CMU - prise en charge des patients

- - Dernière réponse : DCI
Messages postés
69628
Date d'inscription
mercredi 30 avril 2008
Statut
Modérateur
Dernière intervention
22 août 2019
- 10 août 2019 à 13:59
De nombreux dentistes / médecins font des problemes ou se mettent dans des rages folles losrque le patient leur présente la carte de CMU
C
Il faut créer un délit pour ca , afin qu ils soient lourdement condamnés, ils oublient jsute que c'est l'état qui a payé leurs études !!!
Quelle honte en France !!
Afficher la suite 

2 réponses

Messages postés
14
Date d'inscription
samedi 10 août 2019
Statut
Membre
Dernière intervention
10 août 2019
1
0
Utile
il est en effet illégal de refuser des patients bénéficiant de la CMU C, PUMA et AME, je vais cependant tenter de vous expliquer d'où vient la réticence des praticiens.
Si par exemple vous êtes installé en secteur 2 avec dépassement d'honoraires, vous ne pouvez demander à votre patient 90 euros (c'est un exemple) comme vous demandez aux autres patients, le praticien doit vous prendre au tarif réglementé. Cependant, il arrive que le médecin ait fait dans son cabinet des investissements importants comme par exemple un achat de machine performante. Si tout d'un coup toutes ses consultations passent de 90 à 30 euros, il ne rentre pas dans ses frais.
les études de santé sont prise en charge en france au même titre que les études de droit ou autres filières. Les parents des enfants inscrits dans ces études payent des impôts, à ce titre ils bénéficient de l'éducation gratuite comme TOUS en France et comme vos enfants très probablement.
j'ajoute que les étudiants de santé travaillent dès la troisième année gratuitement (salaire à 100 euros par mois ) pour le service de santé public contrairement aux autres étudiants et se font exploiter (les étudiants en droit ne rendent rien à la société) par conséquent votre raisonnement ne tient pas.

Votre dentiste vous a soigné, il a donc respecté la loi, la loi ne l'oblige pas à ne pas être agacé malgré tout, éthique ou pas c'est une autre question
Publi-information
Commenter la réponse de int_2838
Messages postés
69628
Date d'inscription
mercredi 30 avril 2008
Statut
Modérateur
Dernière intervention
22 août 2019
13732
0
Utile
Bonjour,

Si les études sont gratuites, leur environnement ne l'est pas ...
Un étudiant en médecine qui vient du fin fond de l'Aveyron est obligé, lui ou sa famille, de "casquer" assez lourdement, à Montpellier ou Toulouse, pour s'alimenter, se loger, financer l'achat de documentation ou autres dépenses nécessitées par ses études.
Et beaucoup d'entre eux, parallèlement à leurs études, ont un job qui les aide à les financer. Et c'est souvent double journée pour certains.

Quant aux bénéficiaires de la CMU auxquels j'ai eu à faire, la grande majorité d'entre eux avaient un comportement tout à fait cohérent. Mais c'est aussi uniquement parmi eux que j'ai rencontré quelques individus pour qui tout et n'importe quoi était "revendicable" en matière de de santé et d'accès aux soins : appels à domicile injustifiés, demande d'examens ou de traitements inutiles, rendez vous non respectés ou imposés, violences verbales, etc ....

Tous ce qui est excessif est insignifiant ... y compris les "créations de délits ...et les lourdes condamnations" .

Quant à la multiplication des déserts médicaux.... Certains assurés auront la médecine qu'ils méritent !
Publi-information
Commenter la réponse de DCI