Et si ce n'était pas parkinson

Signaler
-
Messages postés
3
Date d'inscription
lundi 9 novembre 2020
Statut
Membre
Dernière intervention
11 novembre 2020
-
Bonjour,
Diagnostiquée Parkinson il y a 4 ans -parce que j'avais mal à l'épaule droite, entrainant une difficulté à me brosser les dents verticalement et des difficultés à écrire -l'IRM que j'avais passé ne donnait pas de signe de parkinson et pas de tremblements non plus.
J'ai été mise sous regasiline +Modopar entamant ainsi la fameuse lune de miel -puis il ya un an, ma neuro a rajouté du sifrol...
Depuis je développe les effets indésirables des médicaments -dyskinésie, sécheresse de la bouche, instabilité de la tension artérielle, somnolence, endormissements soudains.
Alors, je m'interroge. Et si ce n'était pas parkinson ? J'ai envie d'arrêter tous ces médicaments qui me pourrissent la vie-
en dehors de tout ça, j'ai gardé ma joie de vivre et pas de signe de parkinson +excepté la difficulté de me servir de mon bras droit.
J'aimerai savoir si d'autres personnes se sont trouvé dans le même cas ?
j'attends vos témoignages avec impatience.
Merci à ceux qui me feront vivre leur expérience
A voir également:

6 réponses

Messages postés
75061
Date d'inscription
mercredi 30 avril 2008
Statut
Modérateur
Dernière intervention
11 novembre 2020
24 820
Bonjour,

Tous les Parkinsons ne sont pas "tremblants", il y a des formes purement et exclusivement hypertoniques.
Si vous avez connus la traditionnelle "lune de miel", cest bien parce que votre hypertonie (souvent douloureuse) a parfaitement répondue à un traitement spécifique du Parkinson. Donc, il est très probable que vous êtes victime d'une pathologie neuro-dégénérative dont le Parkinson est le meilleur exemple.
Pour quelle raison précise le Sifrol a été préféré à d'autres produits spécifiques de la maladie et rajouté au Modopar ?
Messages postés
3
Date d'inscription
lundi 9 novembre 2020
Statut
Membre
Dernière intervention
11 novembre 2020

Bonjour,
je n'aie aucune idée pourquoi le sifrol a été préféré à un autre produit .Il m'a été prescrit pour débloquer les doigts de ma main droite et ça a été concluant de ce côté là.
Avant d'être diagnostiquée parkinson, on ne peut pas dire que je souffrais vraiment de mon épaule droite, ce qui me gênait le plus, c'était la difficulté a écrire correctement et de me brosser les dents verticalement.
Le traitement a commencé par 1 c le matin de rasagiline +3 C/J de modopar 125
Il y a 1 an, on a rajouté 1 modopar 125 + 2 C/J de sifrol
Depuis 4 mois environ, 1/2 heure après la prise du modopar, j'ai des dyskinésies douloureuses dans la jambe droite
vous remarquerez que je n'aie que le côté droit du corps qui est atteint.
bien qu'étant déconseillée par ma neuro, je me suis penchée sur les notices de ces médicaments et je m'aperçois que je suis victime de certains effets secondaires, cités dans mon premier message. D'ou là ma question -est-ce réellement parkinson ou pas? Car plus on prend de médicaments + le corps en redemande. et + cela développe des désordres dûs aux effets secondaires (j'ai une tension artérielle qui varie de 13/7 a 20/10 dans la même journée.)
ou alors, est-ce la progression de la maladie ?
Je précise que je n'aie pas d'autres symptôme de la maladie -
Pour être certaine que je développe parkinson -il faudrait que j'arrête tout le traitement -mais quelles en seront les conséquences si la maladie .est avérée ?
Là est toute ma question;
il ne peux y avoir d'interface avec d'autres médicaments car je ne prends que la médication parkinson et rien d'autre.
Votre avis serait le bienvenu. Merci
Cordialement
Messages postés
75061
Date d'inscription
mercredi 30 avril 2008
Statut
Modérateur
Dernière intervention
11 novembre 2020
24 820
"Car plus on prend de médicaments + le corps en redemande." : Légende qui ne s'est jamais vérifiée !!

Vous pouvez effectivement arrêter l'intégralité du traitement, ce qui n'entrainera aucun risque vital ... Mais il faudra en accepter toutes les conséquences collatérales ...

Mais pourquoi ne pas faire confiance à votre neurologue et mettre en doute son diagnostic ? Pensez vous qu'il (ou qu'elle) affirme un diagnostic sans aucun arguments sérieux ?
Messages postés
3
Date d'inscription
lundi 9 novembre 2020
Statut
Membre
Dernière intervention
11 novembre 2020

Bonjour,
Merci d'avoir pris la peine de répondre aussi rapidement à mes interrogations .
Je reste toutefois dubitative...
J'ai R.V. prochainement avec ma neuro et je referai le point avec elle.
Encore merci.
Cordialement
Messages postés
75061
Date d'inscription
mercredi 30 avril 2008
Statut
Modérateur
Dernière intervention
11 novembre 2020
24 820
Merci de revenir nous tenir au courant !
Messages postés
3
Date d'inscription
lundi 9 novembre 2020
Statut
Membre
Dernière intervention
11 novembre 2020

ok