Je me sens perdu

Messages postés
7
Date d'inscription
mercredi 29 mai 2019
Statut
Membre
Dernière intervention
29 mai 2019
-
Bonjour,

Je me confis ici pour vous parlez de mes problèmes, ou plutôt doutes : je me sens incroyablement épuisé en ce moment, pas à ma place, beaucoup de choses me désintéressent, je suis totalement perdu.
Je me rend compte que je suis fatigué de vivre, j’ai besoin de choses excitantes et stupides pour me sentir vivant, je sais que c’est idiot mais je ne sais pas faire autrement.
J’ai besoin d’attention aussi, je possède un caractère plutôt étrange comme le disent certains, mais en réalité c’est dû à ma peur de l’abandon, de regretter et autres. Quand je prend du recul, je vois à quel point je peux me montrer stupide juste pour cette part d’attention, je commence à filtrer avec des personnes qui ne m’intéressent aucunement juste pour un soir, ma personnalité change par rapport à mon interlocuteur et je me sens pitoyable. Moi-même je me rend ridicule, aujourd’hui encore je me sentais à bout, je voulais tout lâcher.

Ma mère est pour moi la personne la plus forte de l’univers, elle a vécue de multiples aventures risquées, de gros soucis d’argent, des hommes affreux mais elle tiens encore bon, et honnêtement je ne sais pas comment elle fait.
Mon père n’est pas un exemple, manipulateur et menteur dans l’âme, il me volait toujours l’argent que j’économisais pour mes études et se cachait devant de jolies paroles toutes faites, mais aucunement sincères. Je me rappelle encore quand il s’est fait embarquer par la police, j’étais jeune, on m’avait dit qu’ils l’emmenait dans un hôpital mais avant je ne savais pas que c’était un hôpital psychiatrique. Mon père a toujours beaucoup forcé sur la cigarette et la drogue, mais tout ceux qui le connaissait savait que ses crises ne venaient pas de là, c’était presque naturel. Maintenant, endetté jusqu’au cou je ne sais pas comment il fait pour vivre, en soudoyant les autres leur faisant miroiter de bonnes choses j’imagine, après tout il s’en est toujours sorti.

Petit, j’étais souvent isolé, je n’aimais pas les autres mais je détestais encore plus me retrouver seul, donc je prenais sur moi. La primaire, c’est la période la plus amusante de ma vie, je mentais comme je respirais et n’hésitais pas à manipuler les autres, comme mon père, et ça marchait. Mais je me suis rendu compte que ça ne m’amusait pas plus que ça finalement et que j’étais juste une mauvaise personne de plus dans ce monde.

Au collège, j’avais beaucoup moins d’amis, mais ça allait, je me la jouait aguicheur. Beaucoup disaient que j’étais trop calme, comme si j’étais un fantôme, alors j’ai essayé d’être plus vivant, mais j’étais trop vivant pour les autres (à beaucoup crier et dire ce que je pense tout haut), puis j’ai compris que même si j’étais parfait les autres auront quand même quelque chose à redire, ça ne servait à rien de se baser sur la vision des autres pour vivre, mais je suis comme ça, je le pense.

Je suis au lycée et je sais que vous penser que je suis encore un adolescent instable à cause des hormones ou je ne sais quoi, mais mon mal être est réel, et peut-être que certains disent tous les jours qu’ils veulent se suicider pour avoir de l’attention mais pas moi, je ne plaisante pas sur ce genre de sujet. Je veux vivre, je ne sais juste plus comment le faire correctement.

