Cacher des cicatrices

Signaler
-
 Judith.v -
Bonjour,
Ça fait maintenant quelques jours que je ne me scarifie plus et j'essaie tant bien que mal de résister sans devoir aller voir un psychiatre en vrai. Et j'ai peur d'une rechute.
Mais mes parents ne savent pas que j'ai des cicatrices sur le bras et que je vais mal car je n'en dis rien et ne laisse rien paraître. Les temps sont difficiles pour certains de mes proches aussi et je pense que s'ils pensent que je tiens le coup, ce sera plus facile pour eux.
Mais je ne sais pas si je dois dire à mes parents que je me suis scarifier ou pas et si oui, comment.
En tout cas, j'aimerais savoir comment cacher des cicatrice et combien de temps elles prendront à être plus "discrètes "
Merci

1 réponse

Messages postés
113058
Date d'inscription
mardi 1 octobre 2013
Statut
Modérateur
Dernière intervention
19 avril 2021
18 686
Bonsoir,

Ces automutilations ont un sens:
-soit tu te mutiles parce que une douleur physique remplace une douleur psychique ( ça soulage )
-soit parce que tu ne trouves pas les mots pour exprimer ta souffrance.
-et peut être ces deux raisons à la fois .
Tu es en souffrance, peut être débutes tu un état dépressif, tu as besoin de parler avec quelqu'un de neutre et bienveillant, tu devrais rencontrer un professionnel et je vais te proposer trois choses ;
-Le mieux : Demande à tes parents de consulter un pédo psychiatre ( médecin psychiatre de la naissance jusqu'à 16 ans ). Ils devront t'accompagner à la première consult pour des raisons administratives mais n'assisterons pas à l'entretient si tu ne le souhaites pas et par la suite tu iras seul(e).
Tu peux prendre prendre RDV chez un pédo psychiatre en libéral ( remboursé )
Tu peux aussi prendre RDV dans un CMPP* infanto juvénile ( Centre Médico Psycho Pédagogique ) proche de ton domicile, service public, gratuité des soins, aucune avance d'argent. Il y a là des équipes pluri disciplinaires, pédopsychiatres, psychologues, infirmiers(es) psychiatriques, assistante sociales, diététiciens(nes),ergothérapeutes, psychomotriciens et éducateurs spécialisés. .
NB: Les psychologues en libéral ne sont pas remboursés
https://www.onisep.fr/Formation-et-handicap/Mieux-vivre-sa-scolarite/Accompagnement-de-la-scolarite/Le-CMPP-centre-medico-psycho-pedagogique

Si cela te semble difficile, . je te propose d'aller parler de tout ceci dans une "maison des adolescents "( reçoivent les jeunes de 11 et jusqu'à 25 ans pour certaines) en souhaitant qu'il y en ait une près de chez toi, tu y rencontreras des professionnels compétents dans ce type de problèmes, neutres, bienveillants et ils pourront t'écouter, t' aider, te conseiller voire t'orienter.
C'est anonyme et gratuit, clique sur ton département « :

https://www.filsantejeunes.com/carte_mda

-En dernier recours car rien ne peut remplacer un entretien de vive voix et en tête à tête, tu peux en discuter sur un site qui est à la disposition des jeunes de 12 à 25 ans et où tu auras la possibilité de t' informer, d'échanger, de poser des questions, de partager tes préoccupations.
C'est ici :
https://www.filsantejeunes.com/
Ils proposent des forums de discussion et de chat.
Il y a aussi moyen d'échanger par mail et même par téléphone avec des professionnel(le)s de la santé qui connaissent bien les problèmes et les préoccupations des ados et jeunes adultes.
Santé-Médecine n'offre pas ces moyens car un forum à ses limites.
N'hésite donc pas et inscrit-toi sur ce site sérieux et de confiance


Merci, mais je ne sais pas comment l'annoncer à mes parents...