Vivre avec une borderline

Messages postés
2
Date d'inscription
vendredi 29 mars 2019
Statut
Membre
Dernière intervention
3 avril 2019
- - Dernière réponse : roadlok02
Messages postés
2
Date d'inscription
vendredi 29 mars 2019
Statut
Membre
Dernière intervention
3 avril 2019
- 3 avril 2019 à 10:13
Bonjour,
Un appel au secours, je vis avec ma compagne depuis 11 ans nous avons deux enfant 5 et 7 ans. Notre relation a toujours été très très compliquée faite de très haut et de très bas.Quand je l ai rencontré ele prennait deja des anxiolitiques mais me disait que c etait juste quand elle avait une petit crise d angoissse. En effet pour elle un jour je suis l homme le plus beau le plus fort du monde celui qui l a sauvé et le lendemain je suis une sous merde qui la rend malade. Elle est sujette aux crises d angoisse très forte, elle s enferme dans une pièce et parait en dépression pendant plusieurs jours, elle a déjà fait une tentative de suicide. Elle me harcele au telephone, m insulte, elle transfomre la réalité ou mes propos se fait des films, pense que je vais la quitter. Elle m appelle au secours et quand je viens elle me jette, Il y a des disputes très fréquentes, très violentes. depuis l'arrivée de nos enfants c est de plus en plus compliqué. Plusieurs Séparation toujours a sa demande, déménagement puis retour ensemble (troisième fois deja) . Elle me demande sans cesse de m impliquer plus et plus dans notre vie de famille, je ne vois pas ce que je peux faire de plus je suis tout le temps la ne sort jamais, m’occupe de la maison du ménage, des enfants, certes il y a des trucs que je fais pas et qu elle me demande et la elle pète un câble quand je l ai pas fait. Elle me dit je t apporte les solutions sur un plateau pour pas que je stress et tu fait pas , mais j ai l impression que quoique je fasse y a toujours un truce de travers. Suite à mes violences je suis allé un an en thérapie j ai prit des medocs le psy m a dit que j avais des troubles de l humeur, que je n arrive pas gérer le trop plein d émotion négative et que quans ca arrive ca se transforme en agressivité impulsivité et violence, j ai travaillé sur moi et arrive maintenant presque a chaque fois a me contrôler et a partir quand ça commence a monter mais dernièrement j ai craqué. vu qu elle va pas bien du tout et m en fait voir depuis trois mois ....crise de jalousie, violence, insultes ect elle a perdu 30kg , elle perd ses cheveux. Y a deux semaines apres une engeulade je suis partit m isoler dans la chambre, elle est revenue a la charge et a virer toutes mes affaires de l armoire et l a voulut la prendre pour aller emménager dans la chambre d a coté j ai craqué c'était trop j ai pété l armoire et lui ai jeté dessus....
J 'en suis même arrivé a avoir des geste violents (je n aurais jamais du )avec elle car elle me poussait tellement a bout. En fait rien n est assez bien, rien, soit je fais pas ce qu elle demande soit c est pas bien , en fait ca va jamais c est pas assez bien pas comme il faut ect....Cela fait plus de trois ans qu elle est en thérapie, je lui ai demandé a plusieurs reprises pour voir sa psy pour essayer de comprendre et tenter de l' aider car je n y arrive pas , elle me dit que c est impossible que la psy ne veut pas me voir car c est de ma faute si elle est malade. C est d ailleurs ce qu elle me dit tout le temps c'est a cause de moi qu elle est malade. Donc on se sépare et après elle va toujours pas mieux et vient me rechercher, moi je l aime donc j y retourne.
Probleme il y a trois semaines environ alors qu elle se sentait pas bien elle est allé voir un nouveau médecin qui lui a dit qu 'elle était borderline et lui a filer des anxyolitiques (q u elle prend toujours d ailleurs) . Elle me l a dit puis maintenant me dit que c est plus ca qu en fait sa psy lui aurait dit qu elle s inventait des maladies mais qu elle allait bien que c était moi qui n allait pas bien et la rendait malade. Elle s est arrêté de fumer (cannabis du jour au lendemain sans aide et maintenant me reproche d etre un drogué) ses souvenirs et les raisons (très lourdes ) qui l ont rendu comme ça lui sont remonté à la même période il y a environ trois semaines. Elle ma confié tout ce qu elle avait subit c 'est a dire que sa mère la laissait en garde à son grand père et son grand père l a violé ou agressé sexuellement. Sa mère savait puisqu elle a vécu la même chose ( la mere est diagnostiqué bipolaire) mais l a mise la bas quand même. Dans une de nos dispute elle me dit j ai parlé a ma mere elle me dit que c est de ta faute si je suis malade ....j ai craqué, la personne responsable de ses troubles me renvois a moi la responsabilité de la maladie de sa fille.... j ai encore craqué , j ai pas maitrisé j aurais pas du lui dire mais lui ai dit que ce n était pas moi qui l avait mit dans les griffes du monstre, que c était pas moi le monstre (réflexion que je me faisais intérieurement et que je pouvais deja lui dire avant sans savoir ce qu elle a vecu). Elle a pété les plombs et veut de nouveau qu on se sépare.
tout ce que j ai pu lire et échanger avec des collègues psychologues confirme effectivement qu elle est borderline, tout les critères et tous les symptômes elle les a . Je ne fais pas forcement confiance a tous ce que je lit sur internent surtout en terme de santé faut faire gaffe mais.... J ai eu l impression en lisant et en échangeant que les pièce du puzzle de ma vie s emboitaient les une aux autres .....Je reprend moi aussi des anxiolitiques ( j ai reprit rdv au psy sinon je vais craquer) car j ai des angoisses liées au fait qu elle veut me quitter et encore une fois foutre notre famille en l air et le projets qu on avait de nouveau, ça fait a peine six mois qu on avait reprit une maison qui est nickel ou les enfants étaient bien ou moi j 'étais bien ou je pensais qu elle était bien mais non .....Il y a trois semaine encore dans la meme periode ou elle a pete un cable un matin et envoyé valser le petit dejeuner , j ai emmené les enfants a l ecole et suis revennus très vite a sa demande, elle voulait que je l emmene aux urgences ou au medecin et quand je suis revennus pour le faire elle ma dégagé
En fait j ai l impression de vivre avec deux personne completement différentes il y a celle qui va bien et qui est formidable aimante joyeuse créative dynamique et y a l autre
Je sais que j ai mes tors aussi, mes comportements peuvent l insécurité, je suis plutôt d un temperament à la cool, je procrastine c est vrai et ca ca l insécurise (maisd elle est tout le temps dasn l insécurité, l angoisse , l hypersensibilité) , j'ai certains troubles qui ne sont peut être pas comptatible avec ses troubles...elle n a que deux amis (qui sont pas a cote non plus) a qui se confier, c est d ailleurs un reproche qu elle me fait (sa famille est loin et vu la famille ils ne l aide pas, pour eux c est moi le responsable ) d avoir tous le monde proche de moi , j ai de la chance d avoir un reseau d amis important sur qui je peux compter (mais qui commence également a en avoir marre de me voir de nous voir mal) j ai essayé de faire en sorte qu ils deviennent ses amis aussi mais elle n y arrive pas , je ne sais pas pourquoi elle n arrive pas a se faire d autres amis même en dehors de mon propre cercle (il faut savoir qu on est du nord de la france tous les deux mais on s est rencontre dans le sud et avons vecu dix ans la bas puis sommes revenus dans le nord, mais la bas elle na pas réussit non plus a se créer ou a garder des amitiés, de la part les fonctions de son pere elle a beaucoup déménager aussi donc niveau stabilité c est pas ca et pour se creer des amitiés longues et durables non plus d ailleurs)
donc voila je ne sais pas si quelqu'un peut m aider a des conseils , qui vit la même chose que moi , est ce que je peux ou doit appeler sa psychiatre (j ai peur que ca fasse pire que mieux) aidez moi svp
Afficher la suite 

