Avis pour une crise d'angoisse ou de nerf ?

-
Bonjour,
Je suis une femme de 18 ans et depuis environ 6 ans, j'ai toujours des pensées parasites dans ma tête. Toujours des mots, des pensées qui me rabaissent etc. Je considère toujours que la moindre de mes réussites sociales, professionnelles et personnelles sont dû à la chances ou sont trop ridicules pour être reconnus.
Et depuis un an, je fais des "crises." Je me mets à me sentir incapable de respirer, les pensées sont très fortes. J'entends des gens qui se moquent de moi, j'ai l'impression d'être observée. Je me mets à pleurer et à crier et je me sens terrifiée. Puis ça empire, j'ai envie de me tuer, je me griffe les bras et les jambes (pour m'arracher de la chair), je me frappe la tête avec mes poings ou contre un mur. Et, le point de fond, c'est que je deviens catatonique. Je bouge plus, j'arrive plus à respirer absolument plus. Je me sens juste terriblement seule et j'arrive plus à rien.
J'ai toujours réussi à gérer plus ou moins mes crises et les retours, j'ai toujours tout enfoncé en moi et je continue. Mais avant-hier, ma crise a duré environ toute la nuit avec des variations et ça s'est calmé que hier fin d'après-midi. (j'ai menacé de me suicider, j'ai fais un début de fugue etc). Et depuis, je me sens vide. Je bouge, je ris, je parle. Mais je me sens vide, j'ai l'impression qu'un rien peut me faire repartir.

Qu'est que j'ai ? Est-ce si grave que ça ?
Cordialement.
Afficher la suite 

Votre réponse

2 réponses

Meilleure réponse
Messages postés
13765
Date d'inscription
jeudi 18 décembre 2014
Statut
Contributeur
Dernière intervention
18 janvier 2019
3613
1
Merci
Bonsoir Yawn
Tout ce que tu décris, n'a pas échappé a tes parents ? Alors qu'en pensent-ils ? Qu'ont-ils fait ?

Dire « Merci » 1

Heureux de vous avoir aidé ! Vous nous appréciez ? Donnez votre avis sur nous ! Evaluez Journal des Femmes Santé

journal des femmes avec santé médecine 13067 internautes nous ont dit merci ce mois-ci

Publi-information
Bonjour !
Je me suis toujours assurée de m'isoler quand je sentais que je perdais le contrôle de moi même, donc jusqu'à avant hier, personne ne savait dans ma famille.
Ma mère a réagi en tentant de me calmer et de me dire que j'étais puérile de réagir comme ça, elle pense que je suis dépressive. Elle m'a proposé d'aller voir quelqu'un pour que j'en parle.
Mon père dit simplement que c'est des hormones de femme qui travaillent et que tout le monde a des moments de faiblesses.
Commenter la réponse de lekabilien
Messages postés
13765
Date d'inscription
jeudi 18 décembre 2014
Statut
Contributeur
Dernière intervention
18 janvier 2019
3613
0
Merci
Je pense que ta mère a très bien réagi, d'autant qu'elle ne sait pas que cela t'arrive depuis plus longtemps si tu ne lui as pas dit. Donc oui, tu devrais en parler a quelqu'un de compétent et de visu. Vois tout ça avec tes parents.
Publi-information
Commenter la réponse de lekabilien
Publi-information