Mon fils se masturbe devant sa soeur

Signaler
-
Messages postés
75418
Date d'inscription
mercredi 30 avril 2008
Statut
Modérateur
Dernière intervention
5 janvier 2021
-
Bonjour,
J'ai surpris mon fils de 10 ans en train de se masturber alors que ma fille de 13 ans était dans la même pièce. Ma fille dit que ça ne la gène pas parce que c'est son frère et qu'elle n'y accorde pas d'attention particulière. Réprimandé mon fils m'assure que c'est juste pour savoir si une fille le trouve "normal" physiquement lorsqu'il a une érection, mais que ça relève plus d'un jeu un peu coquin que d'une expérience sexuelle.
Mais moi, je suis un peu choquée même si mes enfants ne le sont pas.
Comment réagir ? Je n'en ai pas encore parlé avec mon mari qui est plutôt pudique, pour ne pas dire coincé dès qu'il s'agit de sexualité.
Merci d'avance pour votre réponse

3 réponses

Messages postés
105799
Date d'inscription
mardi 1 octobre 2013
Statut
Modérateur
Dernière intervention
5 janvier 2021
15 956
Bonjour Mylene,

Tu as très bien fait de le réprimander et il est évident que ceci ne doit plus se reproduire
Bonjour,
On ne réprimande jamais un enfant, car il est la pour apprendre
Arrivé au bon moment, c'est le moment de lui expliquer ce que doit faire un garçon et puisqu'il y avait sa sœur en profité pour leur faire un cour de sexualité
A des enfants on parle, on explique, on est la comme parent comme éducateur
Pas toujours ""gueuler"" on est pas dans un syndicat ni parti politique
C'est l'avenir de nos enfants
Ah SVP? ne crier pas je n'aime pas
Bises
Caresses26
Messages postés
105799
Date d'inscription
mardi 1 octobre 2013
Statut
Modérateur
Dernière intervention
5 janvier 2021
15 956
Bonjour,
"On ne réprimande jamais un enfant, car il est la pour apprendre "
Pour apprendre qu'il y a des limites à ne pas franchir et réprimander ne signifie pas " gueuler "
Messages postés
75418
Date d'inscription
mercredi 30 avril 2008
Statut
Modérateur
Dernière intervention
5 janvier 2021
26 276
Bonjour,

Un " cour de sexualité " ... ?? Il serait plus sérieux de dire un cours (avec un "s" à la fin) "d'éducation sexuelle".

Car faire un "cour de sexualité" à des jeunes de 10 et 13 ans, ce serait, selon la définition exacte du terme :
" Leur expliquer l'ensemble des phénomènes sexuels ou liés au sexe, que l'on peut observer dans le monde vivant. Et surtout l'ensemble des diverses modalités de la satisfaction sexuelle."

Ceci à un gamin de 10 ans et à une pré-ado de 13 ans !!
Pourquoi pas aussi des "travaux pratiques" ?

Faut avoir des compétences pour cela, et dans votre cas, vu vos déclarations, je crains que vous n'en ayez que très peu !

Evitez de répandre ce type de conseils éducatifs...