J'ai perdu mon bébé et la sœur de mon copain est enceinte je le vie mal

Signaler
Messages postés
2
Date d'inscription
lundi 12 novembre 2018
Statut
Membre
Dernière intervention
13 novembre 2018
-
Messages postés
122937
Date d'inscription
mardi 1 octobre 2013
Statut
Modérateur
Dernière intervention
5 décembre 2021
-
Bonjour,
Je vous contacte aujourd'hui car j'ai besoin d'aide.
Je suis avec mon copain depuis bientôt 3 ans et demi. Au bout de un an on a commencé à expérimenter des choses. Jusqu'à ce que je tombe enceinte. Je ne voulais pas avorter et nous étions prêts à assumer les conséquences de nos actes. J'allais avoir 17 ans. Ça paraît jeune, mais, peut être que des femmes enceintes ont senti ça, le jour où elles ont su qu'elles l'étaient, elles ne vivaient plus seulement pour elles mais pour deux. Le jour où je l'ai su, évidemment j'étais un peu paniquée mais si heureuse. Lui aussi d'ailleurs (il avait 18 ans à l'époque). J'en ai parlé avec ma mère, elle s'est très vite mise en colère avant de m'obliger à avorter. Elle m'avait interdit de voir mon copain pendant 1 mois (cours exclu puisque nous étions dans la même classe). Après avoir ''perdu'' car a mes yeux c'est un crime ce qui s'est passé et je l'ai ''perdu'', je n'ai plus supporter de voir des bébés, de voir des femmes enceintes, que ce soit dans la réalité ou a la télé même en entendre parler ça me faisait pleurer et aujourd'hui encore, c'est le cas. Lorsque j'ai su être enceinte, j'ai acheté une peluche, c'est un peu une tradition dans la famille, la future maman achète une peluche pour son bébé. Aujourd'hui, c'est tout ce que j'ai de lui. Je ne peux pas m'en séparer, je suis étudiante et même en cours je dois le prendre avec moi sinon j'ai le sentiment de l'abandonner. Enfin bref, il aurait dû naître si tout se passait bien en mars 2017.
En septembre dernier (début septembre) mon copain a appris que sa sœur (qui vraisemblablement ne m'aime pas ne m'ayant pas prévu de place a son mariage et donc me laissant être au dernier rang dans l'église seule sur le banc puisque mon copain était son témoin), était enceinte. Je n'ai pas appris qu'elle l'était avant le 3 octobre (semaine de mon anniversaire). J'ai pleuré pendant toute la soirée, et tous les soirs pendant 2 longues semaines et ne pouvait plus manger car je n'en avais pas envie et surtout n'en ressentais pas le besoin, rien ne faisait envie, je n'ai mangé qu'une barre de céréales par jour et bu beaucoup d'eau, j'ai perdu 4kg en une semaine. Aujourd'hui, j'essaye d'éviter au plus sa sœur car je ne l'apprécie pas beaucoup et surtout ne peux pas accepter le fait qu'elle soit enceinte et que moi j'ai ''perdu'' le mien. Il semble nécessaire que je précise qu'elle a 17 ans de plus que moi (a l'heure actuelle j'en ai 19). Alors oui, elle a les moyens, un logement etc. Mais, bien que je n'avais que 17 ans à l'époque, pas un jour ne passe sans que je regrette de ne pas l'avoir eu. Il est aussi indispensable que j'indique que la famille de mon copain n'a jamais été au courant pour la grossesse, sa mère (qui n'apprecie pas ma façon de m'habiller et n'en râte pas une pour m'humilier devant tout le monde), nous aurait possiblement imposé de nous séparer ou, elle aurait envoyé mon copain en Angleterre. L'anniversaire de mon copain est dans 2 semaines, j'ai essayé de trouver du travail pour arriver tard et donc passer le moins de temps possible avec sa sœur. Je n'ai déjà pas assisté à son anniversaire l'an dernier à cause de sa mère qui m'avait bien fait comprendre malgré que j'avais réservé dans un bon restaurant un mois à l'avance et que j'avais un très beau cadeau, que je n'avais pas ma place dans une fête en famille et que si nous voulions le faire au restaurant c'était avec toute la famille (c'est a dire une bonne 20 aines de personnes). Je sais que ça avait fait beaucoup de peine à mon copain, je ne veux pas refaire la même chose cette année.
Il est parfaitement au courant de ma situation et de mon point de vue ainsi que de mes nuits à pleurer. Il sait aussi qu'avec sa sœur depuis l'humiliation à son mariage et maintenant son enfant, je ne veux pas être avec elle. Seulement, il me reproche que je n'aime pas sa sœur et que je ne fais aucun effort pour la voir. Honnêtement, j'avais fait énormément d'efforts avant et après le mariage de cette dernière. Mais après un repas où elle m'a fait comprendre qu'elle n'apprécie pas ma relation avec son frère, j'ai préféré prendre mes distances.


