Je n’arrive plus à supporter la douleur psychologique

- - Dernière réponse :  Lili - 14 août 2019 à 17:13
Bonjour,
J’ai 22 ans, je suis atteinte de l’endométriose. Ma mère a eu bcp de difficultés à m’avoir et d’ailleurs elle n’a eu que moi. Les médecins me disaient depuis des années qu’effectivement dans notre famille, nous n’avons pas vraiment un terrain favorable à la fertilité.

Puis un jour je rencontre un garçon. Il arrive à me séduire au fur et à mesure de nos discussions. En ce mois de juin 2019, j’apprends ma grossesse. Au début, une immense joie et un gros soulagement. Puis des pensées plus « raisonnables » me viennent à l’idée, tel que le côté financier... je n’étais pas en couple avec mon partenaire suite à un faux pas qu’il a commis. Je décide finalement d’avorter pour cette raison, je ne voulais pas assumer mon bébé seule. Je ne voulais pas qu’il grandisse avec cette souffrance.
Malgré mon endométriose, je me suis sacrifiée.

Mes amies les plus proches sont au courant, mon partenaire quant à lui est plus présent que jamais.

Quelques jours avant l’IVG, j’ai appris la trahison de l’une d’elles. Absolument toute la ville et les alentours sont au courant. Parfois, je me promène dans la rue et on m’arrête pour me demander comment je vais... en précisant que souvent, ces personnes je ne les ai vu qu’une fois ou très peu de fois.

Les jours passent, puis de plus en plus de gens sont au courant, je le vis très mal car je suis très pudique sur ma vie, et là on touche à la chose la plus douloureuse que j’ai vécu jusqu’à maintenant.. des personnes qui se disaient proches m’insultent de « chienne qui se fait baiser », de frustration de ne pas leur avoir dit...

A présent, en plus de la culpabilité de l’IVG, je n’ai plus aucune estime de moi, je me sens sale et trahie par quasiment tous mes proches. La solitude n’a jamais été aussi présente.

Aujourd’hui, je me retrouve à faire le deuil de ma grossesse et de ma « relation » avec mon partenaire... je souhaiterais en finir car je ne supporte plus tous ces sentiments négatifs... Comment faire ?
Afficher la suite 

2 réponses

Meilleure réponse
approuvée par Andy31200 le 14 août 2019
Messages postés
99627
Date d'inscription
mardi 13 avril 2010
Statut
Modérateur
Dernière intervention
14 août 2019
3366
1
Merci
Bonjour

C'est urgent que tu prennes contact avec un ou une spécialiste (psychologue) compétent(e) dans ce domaine de la situation que tu vis actuellement.

Il doit être possible de contacter un ou une de ces professionnel(le)s de la santé dans le service où a eu lieu cette IVG.

Téléphone encore ce matin pour une rencontre ou une orientation vers qui contacter pour t'aider à gérer ces émotions lourdes à porter.

Personne a à juger de ta décision qui t'appartient totalement.


Dire « Merci » 1

Heureux de vous avoir aidé ! Vous nous appréciez ? Donnez votre avis sur nous ! Evaluez Journal des Femmes Santé

journal des femmes avec santé médecine 15599 internautes nous ont dit merci ce mois-ci

Publi-information
Commenter la réponse de begonie
Messages postés
99627
Date d'inscription
mardi 13 avril 2010
Statut
Modérateur
Dernière intervention
14 août 2019
3366
0
Merci
Hello Anonyme

Pas de réponse de ta part et je crains que tu n'as pas retrouvé ta question.
Je vais donc la remonter ...


Publi-information
Merci ... j’y ai pensé effectivement mais j’avais peur de me ridiculiser avec des histoires d’enfants, bien quelles soient douloureuses à supporter ..
begonie
Messages postés
99627
Date d'inscription
mardi 13 avril 2010
Statut
Modérateur
Dernière intervention
14 août 2019
3366 -
Il n'y a rien de ridicule dans ta situation ...et, bien au contraire, permet-toi d'agir.
C’est gentil, merci pour ton aide..
Commenter la réponse de begonie