Troubles digestifs très invalidants [Résolu]

Messages postés
2
Date d'inscription
samedi 13 octobre 2018
Statut
Membre
Dernière intervention
14 octobre 2018
- - Dernière réponse : Andy31200
Messages postés
78730
Date d'inscription
mardi 1 octobre 2013
Statut
Modérateur
Dernière intervention
21 octobre 2019
- 14 oct. 2018 à 11:16
Bonsoir,

Mon message est comme une bouteille à la mer tellement je suis mal depuis plus d un an.
J ai des troubles digestifs très importants et aucune pathologie n a été diagnostiquée.
Le premier trouble important remonte au 21 juin 2017 : en rentrant du bureau, en bonne bretonne, je mange un petit bout de pain et de beurre... première douleur pesante à l estomac, à ne plus pouvoir manger jusqu' au dimanche.. j avais un état nauséeux, fatigue et cette incapacité à avaler quoique ce soit. Le médecin a tout de suite pensé à un problème de vésicule biliaire, mais l échographie n a rien montré. On m a prescrit de l omeprazole qui m a soulagée durant l ete. A partir de septembre, j étais reveillee chaque nuit par des palpitations, des suées, des douleurs à l estomac. Seule la citrate de betaïne me soulageait. Je commençait à fatiguer de plus en plus... Je ne pouvais plus manger de petits plats maisons sans déclencher immédiatement céphalées er nausées. Malgré avoir écarté les graisses, mes malaises continuaient. Chaque nuit, palpitations, suées et douleurs à l estomac.. J ai fait le lien avec le sucre.. que j ai également arrêté puis avec des compléments alimentaires que je prenais tels spiruline, magnésium et valeriane pour dormir. J étais tellement mal que je faisais des malaises vagaux. Je commençais à perdre du poids. Le gastro enterologue n a diagnostiqué aucune pathologie. Il m a dit, avant vous étiez colopathe en bas du corps, maintenant c est en haut. C est ainsi. Sauf que je suis une maman solo de 3 garçons et occupe un poste à responsabilités et que cette réponse ne pouvait me convenir.. Je continuais de prendre ma citrate et de fatiguer... j ai décidé de demander l avis d un autre gastro qui m a parlé de candidose et de troubles du pancréas. L examen biologique est revenu negatif. Alors elle m a orientée vers un médecin micro nutritionniste qui maintenait le diagnostic de candidose. J ai fait un prélèvement sanguin qui est parti au laboratoire barbier de metz durant un mois. Résultat : pas de candidose mais une perméabilité intestinale. Le médecin m a soigné à base de probiotiques et d autres compléments alimentaires. 500 EUR. Je n ai pas supporté la detox du foie qui m a epuisee. 8.5 de tension. J ai dû être arrêtée. Je faisais des crises avec tout et n importe quoi... framboises, mandarines, sandwich,.sardines, saumon, compote pomme fraise.. crêpes.. carottes, tisane detox du foie... J ai donc retiré le gluten, le lait et diminuer très fortement le sucre. Depuis dec 2017 j ai perdu 11 kg. Je mesure 1m80 et pèse 65 kg. Pour m aider, je fais de l acupuncture, du shiatsu.. j ai vu une naturopathe.. Je ne supporte aucun medicament, pas même l homeopathie. Tout cela entraîne des malaises vagaux. Même si je cuisine un gâteau sans gluten à base d oeufs et de beurre, j ai tout de suite mal à la tête et malaise. Si je remplace le beurre par de l huile de coco ça passe. Mon souci est que j ai eu des fringales et que manger uniquement des légumes et viande ne me suffit pas. Je ne supporte pas non plus les bouillies à base de farine de riz et lait d amande, ni le pain sans gluten sous vide.. ni les craquottes sans gluten. J ai craqué mercredi dernier pour une crêpe nature.. sans beurre sans sucre... Je me suis retrouvée aux urgences hier car mon état s est dégradé très vite entre mercredi et hier. Je n ai rien pu avaler pendant 36 heures.. et tous les examens, bilans sanguins sont bons. Depuis bientôt 6 mois je tourne entre 8.5 et 10 de tension et pour 1m80 c est difficile. Mon moral s est dégradé brutalement hier à la sortie des urgences car aucune solution ne m a été proposée.. Je dois gérer mes fils.. mon travail... et je suis épuisée... Je ne bois pas, ni ne fume. J ai une vie très chargée.
Merci infiniment pour vos témoignages et conseils.. Je crois que je vais sombrer car j ai l impression d être incomprise et que tout ça est psychologique.
Bien sincèrement.
Françoise
Afficher la suite 

3 réponses

Messages postés
78730
Date d'inscription
mardi 1 octobre 2013
Statut
Modérateur
Dernière intervention
21 octobre 2019
7353
0
Merci
Bonjour et bienvenue sur le forum,
" j ai l impression d être incomprise et que tout ça est psychologique. "
Effectivement, si tous les examens n'ont rien retrouvé, il va falloir penser à une composante psychosomatique du symptôme , tu devrais consulter un médecin psychiatre qui pourra t'aider également au niveau de ton moral car tu risques fort de développer un authentique état dépressif réactionnel à cette situation douloureuse et tu seras enfin comprise , qu'en pense tu ?

Cliquer sur les liens bleus pour en savoir plus


J'appelle un chat un chat *
     *en Français dans le texte
Publi-information
Commenter la réponse de Andy31200
Messages postés
2
Date d'inscription
samedi 13 octobre 2018
Statut
Membre
Dernière intervention
14 octobre 2018
0
Merci
Bonjour Andy
Je vois déjà un psychiatre qui dit que ces soucis digestifs n ont aucun lien avec l aspect psychologique... Je ne pense pas la même chose car si je consulte un psy c est que j ai bien un besoin de soutien.
Il n empêche que je souffre physiquement..
Ce matin, j ai mis un mot sur mes troubles... un empoisonnement... sûrement par avoir pris trop de médicaments et compléments alimentaires pour tenir ces 20 dernières années pour élever mes fils seule.. travailler et surmonter un choc énorme qui s est produit il y a 18 ans et donc un empoisonnement psychologique par trop de stress... Je vais me remettre au sport pour libérer ces toxines. Il ne faut jamais aller au bout du bout... notre corps nous le fait savoir à un moment de notre vie... soit je l entends et je trouve les bons soins qui vont me guérir soit je fais l autruche et je cours à la cata...
Votre réponse va dans ce sens... merci beaucoup et bon dimanche.
Cordialement
Publi-information
Commenter la réponse de Fanfan3522
Messages postés
78730
Date d'inscription
mardi 1 octobre 2013
Statut
Modérateur
Dernière intervention
21 octobre 2019
7353
0
Merci
Mais de rien et repasse donner de tes nouvelles ou autre question
Tu dis :
"Il n empêche que je souffre physiquement.. "
Notre psychisme nous joue parfois de sales tours et une souffrance psychique inconsciente peut très bien se convertir en souffrance physique et les symptômes et la souffrance sont authentiquement ressentis par le patient.
Courage et surtout patience car les soins en psychiatrie peuvent mettre ( très ) longtemps avant d'avoir des effets bénéfiques...
Et bien sur continue à te désintoxiquer
Commenter la réponse de Andy31200