai de bons résultats (vers les 14 de moyenne générale).

- Dernière chose: je ne supporte pas l'échec, normal me direz vous. Sauf que ça en est presque maladif; c'est-à-dire que quand je fais une erreur (même minime), je me dis "je suis un bon à rien" - "j'ai 2 de QI ou quoi ?"...

De plus, je suis quelqu'un qui stresse plutôt facilement (ça ne vous rappelle pas le petit paragraphe sur le CE2 ou encore sur mes 5 ans ? :) ).



Voilà, désolé encore pour ce pavé; mais j'ai essayé d'être le plus précis possible.
A voir également:

8 réponses

Messages postés
112314
Date d'inscription
mardi 1 octobre 2013
Statut
Modérateur
Dernière intervention
8 avril 2021
18 404
Bonjour et bienvenue sur ce forum ,

Ce pavé montre que tu as grandement besoin d'en parler.
En quoi cet état de faits te pose un problème de santé psychique ?
Messages postés
112314
Date d'inscription
mardi 1 octobre 2013
Statut
Modérateur
Dernière intervention
8 avril 2021
18 404
Il faudrait consulter un professionnel afin de faire le point, le mieux serait un médecin psychiatre.
Tu peux prendre RDV chez un psychiatre en libéral consultation de 46,70 € remboursée mais il peut il y avoir dépassement d'honoraire par la suite en cas de psychothérapie, à voir, c'est au cas par cas et selon les revenus
Tu peux aussi prendre RDV dans un CMP ( Centre Médico Psychologique ) proche de ton domicile, service public, gratuité des soins, aucune avance d'argent. Il y a là des équipes pluri disciplinaires, psychiatres, psychologues, infirmiers(es) psychiatriques, assistante sociales etc..., mais les délais peuvent être longs .
https://www.annuaire-inverse-france.com/e635-centre-medico-psychologique
NB: Les psychologues en libéral ne sont pas remboursés

Messages postés
6
Date d'inscription
jeudi 8 avril 2021
Statut
Membre
Dernière intervention
8 avril 2021

Merci pour votre réponse.
Cela me pose des "soucis" de santé psychique car j'ai grandement l'impression d'avoir régressé depuis l'enfance. Et ça me met mal.

Ah et j'ai oublié de donner un autre exemple par rapport à ça; il va vous paraître parfaitement anodin mais, comme je me dis personnellement, "toute info est bonne à prendre".

Vers l'âge de 4 ans, je posais des questions pertinentes pour mon âge (d'après ma mère).
Par exemple, quand on voyait une sculpture représentant le pouce de César, je demandais "mais pourquoi le pouce et pas le majeur ?"
C'est le seul exemple qui me soit venu en tête pour l'instant.
Aujourd'hui, à 21 ans, j'ai l'impression d'être moins pertinent qu'avant, c'est ça qui me rend un peu fou.
Messages postés
6
Date d'inscription
jeudi 8 avril 2021
Statut
Membre
Dernière intervention
8 avril 2021

Merci pour vos renseignements !
Messages postés
112314
Date d'inscription
mardi 1 octobre 2013
Statut
Modérateur
Dernière intervention
8 avril 2021
18 404
Mais de rien et repasse donner de tes nouvelles ou si autre question
Messages postés
6
Date d'inscription
jeudi 8 avril 2021
Statut
Membre
Dernière intervention
8 avril 2021

Oui bien sûr !
Messages postés
6
Date d'inscription
jeudi 8 avril 2021
Statut
Membre
Dernière intervention
8 avril 2021

Rebonjour,
il y a un autre truc: parfois j'écris bien, mais il m'arrive aussi un peu d'écrire comme un porc.(notamment quand je m'ennuie). De plus, jusqu'en classe de 4ème, je faisais mal les "s" (ils ressemblaient plus à des "a").
Je me demande donc si je ne suis pas atteint de dyspraxie. J'ai regardé chez l'enfant; mais je pense en avoir quelques symptômes:
- Jusqu'en 6ème/5ème, j'écrivais mal (c'était pire au CM1 ou le prof m'en faisait la remarque). Aujourd'hui, ça s'est beaucoup amélioré même si, comme indiqué précédemment, il m'arrive un peu d'écrire comme un porc quand je m'ennuie par exemple.
- Je n'ai su faire mes lacets qu'à l'âge de 9/10 ans (là où on sait les faire vers 6 ans normalement).
- Je suis plutôt lent (dans les tâches manuelles mais aussi pour réfléchir parfois, du coup, paradoxalement, j'ai envie d'aller tellement vite que je ne réfléchis pas. Bref, il n'y a pas de juste milieu).

Je prendrai effectivement rendez-vous avec un spécialiste pour clarifier tout cela.
Messages postés
112314
Date d'inscription
mardi 1 octobre 2013
Statut
Modérateur
Dernière intervention
8 avril 2021
18 404
Oui et arrêter tes recherches anxiogènes car 99% des auto diagnostics faits à partir d'internet s 'avèrent faux...