J’ai toujours eu un mal fou à reconnaître les sentiments donc je ne me souciais pas plus que ça de ce genre de choses, puis j’ai compris que cela blessait mon entourage, je me demande encore pourquoi. J’ai souvent eu de gros changements d’humeur dans la journée mais personne y faisait attention maintenant, j’étais étiqueté comme « pas normal mentalement » par les autres, mais en réalité je voulais juste de l’attention. J’ai énormément besoin d’attention, je pourrais faire une crise d’angoisse rien qu’en sachant que quelqu’un m’évite, et pour avoir cette chère attention je fais des choses stupides, mais à la fois excitantes. Je peux très bien aller vers quelqu’un et lui faire croire que je l’aime juste pour m’amuser de sa réaction, je vous l’ai dit que j’étais une mauvaise personne. Je me questionne aussi sur mon orientation sexuelle, je ne sais pas si je suis gay, hétérosexuel ou bisexuel ou si je me méprend dans ma tête pour aller séduire d’autres qui pourraient me donner cette adrénaline que je recherche.
Mais c’est surtout parce que je ne comprend pas l’amour en lui-même, je ressens un manque d’affection des fois et je me demande si c’est parce que mes parents ne m’en offraient pas assez, mais je me disais toujours qu’ils avaient leur propre vie alors ça ne me dérangeait pas tellement, car moi aussi, si un gosse m’aurait demandé de l’affection je ne lui en aurait pas réellement donné, après tout je n’ai jamais été social, et je déteste m’exprimer à l’oral, donc je ne parle jamais, on m’a déjà demandé si j’étais muet.

Je ressens aussi une forte sensation d’identification aux autres et à leurs problèmes, je n’ai pourtant pas tellement d’empathie j’en pense, je suis très changeant. Je n’arrête pas d’en me chercher moi-même mais c’est normal après tout.

Mais cessons tout cela, je veux dire que je me sens épuisé comme si je n’avais pas dormi pendant des semaines de cela, je parle de moins en moins à mes amis et plus du tout à ma famille, et maintenant que j’écris j’imagine que je me renferme, mais je déteste ça. Je ne parle jamais de mes états d’âme car je déteste que les autres me disent ce qu’il ne va pas, je veux encore fuir ne serait-ce qu’un peu plus ces frayeurs.
Je n’ai jamais eu de passion, et je le regrette, ça m’aurait donné quelque chose pour avancer un peu plus mais la seule chose de j’aime c’est lire, et encore, ça fait un bon moment que je n’en ai pas ouvert un seul.

Je me sens pitoyable même si parfois je garde mon air assuré en disant que je suis incroyable, un mensonge, je m’étais pourtant juré de ne plus recommencer.
Mais on ne change pas si facilement, et j’ai compris que je n’y arriverai sans doute jamais, j’ai un problème de confiance aussi.
Je suis très facilement anxieux mais personne ne le sait, je tremble quand je passe à l’oral mais personne le remarque, je le sens pourtant.
On ne vous a jamais demandé quel super pouvoir vous auriez voulu avoir ?
Moi oui, j’aurais voulu lire dans les esprits des gens, savoir ce qu’ils pensent vraiment, je déteste les mensonges et par dessus tout l’hypocrisie, je ne sais jamais ce que pense les autres donc je me méfie constamment et inutilement, car même mes amis ce n’est pas encore ça.

Après tout je suis plus sensible que je ne le croyais moi-même, à exploser ma colère si facilement que ça m’en donnerai des tremblements face à l’incompréhension de la vitesse des battements de mon cœur, ne pas savoir bien contrôler mes émotions me fait peur. Mais je prends bien soin de ne surtout pas craquer en public, je croirais que certains soient gentils par pitié et donc les éviter.

J’ai encore tellement de choses à dire sur ce que je peux ressentir ou faire mais j’imagine que ce ne sont pas de bonnes choses, car les autres ont raison, je suis dérangé.
Afficher la suite 

6 réponses

Messages postés
70828
Date d'inscription
mardi 1 octobre 2013
Statut
Modérateur
Dernière intervention
20 juin 2019
5588
0
Merci
Bonjour et bienvenue sur ce forum,

