Augmentation mammaires

Signaler
-
Messages postés
78030
Date d'inscription
mercredi 30 avril 2008
Statut
Modérateur
Dernière intervention
27 juillet 2021
-
Bonjour, voilà j'ai 26 ans j'ai eu deux enfants que j'ai allaité 9 mois chacun. Le problème c'est que de base je n'avais pas de seins mais au moins ils tenaient alors que la j'en ai qui est inexistant et l'autre est une poche vide.. On dirait un gant de toilette c'est horrible... J'ai eu rdv chez chir plastiques et il m'a dit que jetait a la limite de me faire aider par la Secu. J'ai été convoquer... Super stresser et lors de mon rdv je suis tomber sur une vielle qui ne m'écoutais pas et qui en prenant mes mensurations à dit que je dépassait les critères.. Mais j'ai deux seins complétement différents.. Ils sont tellement petits qu'on dirait un homme...
Elle m'a dit qu'elle allait réfléchir et me donner une réponse plus tard... Et que si jetait remboursef c'était 200 ou 300 euros maximum pour ce genre de chirurgie.. Mais l'opération est à 4600 euros... Est ce normal que le remboursement est si bas ?


Merci à vous....

2 réponses

Messages postés
78030
Date d'inscription
mercredi 30 avril 2008
Statut
Modérateur
Dernière intervention
27 juillet 2021
31 242
Bonjour,

S'il s'agit d'un simple problème esthétique, sans véritable anomalie anatomique, entre autres, les mamelons sont présents et ont permis l'allaitement des 2 enfants, il n'y a pas de prise en charge à espérer de la part des organismes d'assurance maladie.
Mais lors de l'allaitement un seul des seins donnait du lait d'où mon problème d'avoir un seins inexistant et l'autre un poche vide... Je ne met même plus de soutien gorge car sur le coter droit je flotte dedans...
Messages postés
78030
Date d'inscription
mercredi 30 avril 2008
Statut
Modérateur
Dernière intervention
27 juillet 2021
31 242
La lactation est une chose, l'anatomie de base des seins est autre chose. Vous auriez eu les mamelons dits "ombiliqués" interdisant tout allaitement maternel, une prise en charge aurait été accordée sans difficulté à ce moment là.
Actuellement, je doute que vous puissiez espérer une quelconque prise en charge car seul demeure le problème exclusivement esthétique. Ce qui n'est pas dans les priorités de l'assurance maladie vu la dimension colossale des frais médicaux nécessités par les différentes pathologies invalidantes, engageant un pronostic vital ou une amputation de l'espérance de vie.