Votre réponse

1 réponse

Messages postés
97925
Date d'inscription
mardi 13 avril 2010
Statut
Modérateur
Dernière intervention
19 mai 2019
3844
0
Merci
Bonjour

" j ai reprit rdv au psy sinon je vais craquer "

Tu pourras discuter de tes difficultés que tu vis avec ce psy (psychiatre ou psychologue ?) en direct car chaque situation est différente.

A mon avis, et en tenant compte de ce que tu décris, une rencontre en couple avec le psychiatre qui suit ton épouse serait vraiment utile. Encore faut-il qu'elle l'accepte.

Ta décision de rencontrer toi-même un psy (psychiatre ou psychologue ?) est devenue indispensable pour trouver rapidement une écoute, une aide et du soutien car la situation est vraiment difficile à vivre sans aide professionnelle.

Demande conseil au psy que tu vas rencontrer. Il t'aidera à prendre des décisions adaptées à cette situation et en tenant compte de tes besoins car elle (la situation) paraît maintenant te dépasser et c'est compréhensible.

..................................................................................................
Bonne journée, bonne soirée ou bonne nuit !
begonie 
Publi-information
roadlok02
Messages postés
2
Date d'inscription
vendredi 29 mars 2019
Statut
Membre
Dernière intervention
3 avril 2019
-
Merci Bégonie, j ai prit rdv avec un nouveau psychiatre, celui que j avais vu précédemment est malheureusement partit en retraite. Et malheureusement non la psychiatre de ma compagne ne vaut pas me rencontrer enfin ca c est ce que ma compagne ou mon ex (je sais plus a force) dit
Je réfléchit vraiment a l appeler pour ne savoir plus mais j ai peur que si ma compagne le sait elle va encore partir en live....effectivement une thérapie de couple serait la bienvenue mais pas sur pour l instant qu elle soit prête a ça , la elle en phase ou elle me hait +++++
merci en tous cas ca fait du bien d être soutenue et ecouté
Commenter la réponse de begonie