Rupture suite décès

- - Dernière réponse : joraline
Messages postés
34839
Date d'inscription
dimanche 6 mai 2012
Statut
Modérateur
Dernière intervention
23 juillet 2019
- 1 juil. 2019 à 21:03
Bonjour je suis nouvelle sur ce forum. J'aimerais avoir des conseils et des avis et bien entendu voir si des personnes ont vécu une situation similaire à la mienne.

J'étais avec mon ami depuis trois ans, on s'est séparé suite au décès de sa mère qui est partit il y a presque 2 mois.

Avant le décès de sa mère il passait son temps à l'hopital, il l'a accompagné jusqu'au bout j'ai trouvé il allait chez un copain en rentrant de l'hopital souvent et il me disait qu'il savait pas trop si il voulait que je vienne car il allait pas être bien et pas trop parler. Je respectait.
En tout cas je lui envoyais beaucoup de messages de soutiens

La nuit ou sa mère est partit j'ai été la pour lui comme il me l'avait demandé donc je suis venu le rejoindre, je suis resté avec lui toute la nuit je l'ai écouté parler, s'exprimer j'ai été la pour lui et le lendemain aussi, les jours qui ont suivit on ne se voyait pas trop il ne me parlait pas trop mais je respectait j'envoyais des messages de soutien. Mais c'est là qu'il a commencé à être froid et distant avec moi

Mal grès le soutien que je voulais lui offrir, il restait distant on a du se voir quelques fois après quand on se voyait il était très affectif avec moi. J'étais là si il avait besoin de parler. Certes je pense que j'ai eue des tords comme le fait d'être venu un peu de force chez lui car je ne comprennais pas qu'il me "fuiyais" alors que j'étais là pour lui et qu'il continuait de voir ses amis, enfin je trouvais ça très bien qu'il voit ses amis mais je le prennais contre moi un peu qu'il s'éloigne.. Mais bon on s'est quand mème revu après, il restait affectif. La journée desfois il me demandait de partir car il allait péter un cable je comprenais il s'excusait j'ai toujours répondu que c'était normal et légitime ses réactions...

Au bout d'un moment c'est vrai que j'ai un peu peut-être trop insisté, je lui demandais pourquoi il ne répondait plus, ou presque pas à mes messages ? Alors qu'il était toujours en ligne avec quelqu'un le soir quand que je voulais l'appeler.. J'ai surement été maladroite et eu peur de le perdre, j'avais l'impression de ne pas être à la hauteur, bien qu'il m'est dit que je disais n'importe quoi car je faisais tout pour lui !


Puis il a choisit de faire une pause. Il m'a dit qu'il m'aimait mais qu'il pouvait pas s'occuper des sentiments des autres, phrase qu'il n'a pas su m'expliquer et que je ne comprends pas..

Il m'a dit que ça lui brisait le coeur mais qu'il avait un blocage dans sa tête, qu'il s'en mordra les doigts car je vais trouver quelqu'un qui me rendra heureuse et que lui il allait me faire souffrir, qu'il devait faire un choix et qu'il voulait je prenne sur moi. Il m'a dit qu'il était pas loin de pleuré quand je suis partit après la discussion face à face. Il voulait je le comprenne. Et puis une semaine après par message il m'a envoyé chier, car bon il a été gentil il m'encourageait pour mes examens et puis je lui est demandé si il comptait me lâche après, ça l'a énervé puis j'ai démontré ma tristesse je n'aurais pas du et il n'a pas voulut me reparlé les jours qui suivait même si il était déja distant par message.



Par la suite, je pense que j'ai abusée vraiment, je n'ai pas supporter ce rejet et je m'en suis voulut aussi car l'impression de pas avoir été à la hauteur.. Donc c'est vrai ça m'est arrivé plusieurs fois (donc jours) de l'harcelé, de lui avouer que je l'aimais, qu'il me manquait et souffrait de la rupture, je me sens immonde vu ce qu'il doit vivre..C'est vrai que je me suis sentis "abandonne" d'un coup mais je sais qu'il souffre de sa situation. La semaine dernière j'ai voulut récupéré mes affaires il ne me répondait pas, je lui est dit que je venais donc chez lui et il m'a envoyé bouler pour finalement on discute par message et qu'il me dise qu'il sait pas si il m'aime, il pense que oui mais il est perdu, qu'il n'arrive pas à se gérer et va me faire souffrir et qu'il sait pas si on se remettra ensemble, en tout cas pas pour l'instant.


Maintenant ça fait 27 jours de rupture, beaucoup de chose on changé la dernière fois que je l'ai vu pour parler de la pause il y a 3 semaines, il me disait qu'il voulait garder contact et qu'il tenait trop à moi. Maintenant il va répondre des fois, alors je pense que j'ai trop insistée donc sa joue sur le fait qu'il s'éloigne encore plus même si il le faisait au début.. Mais même si je lui envois des messages de soutiens il s'en fout, il répond pas. Mais jeudi et vendredi il a par exemple repondu a mon comment s'était passé sa journée ou m'a demandé ce qu'avait ma voiture quand je lui est dit qu'elle était en panne. Mais c'est tout sinon c'est le silence avec moi, l'ignorance.. J'ai décidé de ne plus lui parler, accepté son choix sans doute



Mais j'ai l'impression que c'est moi qui est provoqué tout ça.. Je culpabilise beaucoup.. Est-ce possible d'oublier quelqu'un avec qui on a été trois ans du jours au lendemain ?
Je sais qu'il souffre et a perdu le pilier de sa vie, je suis impuissante devant tout ça et à la fois cette séparation me rend malheureuse. Je ne sais pas quoi faire je m'en veux, de mon comportement, j'ai l'impression d'être nulle.


Avez vous des conseils à me donné ? Des avis ? Je voudrais aussi aller mieux.

Je vous remercie

Cordialement
Afficher la suite 

1 réponse

Messages postés
34839
Date d'inscription
dimanche 6 mai 2012
Statut
Modérateur
Dernière intervention
23 juillet 2019
2676
0
Merci
Bonjour,

Extrait de la charte :

Les questions posées doivent être courtes et précises et ne pas donner lieu à un long exposé d'une situation personnelle trop complexe, qui risquerait d'être à la fois mal expliquée et mal comprise.

https://sante-medecine.journaldesfemmes.fr/contents/150-charte-d-utilisation-de-sante-medecine-net


J'aimerais avoir des conseils et des avis et bien entendu voir si des personnes ont vécu une situation similaire à la mienne.
  • Le but du forum est d'apporter des réponses simples et si possibles pratiques aux questions relatives à des problèmes de santé, mais ce n'est pas la vocation de Santé-Médecine d'offrir des espaces de type blog, témoignages, partage d'expériences etc....


Laisse le un peu tranquille et ne le harcèle plus. Plus tu vas le coller et plus il s'éloignera.


.
On peut juger de la grandeur d’une nation par la façon dont les animaux y sont traités. Gandhi.
Publi-information
Bonjour merci de votre réponse. Je comprends.
Est-t'il possible de supprimé cette discussion enfin supprimer le sujet dans ce cas ? Je n'y parviens pas..

Merci beaucoup

Bonne soirée
joraline
Messages postés
34839
Date d'inscription
dimanche 6 mai 2012
Statut
Modérateur
Dernière intervention
23 juillet 2019
2676 -
Désolée les discussions ne sont pas supprimées elles font parties intégrantes des forums. Cela n'a aucune conséquence puisque les pseudos rendent les discussions anonymes.
Commenter la réponse de joraline