Pincement passagers au coeur - Inquiétude

Eupia
Messages postés
2
Date d'inscription
jeudi 9 avril 2020
Statut
Membre
Dernière intervention
9 avril 2020
- 9 avril 2020 à 05:00
 Ewnn_ldr - 22 avril 2020 à 00:36
Bonjour,

Il y a 3 jours je suis allé me coucher et j'ai eu du mal à m'endormir, j'ai commencé à ressentir une légère gène au niveau de ma poitrine gauche sur la partie supérieure du coeur. C'était léger mais suffisant pour me faire paniquer un minimum, surtout en cette période de coronavirus.
Je suis allé prendre une douche pour soulager mon esprit espérant que la douleur allait s'estomper, et c'est ce qu'il s'est passé, au bout d'une quarantaine (lol) de minutes environ tout de même.

Le lendemain, pendant la journée, je me sentais bien, j'étais occupé par mon télé-travail, je n'ai rien ressenti, puis vint le soir ou je me pose dans mon lit, et une gène comparable se manifeste de nouveau, cette fois-ci du coté droit il me semble. Pour la seconde fois, je panique (en réalité j'aurais du mal à dire si la panique vient avant la sensation de douleur ou après celle-ci, car le soir, je lis les infos de la journée et ya plutôt matière à être anxieux en ce moment). La gène se manifeste sous forme de pincement qui vont et viennent pendant plusieurs dizaine de minutes, puis j'essaye de me calmer, elle s'estompe mais revient toujours à des moments ou d'autres, mais je finis par m'endormir.

Le lendemain rien à signaler apparement, mais pendant mon télé travail, je repense à ces deux gènes épisodiques que j'ai eu, et puis la gène revient, sous forme cette fois-ci de pincement au coeur du coté gauche, j'essaye d'en faire abstraction, elle finit par disparaitre sans que je m'en rende vraiment compte. Puis le soir, rebelote, pincements au coeur qui vont et viennent, encore du coté gauche (j'insiste sur le fait que ces pincements sont tout de meme assez légers).

Aujourd'hui, il en a été de même, durant la journée, ou je télé-travaillais, j'ai eu un léger épisode de gène (encore une fois je ne saurais dire si la gène apparait avant que je devienne anxieux en repensant aux épisodes prétendants ou si c'est l'inverse), que j'ai fini par ignorer sans trop de difficulté.

Le soir, au moment de me mettre dans mon lit (évidemment moment ou je suis plutôt sujet à l'anxiété ses derniers temps, je lis les news de la journée, etc ..), je joue à un jeu sur mon ordi sans trop me prendre la tête quand même, puis rebelote, pincement qui vont et viennent au niveau du coeur gauche pendant plusieurs dizaines de minutes et qui ont pratiquement disparu au moment ou j'écris ce topic.

Depuis 2 jours, les pincement sont à gauche et sur la partie inférieure intérieure du coeur.

J'ai vraiment l'impression de m'inquiéter pour rien et il est possible que tout ceci ne soit du qu'à l'anxiété (faut dire qu'on traverse une période extrêmement anxiogène), mais tout de même, qu'en pensez vous ?

j'ai lu qu'une douleur thoracique ou cardiaque liée au stress disparait assez rapidement (la mienne peut aller et venir pendant une heure), et s'accompagne souvent d'aérophagie (ce qui n'est pas nécessairement mon cas)
De plus, j'ai lu que la douleur augmentait lorsqu'on effectuait une pression sur la zone concerné, pas mon cas non plus.

Merci beaucoup pour votre aide
ps: j'ai 22 ans
A voir également:

3 réponses

Andy31200
Messages postés
130798
Date d'inscription
mardi 1 octobre 2013
Statut
Modérateur
Dernière intervention
18 mai 2022
25 773
9 avril 2020 à 09:27
Bonjour et bienvenue sur ce forum ,

Il est effectivement fort possible que ce symptôme ait une composante psychosomatique vu le contexte
Clique sur le lien en bleu pour en savoir plus
Si cela persiste, il faudra tout de même en parler à ton médecin .

Et quelques conseils à propos du confinement :

Éviter de trop regarder les infos en boucle
Il faut entretenir du lien social, surtout par téléphone,skype, whatsApp, avec ta famille, tes proches,
Organiser ta journée avec des moments d'activités diverses, se donner des repères temporels, des rendez-vous, des rituels
Te confier à un proche au sujet de tes angoisses, ne pas les garder pour toi.
Et n'oublie pas que tu peux sortir t'aérer une heure/jour
Ne pas oublier si besoin :
https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus
0
Eupia
Messages postés
2
Date d'inscription
jeudi 9 avril 2020
Statut
Membre
Dernière intervention
9 avril 2020

9 avril 2020 à 18:10
Merci pour votre réponse.

En réalité j'ai de la chance d'être confiné avec mon père médecin à qui j'en ai parlé il y a 2 jours, il m'a dit que c'était très probablement du au stress.

J'arrive à m'occuper, j'ai mon télé-travail, je parle à des amis, j'ai la chance d'avoir un jardin pour m'aérer etc.. Par contre je ne pourrai pas vraiment arrêter de suivre l'évolution de la pandémie .. Mon domaine c'est les statistiques et l'étude des épidémies fait aussi parti de mon cursus, c'est donc compréhensible que j'ai du mal à ne pas m'y intéresser de près (et je vous avoue que cette pandémie m'inquiète bien plus qu'elle inquiète la plupart des gens).

Le problème c'est que cette gène continue d'apparaitre à des instants isolés ou je suis occupé et non sujet à l'anxiété, mais elle ne s'intensifie pas depuis le début, simplement son occurence semble de plus en plus fréquente, par ailleurs, je ne semble développer aucun autre symptôme psychosomatique.

Je n'ai pas envie de déranger mon père pour rien en ce moment il est suffisamment occupé donc je vais prendre mon mal en patience et voir l'évolution dans les jours à venir puisque ça ne semble pas grave meme si c'est toujours assez inquiétant de ressentir une gène cardiaque.
0
Andy31200
Messages postés
130798
Date d'inscription
mardi 1 octobre 2013
Statut
Modérateur
Dernière intervention
18 mai 2022
25 773
9 avril 2020 à 18:17
Voilà et lorsque tout ceci sera calmé, il faudra penser à consulter un médecin psychiatre
0
Salut,
De nouvelles ?
Je vis la même chose
Merci
0
Ewnn_ldr > Antoine
22 avril 2020 à 00:36
Bonjour moi aussi je vis la même chose tout les soir sa rend mais main moite le stress et quand j'essaie de m'endormir je me réveil avec un léger sursaut et tête qui tourne à se moment la sa m'énerve beaucoup et quand je prend ma tension soi c'est 10/7 ou 13/8 ou 14/8 ducoup la nuit j'ai peur de mort imminente et c'est très énervant mais je c'est que c'est pas sa
Ps- j'ai 17 an
0