Je me sens perdue: angoisses,cogitations

Messages postés
1
Date d'inscription
jeudi 28 février 2019
Dernière intervention
28 février 2019
- - Dernière réponse : Andy31200
Messages postés
65356
Date d'inscription
mardi 1 octobre 2013
Statut
Modérateur
Dernière intervention
25 mars 2019
- 28 févr. 2019 à 10:33
Bonjour,

J’écris aujourd’hui parce que j’ai besoin de faire le vide et surtout d’un avis extérieur. je sais pas par quoi commencer mais je crois que ce qui décrit le plus mon état d’esprit en ce moment c’est la phrase : “Je suis fatiguée”. Je me sens vraiment épuisée, je suis fatigué de la vie en général. Je me sens perpétuellement vide et effrayée. Si je devais y donner une image, je dirai que je me vois comme un ensemble de gribouillis, un ensemble de sentiments désagréables qui se réduisent puis augmentent. Chaque fois que je ne suis pas assez distraite, je remarque un poids énorme dans mon cœur; c’est lourd, toujours là au point ou je me demande si je pourrai faire quelque chose de moi-même un jour(trouver le bonheur?).
Concrètement, je suis en fin d’études(Master 2) et ma recherche du stage fait partie des choses qui me stressent encore plus. Je suis censé commencer en début avril mais je n’ai pas encore de stage validité. J’en ai trouvé un cette semaine mais il faudrait que je déménage. je suis du genre stressé et tout me fait peur. L’idée de quitter le connu est vraiment effrayante, je me dis que je n’y arriverai pas, que chaque journée sera un calvaire, que je n’ai aucune compétence et que tout le monde le verra au stage(humiliation, inutilité) et que je serai malheureuse toute ma vie. Je suis vraiment recluse, je me parle plus à moi-même que je parle aux autres, demander des renseignements me terrifie, par exemple je ne répondais jamais lorsque l’on m’appelait pour un stage, même écouter le message était éprouvant. Je ne rappelais que rarement et ça me prenait des jours pour me décider et encore des heures et des heures à fixer mon téléphone et à détester le fait que je sois moi.

Je ne parlerai pas de solitude parce que je ne me sens pas vraiment seule en général, je n’ai pas particulièrement envie de me faire des amis, j’ai juste envie parfois d’une ou deux personnes pour parler de la vie. J’ai entrepris des actions pour avancer, je lis beaucoup(j’absorbe bien en lisant), j’essaie la méditation et je sais à peu près où je veux aller. Mais on est prisonnier de son corps, peu importe à quel point je sais que tout vient de mon cerveau et que ce ne sont que des pensées je n’arrive pas à empêcher la douleur. Je ne vois l’intérêt pour moi d’être en vie(je ne veux bien sur pas mourir, je veux juste dire qu’être un être humain m’est pénible et que j'aurai préférée m'en passer). Je dirai que je souffre d’anxiété constante, je ne crois pas que je sois encore en dépression mais je sais pas.
Je ne sais pas ou j’en suis et j’ai peur de vivre, je me demande si pouvez m’aider et voir les choses que je ne vois pas.


Merci si vous avez lu jusque-là.


Bonne journé
Afficher la suite 

Votre réponse

1 réponse

Messages postés
65356
Date d'inscription
mardi 1 octobre 2013
Statut
Modérateur
Dernière intervention
25 mars 2019
6450
0
Merci
Bonjour et bienvenue sur le forum,

Perte de l'estime de soi et de l'élan vital, humeur triste et idées noires...
"je ne crois pas que je sois encore en dépression mais je sais pas."
Et je pense que si compte tenu de ces symptômes, tu devrais consulter un professionnel car une dépression, ça se soigne et se guérit, qu'en pense tu ?
Quel age as tu ?
Publi-information
Commenter la réponse de Andy31200