A l’âge de 16 ans...

JeuneChloe Messages postés 3 Date d'inscription samedi 18 août 2018 Statut Membre Dernière intervention 18 août 2018 - 18 août 2018 à 03:43
DCI Messages postés 87176 Date d'inscription mercredi 30 avril 2008 Statut Modérateur Dernière intervention 21 avril 2024 - 18 août 2018 à 16:43
Bien le bonsoir tous le monde, je vais vous raconter quelques chose qui m’est arrivé mais que personne n’a pu identifier..

Pour vous situer un petit peu je passe actuellement en Terminale Économique et Sociale, cela s’est produit en Seconde vers les mois de février-mars.

J’étais en plein cours de SES avec une migraine, le professeur nous as demandé de lire un texte et là ! Impossible de lire, j’en étais incapable les syllabes n’étaient plus alignées. J’ai donc essayer de me concentrer un maximum, après cet effort je voyais tout noir. J’ai alors mis ma tête dans mes bras en attendant la fin du cours en me disant que ça devait être la fatigue. A la fin du cours mon professeur qui vit que j’étais pas bien durant cette heure ci me dit que j’étais toute pâle.

Sur ce commentaire j’ai donc décider d’aller un l’infirmerie, j’attends que la place se libère toujours avec ma migraine. Au moment où la place se libère, je rentre dans la salle, elle me demanda ce qui n’allait guère, et là ! Impossible de parler ou de formuler des phrases complètes et compréhensibles. J’étais du genre à dire « Euh...je...mal...tête...migraine... » et ces si peu de mots dispersés en 2-3minutes. L’infirmière ne comprenais pas et a donc appeler mes parents en s’inquiétant. Pendant ce moment là j’eus dès engourdissements au niveau des bras, des doigts et des jambes. J’ai réussis à me précipiter sur le lit et à m’y allonger avant de tomber. (A ce moment là j’ai cru que j’allais tombée dans les pommes) Suite a cela mon infirmière que l’ont va appeler À pour faciliter la lecture, à appeler le SAMU puis mes parents pour les prévenir que j’allais à l’hôpital. 5 minutes plus tard je suis partie vomir mais le liquide de l’estomac, la bile je crois mais je ne sais pas comment cela s’écrit.

10-15minutes plus tard le SAMU était là et m’ont amenés en urgence à l’hôpital du Kremlin-Bicetre, car A leurs avaient dit à eux et à mes parents que j’avais les symptômes d’un AVC. (Super!) Arriver à l’hôpital, plus rien, même pas ma migraine, comme si ce n’étais qu’un cauchemar, il devait être 10h30 quelques chose comme ça.

Les médecins m’ont dit que cela pouvait être la conséquence de l’accumulation de la pilule et de la cigarette, mais à l’époque je ne fumais que très peu (je sais c’est pas bien) mais ça faisait 2 semaines voir plus que je n’avais pas touché à une cigarette. Cela me semble donc improbable que ce soit lié à ça, du coup je ne sais guère ce qui m’est arrivé.

Au jour d’aujourd’hui, Le 18/08/18 il m’arrive de voir quelques fois voir souvent de voir noir en perdant l’équilibre, cela s’explique sûrement avec le fait que je ne déjeune pas le matin mais bon. Je ne comprend vraiment pas, quelqu’un saurait ce qui aurait pu se passer? Presque 2 ans après je me demande toujours, c’était ma première migraine et ma première fois à l’hôpital depuis ma naissance. Je sais que ce court épisode de ma vie me fais souvent stresser c’est pour ça qu’aujourd’hui je me décide enfin à en parler.

Bon j’espère que quelqu’un pourra vraiment m’aider. Merci d’avoir lu jusqu’au bout, et bonne journée ou soirée selon le moment où vous voyez ce message.
A voir également:

2 réponses

DCI Messages postés 87176 Date d'inscription mercredi 30 avril 2008 Statut Modérateur Dernière intervention 21 avril 2024 37 351
18 août 2018 à 10:54
Bonjour,

Cela ressemblait plus à un malaise vagal avec chute brutale de tension artérielle, qu'à un AVC. Simple hypothèse.
0
JeuneChloe Messages postés 3 Date d'inscription samedi 18 août 2018 Statut Membre Dernière intervention 18 août 2018
18 août 2018 à 15:16
Et que cela signifie t’il ?
0
DCI Messages postés 87176 Date d'inscription mercredi 30 avril 2008 Statut Modérateur Dernière intervention 21 avril 2024 37 351
18 août 2018 à 16:43
Un type de "malaise" très fréquent notamment chez les ados. Si c'est bien le cas, cela reste bénin, ne demande pas de mesures particulières à prendre et n'a aucune conséquenses.
0