Malade la nuit

Lyne - 25 nov. 2018 à 09:32
Andy31200
Messages postés
133911
Date d'inscription
mardi 1 octobre 2013
Statut
Modérateur
Dernière intervention
7 août 2022
- 25 nov. 2018 à 09:44
Bonjour,
Occasionnellement la nuit je suis prise de maux de tête intense, de nausées, de vertiges ( vraiment l impressions de partir), de palpitations et de sueurs froides. Ça peut paraître bizarre mais cela m arrive quand je cauchemarde ... je rêve que je m étouffe, que je meurs... J ai pensais à une crise d angoisse. Avez vous déjà eu se genre de chose ? Si oui comment faites vous ? Avez vous un traitement ?

1 réponse

Andy31200
Messages postés
133911
Date d'inscription
mardi 1 octobre 2013
Statut
Modérateur
Dernière intervention
7 août 2022
26 139
Modifié le 25 nov. 2018 à 09:45
Bonjour et bienvenue sur le forum,

" Avez vous déjà eu se genre de chose ? "
Certainement, c'est possible mais dans le domaine de la santé, et surtout en psychiatrie/psychologie le partage d'expérience n'est pas une bonne chose car chaque cas étant particulier, tu risques d'avoir des réponses complètement erronées ou inadaptées

" Si oui comment faites vous ? Avez vous un traitement ?"
Tu souffre effectivement de crises d'angoisse, de thanatophobie,
Il faudrait absolument consulter un professionnel en santé mentale, le mieux serait un médecin psychiatre.
Tu peux prendre RDV chez un psychiatre en libéral ( consultation de 46,70 € remboursée mais risque de dépassement d'honoraire parfois, se renseigner avant )
Tu peux aussi prendre RDV dans un CMP ( Centre Médico Psychologique ) proche de ton domicile, service public, gratuité des soins, aucune avance d'argent. Il y a là des équipes pluri disciplinaires, psychiatres, psychologues, infirmiers(es) psychiatriques, assistante sociales, diététiciens(nes),ergothérapeutes, psychomotriciens et éducateurs spécialisés, mais les délais peuvent être longs .
NB: Les psychologues en libéral ne sont pas remboursés

Cliquer sur les liens bleus pour en savoir plus
J'appelle un chat un chat *
     *en Français dans le texte
0