Hystérectomie à 30 ans car utérus trop volumineux

Alexandra16. Messages postés 5 Date d'inscription dimanche 20 octobre 2019 Statut Membre Dernière intervention 22 octobre 2019 - Modifié le 20 oct. 2019 à 23:05
DCI Messages postés 86539 Date d'inscription mercredi 30 avril 2008 Statut Modérateur Dernière intervention 25 février 2024 - 23 oct. 2019 à 10:36
Bonjour, je m'appelle Alexandra, j'ai 30 ans !



J'ai un enfant de 4 ans, la grossesse et l'accouchement se sont très bien passés mais aujourd'hui mon utérus est gros comme un pamplemousse, et surtout bas ! Au point que les rapports sexuels sont très douloureux car mon mari peut le toucher. Idem rien qu'avec les doigts. Et donc aucunes, et je dis bien aucunes positions est agréables !

J'ai été voir au moins 4 gynécologues qui ont tous pu constater que effectivement ils pouvaient le toucher aussi. Ils m'ont dit que mon " cas " n'était pas évident.



1 ère solution : J'ai essayer une pilule qui m'a arrêter mes règles. Le but étant de mettre au repos mon utérus. En effet un peu moins de douleurs mais rien d'exceptionnel mais plus de notion de satiété, j'avais tout le temps faim, prise de poids, pas le moral. Donc arrêt.



2 eme solution : aller voir un psychologue pour être sûr que tout ceci n'est pas psychologique malgré la constatation d'un utérus bas.



3 eme solution : remonter l'utérus en fixant les ligaments au niveau des muscles de mon abdomen. Mon gynécologue n'y croit pas. Il pense que ce serait un opération à refaire car ça ne tiendrai pas. Il m'a dit également qu'il n'était pas sûr que cette opération soit réalisable.



4 eme solution : enlever l'utérus en me laissant mes ovaires.



Je rappelle que j'ai 30 ans, je suis en très bonne santé. Je suis aide soignante en médecine gériatrique dans un hôpital. Je suis sportive. Nous ne voulons pas d'autres enfants. Psychologiquement, cette opération ne me fait pas peur par rapport à mon corps de femme.



J'ai peur du après. Vais-je avoir des problèmes de santé qui peuvent s'enchaîner suite à cette opération ?

Peur que mes autres organes descendent !

Mes hormones !?

La reprise de mon métier par la suite ?



Mon gynécologue me dit que cette opération est une liberté sexuelle pour beaucoup de femmes.

Car aujourd'hui à 30 ans, je ne peux pas avoir de rapports ce qui nous éloignent avec mon mari.

Vous l'aurez bien compris, cette opération serait pour un bien être sexuel.



Je vous remercie de m'avoir lu, d'avoir prit le temps.

Je vous remercie par avance pour vos avis, commentaires ou autres.

Merci aux personnes qui peuvent m'aider et répondre à mes questions.



Très cordialement

Alexandra
A voir également:

3 réponses

Andy31200 Messages postés 147152 Date d'inscription mardi 1 octobre 2013 Statut Modérateur Dernière intervention 5 novembre 2023 27 493
21 oct. 2019 à 16:06
Up
0
DCI Messages postés 86539 Date d'inscription mercredi 30 avril 2008 Statut Modérateur Dernière intervention 25 février 2024 37 228
21 oct. 2019 à 20:02
Bonjour,

Globalement, 3 solutions possibles en conservant l'utérus :

Soit un travail de rééducation du plancher pelvien, mais si l'utérus est vraiment descendu, cela n'aura qu'un impact négligeable.
Soit la mise en place d'un pessaire. Et prendre le temps de se familiariser avec lui et juger s'il apporte un soulagement digne de ce nom.
Soit la chirurgie afin de "remonter" l'utérus vers le promotoire sacré par une technique classique et qui donne habituellement de très bon résultats.

Ne pas hésiter à prendre l'avis chirurgien rompu à ce type d'intervention.

0
Alexandra16. Messages postés 5 Date d'inscription dimanche 20 octobre 2019 Statut Membre Dernière intervention 22 octobre 2019
22 oct. 2019 à 22:09
Bonsoir ! Merci pour ta réponse très précise !
J'ai pris rdv chez une sage femme et kiné. Elle va m'envoyer par la suite chez une ostéopathe qui s'occupe que du plancher pelvien.
J'ai également pris rdv avec une gynécologue sur Poitiers pour avoir un autre avis.
Merci encore !
0
DCI Messages postés 86539 Date d'inscription mercredi 30 avril 2008 Statut Modérateur Dernière intervention 25 février 2024 37 228
23 oct. 2019 à 10:36
A suivre. Merci pour les retours d'infos.
0