Utilisation comme drogue

chloée - 19 janv. 2009 à 05:15
 chloée - 19 janv. 2009 à 23:16
Bonjour,
J'aimerais être renseignée au sujet de la prise de rivotril , un anti épileptique comme stimulant pour les adultes en mal de senstion forte.....
Un membre de ma famille agé de 72 ans qui se sentait dépressif prend cette drogue...
Merci de me donner votre opinion et aussi de m'aviser des dangers inérants à la prise de ce comprimé

3 réponses

Il doit probablement souffrire anxiété et cela doit lui occassioné des problèmes de sommeil.


C'est vrai que le Rivotril cause de la dépendance. Il faut l'arrêté graduellement en suivant les conseilles et la prescription du médecin.

Deplus, mon avis personnel : A 72 ans , l'important c'est qu'il ne soit pas souffrant. S'il a une souffrance mental ; qu'elle soit soulagée.
0
Merci Bellea pour ta réponse et je suis bien d'accord avec toi, pour réduire l'anxiété......mais voici le problème: Ce médicament n'est pas sous ordonnance médicale...... est acheté et utilisé dans un certain milieu social de divertissement comme ayant un effet explosif pour la détente et autres activités relatives dont l'inibition sexuelle . Voilà ma crainte des effets de l'utilisation......
0
Iche , ouin...

Dans ce cas, il ne doit pas respecté la posologie. C'est tres dangereux.

http://sante.canoe.com/drug_info_details.asp?brand_name_id=350&rot=4

Il pourrait facilement aller voir le médecin et il lui donnerait la prescription. Elle serait alors payé par les assurances.
0
J'ai mis le lien dans mes favoris.merci Bellea
Je suis vraiment troublé par ce qui arrive, car vois-tu je constate des changements dans le comportement tel iriitabilité apparaissant brusquement, insomnie, par contre période de sommeil profond dans la journée.....Je constate aussi son anxiété à ne rien laisser paraitre .....de plus en plus,la nuit, des soubresauts genre convulsifs durant les brèves périodes de sommeil avec éveil à la seconde près. Je ne sais vraiment pas le dosage pris et la fréquence, vu que la prise est déniée....mais je retrouve des comprimés dans ses choses personnelles depuis l'été passé. Ces fameux comprimés sont enveloppés très serrés individuellement dans du papier aluminium.....Il dénie la prise prétextant que ces comprimés ne lui appartiennent pas.....en plus il prend régulièrement des boissons alcooliques....e te dirais Bellea que je ne sais vraiment plus comment agir......désemparée par la situation......Je pensais au début que c'était une crise d'adolescence que certain passe à cet âge tardif.....mais celà se poursuit avec un besoin de liberté totale à tous le points de vue.....Je t'avoue que cette personne est mon conjoint de plus de 50 ans....de vie commune !!
0
participez a donner des solutions sur :
http://tuist007.blog.mongenie.com/
0