Cycles menstruels très longs

Signaler
-
 abrikossov -
Bonjour, je suis un peu inquiète. J’ai arrêté la pilule il y a plus d’un 1 an et n’utilise plus aucun contraceptif si ce n’est le préservatif. Depuis, j’ai des cycles irréguliers et plutôt longs entre 35 jours et 55 jours. Mes règles s’accompagnent de très grosses crampes et de fièvre et sont habituellement courtes (4 jours) avec un flux relativement faible. Mais aujourd’hui, j’ai eu comme un « épisode » de règles hémorragiques, je n’ai jamais autant saigné... en mm pas 2h c’etait une cata, dois-je m’inquieter ou il peut y avoir ce genre de variations normalement ? Les cycles longs sont-ils un signe d’une quelconque maladie ? Et ce brutal changement de flux est -il mauvais signe ? Quand je regarde sur internet il y a toutes sortes de diagnostics aussi alarmants les uns que les autres, alors je ne veux pas me monter la tête pour rien. Si quelqu’un a eu le même genre de problèmes

Merci de vos réponses

1 réponse


Bonjour,

Si cette hémorragie perdure, il faudra te rendre aux urgences en gynécologie pour éviter une anémie.
Il faudrait consulter ta gynécologue habituelle ou demander conseil à ton médecin traitant, tu seras fixée.
Ce n'est pas une maladie d'avoir des cycles longs mais ce qui interpelle c'est que de ton côté, tu n'as pas de moyen de contraception. Il peut avoir malencontreusement un incident avec le préservatif à tout moment. Une prise de sang beta HCG serait conseiller ou un test de grossesse le matin à jeun, 3 semaines après le dernier rapport pour te rassurer. Il existe des traitements pour soulager des règles douloureuses et abondantes, ne t'inquiètes pas. Parles en à ton médecin.

Bonjour, merci pour ta réponse,
J’ai déjà réalisé un test de grossesse il y a une semaine à cause de douleurs dans le bas ventre hors période de règles qui m’avaient inquiètée. Je l’ai fait le matin, au lever et il a été négatif. Je vais voir pour faire une prise de sang complémentaire pour être vraiment sûre.. si jamais je continue à avoir ce flux abondant j’irais chez le médecin, et pour l’instant je fais avec.
Merci encore