Enfin, si je vous dit tout ça c'est parce qu'avec mon copain nous allons nous installer ensemble d'ici un an, entre nous ça va. Mais en tant qu'individue seule, je sais que je ne vais pas bien. Je n'ai pas la possibilité d'aller voir un psychologue alors j'implore les sites a forums où peut être je trouverais quelqu'un qui saura m'aider et me conseiller.

Merci à celles ou ceux qui seront arrivés au bout et qui pourront m'aider car j'en ai vraiment besoin. Ça a un impact direct sur ma vie et même au niveau de mes résultats à la fac.
Vraiment merci

1 réponse

Messages postés
122937
Date d'inscription
mardi 1 octobre 2013
Statut
Modérateur
Dernière intervention
5 décembre 2021
24 042
Bonjour et bienvenue sur le forum,

Extrait de la charte de ce forum :
"Les questions posées doivent être courtes et précises et ne pas donner lieu à un long exposé d'une situation personnelle trop complexe, qui risquerait d'être à la fois mal expliquée et mal comprise."
Pas grave, j'ai tout lu...
Tu dis :
"Je n'ai pas la possibilité d'aller voir un psychologue alors j'implore les sites a forums "
Un forum à ses limites et rien ne peut remplacer une relation de vive voix, en face à face afin de traiter ce deuil non fait et ces relations familiales difficiles.
Peut être même débute tu un authentique état dépressif et tu devrais effectivement rencontter un professionnel, je te propose plusieurs pistes :

-Tu peux prendre RDV chez un psychiatre en libéral ( remboursé mais risque de dépassement d'honoraire parfois, se renseigner avant )
Tu peux aussi prendre RDV dans un CMP ( Centre Médico Psychologique ) proche de ton domicile, service public, gratuité des soins, aucune avance d'argent. Il y a là des équipes pluri disciplinaires, psychiatres, psychologues, infirmiers(es) psychiatriques, assistante sociales, diététiciens(nes),ergothérapeutes, psychomotriciens et éducateurs spécialisés, mais les délais peuvent être longs .
NB: Les psychologues en libéral ne sont pas remboursés

-Tu peux aussi rencontrer un professionnel à la médecine préventive de ta fac ( SIMPPS = Service Interuniversitaire de Médecine Préventive et Promotion de la Santé ) )

-Enfin, je te propose d'aller parler de tout ceci dans une "maison des adolescents "( reçoivent les jeunes de 11 à 25 ans ) en souhaitant qu'il y en ait une près de chez toi, tu y rencontreras des professionnels compétents dans ce type de problèmes, neutres, bienveillants et ils pourront t' aider.
C'est anonyme et gratuit, cliquez sur ton département :
https://www.filsantejeunes.com/mda
Messages postés
2
Date d'inscription
lundi 12 novembre 2018
Statut
Membre
Dernière intervention
13 novembre 2018

Bonjour,
Merci de votre réponse. Je vais voir ce que vous me conseillez et j'agirai en conséquence.
Merci beaucoup d'avoir pris le temps de lire et de me répondre
Messages postés
122937
Date d'inscription
mardi 1 octobre 2013
Statut
Modérateur
Dernière intervention
5 décembre 2021
24 042
Mais de rien et repasse donner de tes nouvelles ou si autre question