Mon expérience suite à une ostéotomie du genou

Fermé
Signaler
Messages postés
1
Date d'inscription
mercredi 21 novembre 2018
Statut
Membre
Dernière intervention
21 novembre 2018
-
Messages postés
41353
Date d'inscription
dimanche 6 mai 2012
Statut
Modérateur
Dernière intervention
27 novembre 2021
-
Bonjour,


J'ai été si heureux de pouvoir lire des témoignages de patients ayant eu recours à l'ostéotomie qu'à mon tour je partage mon vécu qui pour l'instant est positif. Il peut rassurer sur une décision que vous auriez à prendre.
Je me présente, Bernard, 62 ans. Depuis beaucoup trop de temps j’ai des douleurs arthrosiques au genou gauche qui sont de plus en plus gênantes pour ne pas dire douloureuses. Je me décide donc à consulter un médecin qui me dirige vers un rhumatologue. Ce dernier me soulage avec une infiltration, puis une seconde lorsque les symptômes réapparaissent et surtout pour satisfaire un loisir dont je ne voulais pas me passer. Après une année, je fais le constat que c’est insuffisant et je prends rendez vous avec un chirurgien sur les conseils d’un ami. Radiographies de mon genou en main, il diagnostique un genou varum de 9° et préconise une ostéotomie de valgisation en raison d’une présence suffisante de cartilage. Ainsi je recule l’échéance de la prothèse et peut ainsi conserver mon articulation pour les prochaines années. D’après lui, les douleurs liées à l’arthrose qu’il constate devraient disparaitre, ou en tout cas fortement diminuées. J’accepte l’opération tout en sachant ce qu’elle suppose : j’ai visionné des vidéos de cette intervention et lu des témoignages d’anciens opérés. Ce n’est pas évident d’entrer en clinique sur ses deux jambes en sachant que l’on en sortira avec des béquilles. Après une anesthésie générale et trente minutes d’intervention, je reste hospitalisé deux jours. Au réveil, j’ai l’agréable surprise de constater que j’ai échappé à la greffe d’os prise sur la hanche, l’établissement disposait d’une réserve d’os naturel.
Contre toute attente, pas ou peu de douleur et pourtant on ne me donne que du paracétamol. Je suis équipé d’une attelle amovible, la cicatrice est fermée avec des stéristrips, rien d’impressionnant. Retour à la maison après ce bref séjour sous la surveillance du staff médical et une radio de contrôle pour valider la sortie.
Les premiers jours sont surprenants : S’il n’y a pas de douleur à proprement parler, la station debout est vite insupportable, la jambe opérée devient très foncée et donne l’impression d’être prise dans un étau que l’on serre à mesure que les minutes passent. La position allongée devient vite la règle de base. Les bas de contention sont incontournables pour aller manger et la jambe en hauteur est une obligation.
Pansements, anti inflammatoires et antalgiques sont les indispensables de la première semaine. Des piqures quotidiennes d’anticoagulant (lovenox) sont prescrites pour 4 semaines ainsi que 4 prises de sang pour vérifier les plaquettes m’a-t-on dit.
Rien de bien méchant si ce n’est la limitation de l’appui à 20% ,15 kgs dans mon cas (que l’on teste avec une balance pour se rendre compte de ce que ça représente comme effort). La visite du kiné tous les 2 jours avec des séances d’étirement et de flexions. Bien que ce soit le tibia qui ait subi les agressions du praticien, les articulations du genou et de la cheville sont très limitées, en tout cas au début. Dormir sur le dos est la seule option pendant au moins 2 semaines puis petit à petit, je me sépare de l’attelle et je me permets de changer de position pendant la nuit, sur le ventre d’abord, puis sur les côtés ensuite. Il y a aujourd’hui un mois que j’ai été opéré, je ne me plains pas de douleurs sinon quelques rares lancements à l’endroit de l’opération, la kiné est largement supportable puisqu’il s’agit de retrouver les angles articulaires de la cheville mais surtout du genou qui est plus lent à récupérer. Il est trop tôt pour dire tout le bien que je pense de l’ostéotomie mais jusqu’à présent, hormis l’immobilisation forcée à la maison, je n’ai pas à souffrir de la situation dans laquelle je me trouve.
La suite prévue est l’appui total après un délai de 6 semaines, une radio de contrôle pour confirmer la consolidation et un dernier rendez vous avec le chirurgien à son cabinet. J’espère pouvoir retrouver toutes mes facultés de marche au troisième mois.

1 réponse

Messages postés
41353
Date d'inscription
dimanche 6 mai 2012
Statut
Modérateur
Dernière intervention
27 novembre 2021
10 528
Bonjour,

Le but du forum est d'apporter des réponses simples et si possibles pratiques aux questions relatives à des problèmes de santé, mais ce n'est pas la vocation de Santé-Médecine d'offrir des espaces de type blog, témoignages, partage d'expériences etc....