Extrait de la charte de ce forum :
"Les questions posées doivent être courtes et précises et ne pas donner lieu à un long exposé d'une situation personnelle trop complexe, qui risquerait d'être à la fois mal expliquée et mal comprise. "
https://sante-medecine.journaldesfemmes.fr/contents/150-charte-d-utilisation-de-sante-medecine-net
On en est loin , pas grave et j'ai tout lu et j'en conclue que tu as grandement besoin de parler de toutes ces interrogations existentielles et autres, ce qui est logique .
Si tu as moins de 25 ans , je te propose d'aller parler de tout ceci dans une "maison des adolescents "( reçoivent les jeunes de 11 à 25 ans ) en souhaitant qu'il y en ait une près de chez toi, tu y rencontreras des professionnels compétents dans ce type de problèmes, neutres, bienveillants et ils pourront t' aider.
C'est anonyme et gratuit, clique sur «  Trouver une MDA dans mon département «  :
http://www.anmda.fr/
Publi-information
Sakielx
Messages postés
7
Date d'inscription
mercredi 29 mai 2019
Statut
Membre
Dernière intervention
29 mai 2019
-
Je ne peux malheureusement pas me le permettre, il n’y en a pas dans mon secteur.
Commenter la réponse de Andy31200
Messages postés
70828
Date d'inscription
mardi 1 octobre 2013
Statut
Modérateur
Dernière intervention
20 juin 2019
5588
0
Merci
Sinon, quel age as tu ?
Publi-information
Sakielx
Messages postés
7
Date d'inscription
mercredi 29 mai 2019
Statut
Membre
Dernière intervention
29 mai 2019
-
17 ans
Commenter la réponse de Andy31200
Messages postés
70828
Date d'inscription
mardi 1 octobre 2013
Statut
Modérateur
Dernière intervention
20 juin 2019
5588
0
Merci
Il faudrait absolument consulter un professionnel en santé mentale, le mieux serait un médecin psychiatre.
Tu peux prendre RDV chez un psychiatre en libéral ( consultation de 46,70 € ) remboursée mais il peut il y avoir dépassement d'honoraire en cas de psychothérapie, se renseigner avant
Tu peux aussi prendre RDV dans un CMP ( Centre Médico Psychologique ) proche de ton domicile, service public, gratuité des soins, aucune avance d'argent. Il y a là des équipes pluri disciplinaires, psychiatres, psychologues, infirmiers(es) psychiatriques, assistante sociales, diététiciens(nes),ergothérapeutes, psychomotriciens et éducateurs spécialisés, mais les délais peuvent être longs .
https://www.annuaire-inverse-france.com/e635-centre-medico-psychologique
NB: Les psychologues en libéral ne sont pas remboursés
Sakielx
Messages postés
7
Date d'inscription
mercredi 29 mai 2019
Statut
Membre
Dernière intervention
29 mai 2019
-
Je sais que je devrais mais je ne veux pas inquiéter mon entourage ni leur parler de cela, je les connais ils sont fermés d’esprit, ils me catégoriseraient juste comme « fou ».
Puis, je n’ai clairement pas l’argent pour.
Andy31200
Messages postés
70828
Date d'inscription
mardi 1 octobre 2013
Statut
Modérateur
Dernière intervention
20 juin 2019
5588 -
Ce n'est absolument pas une question d'argent puisque les consult en libéral sont remboursées et en CMP, les soins sont gratuits
Sakielx
Messages postés
7
Date d'inscription
mercredi 29 mai 2019
Statut
Membre
Dernière intervention
29 mai 2019
-
Effectivement, mais je ne peux pas me le permettre. Il n’y a aucuns endroits comme ça dans mon secteur et je peux simplement pas y aller.
Commenter la réponse de Andy31200
Messages postés
70828
Date d'inscription
mardi 1 octobre 2013
Statut
Modérateur
Dernière intervention
20 juin 2019
5588
0
Merci
Il y a au moins un CMP par département et si tu veux vraiment aller mieux, il va tout de même falloir faire un effort.
Sakielx
Messages postés
7
Date d'inscription
mercredi 29 mai 2019
Statut
Membre
Dernière intervention
29 mai 2019
-
Désolé, mais pas désolé. Je ne peux pas simplement. Vous ne comprenez pas bien ce que je peux faire je pense. Je suis mineur, je ne peux pas aller n’importe où quand je le souhaite.
Commenter la réponse de Andy31200
Messages postés
70828
Date d'inscription
mardi 1 octobre 2013
Statut
Modérateur
Dernière intervention
20 juin 2019
5588
0
Merci
La maison des ados, c'est anonyme et gratuit et pour le reste pourquoi ne pas en parler à tes parents ?
Sakielx
Messages postés
7
Date d'inscription
mercredi 29 mai 2019
Statut
Membre
Dernière intervention
29 mai 2019
-
J’essayerais, mais je ne garanti rien.
Commenter la réponse de Andy31200
Messages postés
70828
Date d'inscription
mardi 1 octobre 2013
Statut
Modérateur
Dernière intervention
20 juin 2019
5588
0
Merci
Voila et c'est très bien, et ne tardes pas
Commenter la réponse de Andy31200